Référence multimedia du sénégal
.
Google

LUTTE : Les nouvelles règles à l’épreuve

Article Lu 1391 fois


LUTTE : Les nouvelles règles à l’épreuve
Le Dr Alioune Sarr, président du CNG, a bien apprécié les débuts de la saison. « Ce que nous avons vu est de bon augure. Le public a répondu massivement et nous sommes appelés, nous les composantes de la lutte (CNG, lutteurs, promoteurs, amateurs, et journalistes) à cheminer ensemble durant les neuf prochains mois pour davantage développer cette discipline qui, de plus en plus, élargit le cercle de ses inconditionnels ».

Pour la journée d’ouverture, les nouvelles mesures prises par le CNG étaient à l’épreuve. Ainsi la notion des "4 appuis" est revenue. Les cuissards ont disparu. C’est dire donc que les responsables ont été vigilants et ont tenu à ce que les lutteurs mettent des tenues correctes et traditionnelles, comme l’exigent les nouvelles dispositions". Et se montrant très compréhensif à l’endroit des arbitres, le Dr Sarr reconnaît que le changement intervenu dans ce point du règlement relatif aux "4 appuis" peut influer sur leurs réflexes" et reste convaincu que sous peu, ils vont se remettre en question ;

A l’endroit de la lutte traditionnelle et de la lutte olympique, la structure chargée de la gestion de la lutte au Sénégal s’est fixée, pour la présente saison, un objectif précis : valoriser ces deux formes de lutte avec, bien entendu, l’apport de l’agent Marketing Pamodzi qui va l’accompagner. Ainsi, les pratiquants de ces deux disciplines verront leurs conditions améliorées. Et le Dr Alioune Sarr d’ajouter "notre mission est la redynamisation de l’arène ; ce qui ne veut pas dire forcément organiser des combats. Nous avons les promoteurs qui nous soutiennent. C’est d’ailleurs l’occasion de les remercier vivement et de les encourager. Mais le CNG va se battre dans la direction qu’il s’est fixé qui est de redynamiser la lutte traditionnelle et la lutte olympique".

L’autre défi majeur du CNG pour la présente saison, selon son président, c’est le slogan "Un stade sans violence". Pour ce faire, le Dr Alioune Sarr lance un appel à « toutes les composantes de la lutte, surtout aux amateurs mais plus encore aux accompagnateurs. Les lutteurs nous posent rarement des problèmes. C’est très souvent les accompagnateurs passionnés et les "fan’s club" qui posent problème. Mais je pense qu’avec le travail qui est en train de se faire au niveau des écuries et écoles de lutte, et la manière d’organiser les amateurs, nous allons vers une saison apaisée. Nous prions Allah pour qu’il en soit ainsi".

Cette invite a trouvé un écho favorable auprès des amateurs dont le président Doudou Diagne Diécko, après avoir reconnu que la lutte est "présentement un facteur de développement", a fait le serment de jouer à fond la sensibilisation grâce à une communication à grande échelle pour prêcher la bonne parole auprès de ceux qui les ont élus, lui et les membres du bureau de l’Association des Amateurs de lutte. Le succès remporté par le "Drapeau du MDES" organisé par Mouniang Production annonce une saison pleine au grand bonheur des amateurs qui, pour rien au monde, n’ont voulu rater ce premier rendez-vous de la saison, en lutte avec frappe.

Il ne tarit pas d’éloge à l’endroit du CNG composé, "par des Sénégalais à la compétence avérée et dont l’intégrité et le sens des responsabilités ne font pas l’ombre d’un doute". Il a également tressé des lauriers aux promoteurs qui investissent leur argent pour le développement de la lutte qui a laissé à quai toutes les autres disciplines sportives pratiquées au Sénégal. Quant aux amateurs, leur présence massive lors des tournois de lutte (galas, mini-championnat, etc) a été déterminante dans l’attrait que cette discipline a exercé sur les "nouveaux mordus" devenus leurs plus grands serviteurs.

L’arène nationale : l’éternelle doléance

Doudou Diagne Diecko est aussi revenu sur l’arène nationale, en rappelant aux autorités la vieille promesse de construire un complexe sportif moderne rien que pour la lutte. La récente déclaration du nouveau ministre des Sports, M. Issa Mbaye Samb, lors de la journée d’information organisée par la CNG, traduit l’intention des autorités de réaliser ce joyau dont la pose de la première pierre aura lieu l’année prochaine. Et pour davantage rassurer tout le monde, l’Etat a prévu un milliard de FCFA dans le prochain budget pour la réalisation de cette infrastructure. La mairie de Dakar est également interpellée par M. Diagne à travers un soutien pour l’organisation des mbapattes (séance de lutte nocturne), les tournois internationaux de lutte gréco-romaine.

Quant aux nouvelles dispositions prises par le CNG, M ; Diagne et sa structure trouvent à redire en ce qui concerne la durée des combats ramenée à 20 minutes en lieu et place des 30 mn initiales. Il trouve ce temps très court. Ainsi, le bureau des amateurs se réunira pour étudier lesdites dispositions et les points qui ne remporteront pas notre adhésion seront relevés et soumis par correspondance au CNG pour qu’il les reconsidère.

Un autre point de discorde est le montant (25.000 frs au lieu de 10.000) devant accompagner toute réclamation ; mais également l’obligation faite à tout lutteur de fournir des preuves s’il s’estime lésé par une décision arbitrale. Le président des amateurs demande au CNG de revoir cette disposition qui risque de porter préjudice à de nombreux compétiteurs.

Pour toutes les autres dispositions, notamment les "4 appuis", l’interdiction des photos et effigies des marabouts et hommes politiques, le port des cuissards et des tenues para-militaires, la présence de drapeaux de pays étrangers dans l’arène, ils sont en phase avec le CNG.

Source: Le Soleil

Article Lu 1391 fois

Lundi 12 Novembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State