Référence multimedia du sénégal
.
Google

LUTTE SÉNÉGALAISE AVEC FRAPPE: Ces avatars qui plombent le développement de la discipline

Article Lu 13832 fois

Liens de parenté, relations d'amitié et voisinage. Voilà autant d'avatars qui plombent l'essor de la lutte sénégalaise avec frappe. Car, aujourd'hui, avec son développement exponentiel, la discipline est sur une bonne dynamique. Mais elle risque de stagner à cause de certains lut­teurs, notamment ceux de la banlieue, qui refusent de s'affronter.



LUTTE SÉNÉGALAISE AVEC FRAPPE: Ces avatars qui plombent le développement de la discipline
La lutte a pris son envol au Sénégal à telle enseigne qu'il est même difficile de croire à sa descente aux enfers, comme certaines autres disciplines sportives. Sauf que des avatars menacent cette dynamique de progression de la lutte au risque de plomber son développement. En effet, prétextant des liens de parenté, des relations d'amitié ou voisinage etc., nombreux sont aujourd'hui les lut­teurs qui refusent de s'affronter. C'est le cas notamment des lutteurs comme Lac de Guiers N°2 et Bombardier, ou Balla Gaye N°2, et même Ama Baldé et Sa Thiès. Arguant de multiples raisons, ils avancent qu'ils ne vont jamais se croiser dans l'arène. Il en est de même de Moussa Dioum, Balla Bèye N°2 et Modou Lô qui entretiennent de solides relations, tout comme Eumeu Sène et Thiek. Idem pour Tapha Tine et Moussa Dioum.

De ces considérations, il découle donc que des lut­teurs des écuries Pikine Mbollo et Boul Fallé ne vont jamais se rencontrer, alors que l'écurie du Walo et l'Ecole de lutte Balla Gaye ont signé un pacte de «non-confrontation». Car ayant plusieurs similitudes. Balla Gaye a été un ancien sociétaire de l'écurie Walo avant de créer son école de lutte, après sa retraite.

De même, Boy Niang N°2 et Ama Baldé sont décidés à ne jamais se rencontrer. Quel que soit le cachet proposé à cause de leur voisinage. Quant à Ousmane Diop et Bombardier, leur lien d'amitié brise tout espoir de voir leurs routes se croiser. La même raison est aussi avancée pour Boy Kairé et Lac de Guiers N°1 ou Khadim Ndiaye et Abbas Wade dit Forza, à cause notamment des rapports qu'ils entretiennent par l'intermédiaire de Pape Maël Diop.

Mais si l'on est arrivé à une telle situation, c'est en partie à cause de ce fameux combat entre Robert Diouf et Moussa Diamé qui a failli diviser toute une ethnie. Certes, les choses avaient commencé à évoluer. Mais, depuis un certain temps, avec l'émergence d'une nouvelle génération de lut­teurs, le «délit» d'amitié, de voisinage ou parenté a pris des proportions telles qu'il commence à con­stituer un frein à la bonne marche de l'arène. Cela, même si la lutte est devenue un énorme business, une affaire de gros sous.

Mb. J. Diop
Source Le Populaire

Article Lu 13832 fois

Jeudi 14 Janvier 2010





1.Posté par Farba senghor le 14/01/2010 05:25
Que le CNG prenne ses responsabilitès.On s'en fout ce qui est urgent pour moi c'est la DQ....assurer au moins 2 repas.Et le reste n'est que.....Salam

2.Posté par bari xam -xam le 14/01/2010 12:06
Pour moi la lutte n'est pas consideree comme un sport. Si deux amis s'affrontent , mais apres l'amitie continue et chacun se remplie les poches .MANE MBEURYI BOULENE DOF. On a vu deux freres se battre apres c'est la paix.

3.Posté par alfred le 14/01/2010 12:34
si tout le monde ne peut plus affronter tout le monde, ca signifierait ke la discipline est tout simplement morte.

4.Posté par youssoufa le 14/01/2010 12:39
Cher journaliste savez vous ce que signifie avatar? ne faites pas d'amalgame entre les mots tare et avatar. Vous utilisez des mots sans en comprendre le sens. Putain quelle formation avez vous suivi?

5.Posté par juv le 14/01/2010 12:46
boy you moma si diakhal kate le mot avatr est cense designe la representation informatik dun internaute c koi c delire

6.Posté par essamaye le 14/01/2010 14:56
Dans le monde Sénégalais de toute race,la lutte à toujours été une histoire de village meme à dakar:Ouakam,Rufisque,Yoff ou Bargny pour ne citer qu'eux,nous sommes tous des parents et l'argent ne doit pas casser celà et nous rendre esclave

7.Posté par Pape seck le 14/01/2010 15:39
BOUNIOU KENN DAMM...TOUS LES LUTTEURS DOIVENT S AFFRONTER AMOUL XARIT AMOUL NIX SINON OU VA LA LUTTE....C EST PAS UNE GUERRE CEST JUSTE UN COMBAT DE LUTTE APRES MOU DIEEX APRES TOUT C EST LEUR GAGNE PAIN ET NOUS LES AMATEURS ON VEUT DE VRAI COMBATS A BON ENTENDEUR....

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State