Référence multimedia du sénégal
.
Google

LUTTE - Le CNG lance le « TOURNOI DU SOUVENIR » : 12 millions FCFA en jeu pour les « Espoirs »

Article Lu 1507 fois


L’édition 2007 du "Drapeau du chef de l’Etat" qui s’est tenue à Kaolack, avait été saisie par Pamodzi pour matérialiser son partenariat avec le CNG de lutte. Une initiative bénéfique pour la structure dirigée par le Dr Alioune Sarr qui peine à matérialiser ses grandes ambitions pour la lutte (surtout traditionnelle) faute de moyens. Le "Tournoi du Souvenir" est un jalon de ce partenariat qui fera des heureux au soir du 6 juillet, jour de la finale. L’innovation majeure est qu’au terme de ce championnat, tous les compétiteurs se retrouveront avec un gain : de 1 à 7,5 millions de F cfa en lutte avec frappe ; alors qu’en lutte traditionnelle, il est de 800.000 frs à 4 millions de F cfa, soit près de 12 millions de F CFA dégagés comme cachets aux lutteurs.

Pour le vice-président du CNG, M. Cheikh Tidiane Ndiaye, "l’objectif de ce championnat est d’éviter aux jeunes ciblés une saison blanche, les promoteurs ayant presque déjà bouclé leur saison et choisi leurs compétiteurs. Par-delà notre mission première qui est de développer, moraliser voire humaniser la lutte, nous avons la latitude d’organiser des tournois de ce genre si les conditions et les circonstances s’y prêtent. C’est ainsi que nous avons ouvert la présente saison avec un tournoi de lutte sans frappe, au stadium Iba Mar Diop. Nous nous inscrivons toujours dans la dynamique d’épauler la lutte simple qui peine à se hisser à son véritable niveau, au plan des cachets. Avec l’assistance et le soutien de partenaires comme Pamodzi, nous ambitionnons de réussir ce pari pour davantage motiver ceux qui pratiquent cette forme de lutte afin de leur permettre de gagner des revenus beaucoup plus substantiels".

Ce tournoi se veut également une opportunité pour le CNG, en communion avec la grande famille de la lutte, pour perpétuer la mémoire des grands serviteurs de cette discipline qui ne sont plus de ce monde. "Ainsi donc, les journées de cette compétition seront parrainées par ces illustres figures de l’arène qui ont tracé les sillons avant de s’éclipser par la volonté d’Allah", tient à préciser M. Ndiaye .

En lutte avec frappe , Nguer, Alizé, Dunkhaf, Sentel, Khadim Sarr, Fifty Cent, Katy 2 et Jordan de Mbour s’affronteront ; alors qu’en lutte simple, le CNG est allé dénicher la « crème » des arènes "Adrien Senghor" de Grand-Yof. Il s’agit de Ablaye Dione, Alioune Ndiaye, Mamady Ndiaye, Samba Sow, Oumar Fall, Adama Diouf, Alioune Faye, Babacar M. Ndong. Le tournoi se disputera en trois phases : 1/4 de finale (samedi 16 février) , 1/2 finale (dimanche 18 mai ) et finale (dimanche 6 juillet) Pour les cachets, le Dr Alioune Sarr et les siens ont cassé la tire lire. Ainsi, près de 12 millions sont dégagés comme cachets pour les deux tournois (lutte avec frappe et traditionnelle) : 7,5 millions pour le vainqueur en lutte avec frappe et 4 millions pour le champion en lutte traditionnelle. Voilà qui motivera sans doute plus d’un.

Quid de la clé de répartition des cachets ? "Pour la lutte avec frappe, la prime de participation est fixée à 1 million. Ensuite, les vainqueurs de quarts de finale recevront 1.500.000 millions ; alors que ceux qui accéderont au palier supérieur, c’est-à-dire les demi-finales empocheront 2 millions de francs. Quant au vainqueur du championnat, il se retrouvera avec 3.000. 000 millions, soit 7,5 millions pour tout le tournoi ».

La même formule sera reconduite pour les compétiteurs en lutte simple. Ainsi, "la prime de participation est fixée à 500.000 francs. Les quarts de finalistes vainqueurs empocheront 800.000 frs ; les demi-finalistes se consoleront avec 1.200.000 frs et le vainqueur raflera la mise fixée à 1.500.00 frs, soit près de 4 millions pour l’ensemble du tournoi".

Le programme

Samedi 16 février ( stade Iba Mar)

1/4 de finale

Lutte avec frappe : Nguer (Zap) - Dunkhaf (Thiaroye Mbollo) ; Khadim Sarr (Pikine Mbollo) - Sentel (Lansar) ; Alizé (sérère) - Fifty Cent (ELMF) ; Kaïré 2 (Soumbédioune) - Jordan (Mbour).

Lutte simple : Abdoulaye Dione-Alioune Ndiaye ; Mamady Ndiaye-Samba Sow ; Oumar Fall-Adama Diouf ; Alioune Faye - Babacar M. Ndongue.

Source: le Soleil

Article Lu 1507 fois

Mercredi 13 Février 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State