Référence multimedia du sénégal
.
Google

LUTTE-Les « recalés » de la saison 2008 - 2009 : Pâle étoile de Fass

Article Lu 11774 fois

En lieu et place de la « haie d’honneur » qui jalonne le parcours des vainqueurs accompagnés par une forte clameur, les lutteurs recalés de la saison 2008-2009 ont emprunté la porte dérobée, arrosée par un torrent de larmes de détresse de leurs fans et inconditionnels. Et l’Ecurie de Fass a occupé une bonne place dans ce cortège.



LUTTE-Les « recalés » de la saison 2008 - 2009 : Pâle étoile de Fass
S’il est des supporters et autres inconditionnels qui peinent à retrouver le sourire suite aux revers répétés de leurs idoles, ce sont bien les membres de l’Association des supporters de l’Ecurie Fass (Asef) et leurs sympathisants. Les expéditions d’envergure menées par leurs « guerriers » ont presque toutes été infructueuses. Tour à tour, Gris Bordeaux, Balla Diouf, Zale Lô, Rock Mbalakh et, oh comble de malheur, la tête de file et capitaine d’écurie, Moustapha Guèye, ont été accompagnés à leur sortie de Demba Diop par les larmes de détresse de leurs inconditionnels. De mémoire d’amateur, jamais l’écurie Fass n’avait connu de saison aussi calamiteuse. Toutes les tentatives de ramener sérénité et confiance dans les rangs de cette « université » ont été vaines. La faute à ces diables de Balla Bèye 2, Yékini, Issa Pouye, Boy Kaïré, Lac de Guiers 2 et Balla Gaye 2 qui ne se sont point gênés pour dicter leur loi aux ténors de l’écurie Fass. Dans cette « œuvre de destruction massive », le beau rôle est revenu au « roi » Yékini qui a fait d’une pierre deux coups : solder définitivement son compte avec Fass et confirmer davantage son statut de numéro 1 incontesté de l’arène en renvoyant à ses chères études, Gris Bordeaux, chef de file pressenti après la retraite de Tapha Guèye. Le 26 juillet dernier, le « miracle » n’a pas eu lieu, Gris Bordeaux n’avait pas pesé lourd.

Assurément Fass n’était pas dans le coup, la saison passée. Car, avant Gris Bordeaux, son chef de file, Moustapha Guèye avait échoué, et par deux fois, dans sa tentative de sortir par la grande porte. A croire qu’il n’avait pas été bien inspiré en jetant son dévolu sur les deux stars montantes de l’arène : Lac de Guiers 2 et Balla Gaye 2. Les poulains respectifs de Balla Gaye 1 et Mohamed Aly se sont fait un immense plaisir d’étoffer leurs palmarès avec le « trophée de l’excellence » que constitue le scalp de Moustapha Guèye, un monument de l’arène. D’autres acteurs ont également joué leur partition dans la série noire de l’écurie Fass. Issa Pouye de Thiaroye et Modou Lô de Rock Energie se sont acharnés sur Balla Diouf ; alors que Cheikhou Diène et Boy Kaïré se sont tour à tour payé la peau de Zale Lô. Tonnerre de Pikine Mbollo a mis à profit son face-à-face avec Rock Mbalakh pour confirmer la tendance à l’alternance générationnelle affichée par la jeune pousse de l’arène et ajouter une autre défaite au passif de l’écurie de Fass.

Cette mauvaise saison a été source de suspicion, de malaise, de divergences et de déballage. Si bien que lorsque Rock Mbalakh puis Zale Lô claquèrent la porte de l’écurie, ce ne fut pas une surprise pour les observateurs avertis de l’arène. Et pour ne rien arranger, ces derniers jours, une autre entité, Fass Bennoo, a été créée dans ce quartier qui a donné tant de champions à l’arène sénégalaise. Certes, comme certains de ses responsables ont tenu à le préciser, il ne s’agit pas de scission au sein de « l’Université » ; mais en soi déjà, cette naissance pose problème. Que certains Fassois ne se reconnaissent plus en ce Fass, est la confirmation que les étoiles ont pâli.


Babacar S. FAYE
Source Le Soleil

Article Lu 11774 fois

Mercredi 9 Septembre 2009




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State