Référence multimedia du sénégal
.
Google

La Coalition « And Siggil Senegal » promet l’Enfer à Wade

Article Lu 1439 fois

Réunie en assemblée générale le week-end dernier à Kaolack, la Coalition « And Siggil Senegal » prépare un autre plan d’actions plus active pour bouter Wade et son régime en dehors du territoire Sénégalais. Ce plan, selon les responsables et leaders fortement mobilisés lors de cette rencontre, reposera essentiellement sur la multiplication des actions dans la rue, mais aussi sur de larges campagnes de sensibilisation en direction des populations afin de permettre aux Sénégalais de se persuader des dangers qui peuvent éventuellement découler de la politique menée par le régime libéral à tous les niveaux de la vie économique et sociale de notre nation.



La Coalition « And Siggil Senegal » promet l’Enfer à Wade
L’assemblée générale mobilisait plus de 17 formations politiques, mais aussi certains leaders dont Amath Dansoko (PIT), Abdoulaye Bathily de la LD/ MPT, Moustapha Niasse de l’AFP, Madior Diouf du Rnd, des responsables locaux et nationaux du parti socialiste (PS), tout comme les autres partis membres de la coalition.

L’ordre du jour reposait en effet sur trois (3) points : la vie au sein de la coalition, la situation politique, économique et social dans notre pays et le programme des activités sur la sphère locale. Il s’agissait pour les camarades de Moustapha Niasse de sensibiliser d’abord leurs bases respectives dans le sens du renforcement de l’unité, la cohésion, la coordination, bref, des maux qui seront désormais pris en charge comme slogan durant tout le temps que prendra ce compagnonnage politique. Mais aussi en direction des leaders qui, en cette ultime étape du combat, n’ont plus droit à la défaillance, ni à l’erreur dans la gestion de la coalition. La plupart des responsables et autres militants de base ayant pris la parole lors des débats, ont été unanimes sur la question et s’adressant directement à leurs chefs, ils ne se sont guère abstenus de leur signifier qu’ils avaient un devoir moral de porter le flambeau et conduire les troupes jusqu’à la capitulation du régime libéral.

Ainsi, le choix du 27 Avril pour abriter cette rencontre s’explique par le fait que c’est aussi la date limite du démarrage de la campagne pour les locales de 2008 si les élections locales d’une manière ou d’une autre, n’étaient pas reportées. Pour le secrétaire général de la coordination communale socialiste de Kaolack, Ibrahima Bèye, « avec tout ce que l’on a pu enregistrer ces temps-ci comme défis, et difficultés de survie dans la vie économique et sociale de notre pays, il est plus inspiré de passer à une révolte nationale, à la place d’assises nationales ».

Tout comme le leader de la Ligue démocratique/Mouvement pour le parti du travail (LD / MPT), Abdoulaye Bathily qui rétorquait ainsi " tout le peuple sénégalais est débout pour le départ de Wade. En 2000, souligne- t-il, Wade n’avait pas la majorité au 1er tour de la présidentielle, nous l’avions suggéré, à l’époque, de rencontrer Niasse et se parler, pour venir à bout d’Abdou Diouf et lui arracher la victoire. Une Chose qu’il a faite et l’a finalement réussi. Mais en réplique, non seulement il a trahi ses compagnons, mais il a trahi tout le peuple sénégalais. Fort de cela, il doit comprendre que c’est nous qui l’avions élu et c’est nous qui irons le destituer ».

Quant au responsable de l’Alliance des forces de progrès (Afp), Moustapaha Niasse qui se prononçait au sujet du nouveau programme de la grande offensive agricole pour la nourriture et l’abondance (GOANA), il fera remarquer que " les 2 millions de tonnes de maïs que Wade aspire en un temps record de quatre (4) mois est quasi impossible, car même étant profane en la matière tout le monde sait que le sol sénégalais n’a plus cette fertilité d’accueillir une telle production.

Concernant les 500.000 tonnes de riz auxquelles il a tantôt fait allusion, ajoute Moustapha Niasse « Wade ne pourra jamais décrocher cette production, même s’il disposait de tout l’engrais de la sous-région, des 240.000 ha de Dagana ou Richard-Toll ».

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1439 fois

Mardi 29 Avril 2008





1.Posté par thiate le 30/04/2008 03:02
mais moi je suis étonnée!!
wade ne peut pas ceci wade ne peut pas cela
mais proposez ns une politique agricole qui pourra marcher au lieu de vos manif ridicules qui est un manque à gagner pr tt les participants de même que les autres
bla bla rek!!!
ngène fokk ni li jeumeulé neu rèww kaname
ça aurait était la responsibilté d'un seul être si cette crise n'était que national
mais on en oublie que c'est une crise mondiale du fait de plusieurs facteurs
bref mayyy lène nitt yi thièpp yène gneupp!!! dagnou sonn ci politiciens yi vous êtes ts pareils mbourou kofko farine


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:30 Convocation de Barhelemy Dias: le Ps divisé

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State