Référence multimedia du sénégal
.
Google

LUTTE : FACE À BALLA BÉYE II CE DIMANCHE À DEMBA DIOP:Yekini invisible depuis quelques jours

Article Lu 1756 fois


LUTTE : FACE À BALLA BÉYE II CE DIMANCHE À DEMBA DIOP:Yekini invisible depuis quelques jours
Le leader de l’écurie Ndakarou Yakhya Diop Yekini prend très au sérieux ( comme d’habitude) son combat de dimanche face à Balla Béye II alias Baboye. Loin de s’estimer favori après avoir pourtant vaincu par deux fois ce même adversaire par le passé, l’enfant de Bassoul ne met rien en reste pour lui faire face pour la troisiéme et derniére fois. Si sur le plan physique certains de son entourage estiment « que le roi des arènes » est passé du simple au double, l’aspect mystique aussi n’est pas en reste. En effet, depuis quelques jours, Yekini semble être entré dans une retraite mystique loin des yeux indiscrets.

Dans quarante huit heures Yekini l’enfant de Bassoul , le seul lutteur jusque là invincible de l’aréne avec 15 victoires pour 16 combats livrés, affrontera pour la troisiéme fois Balla Béye II l’Ouragan de Pikine qui depuis deux saisons, reste la terreur incontestée pour les Lourds. Un combat qui tout en devant résumer les deux précédents qui ont vu en 2003 et en 2006 les deux mêmes lutteurs s’affronter avec deux victoires étriquées de Yekini, servira de synthése pour y voir mieux . Car Yekini ne veut plus après cette confrontation entendre parler de Baboye.

Néanmoins, cela n’en fait pas moins un adversaire sérieux que le patron de Ndakarou prend très au sérieux. Et l’histoire semble l’avoir bien soutenu en ce sens. En effet, en 2003, lors de leur premier face à face alors que Baboye n' avait pas encore migré vers l’écurie Halpular là bas du côté de Cambéréne – Golf, Yekini l’avait tellement malmené avec des coups partout sur le visage, que l’arbitre était obligé d’arrêter le combat sur avis du staff médical qui estimait que Baboye n’en pouvait plus de continuer. Une défaite que ce même Baboye n a jamais digérée. Dés lors, après avoir pris les rênes de l’écurie Hal Pular avec un succés retentissant à la clé face à Bombardier de Mbour en quelques secondes à Thiés en Avril 2005, il se frotte à nouveau à Yekini en 2006.

Un combat qui sera aussi sanctionné par une victoire étriquée de Yekini qui, en fin de compte, a dû puiser dans ses derniéres réserves techniques pour dominer au sol ( dans sa spécialité la Greco-romaine) un Baboye étincelant. Ce qui confortera Baboye, son écurie et ses supporters sur le fait qu’il fallait un troisiéme round afin que tout soit plus clair. Un troisième qui sera prévu ce dimanche à Demba Diop est qualifié par Yekini « de dernier face à face quoiqu’il puisse arriver ».

Des propos qui veulent beaucoup dire dans un sens ou dans un autre. Pour Yekini, « deux victoires suffisent largement pour confirmer sa suprématie sur un adversaire ». Or, pour Baboye, « cette petite chance qui avait manqué précédemment pourrait être retrouvée cette fois ci ». Ce qui a fini de faire de ce combat un choc terrible. Un choc où tous les ingrédients sont réunis.

Physiquement , psychologiquement et mystiquement, rien ne sera de trop. Aussi bien Yekini qui entame sa 17e sortie dans l’arène depuis 1997 et qui voudra conforter son invincibilité, que Baboye qui, tel un Ouragan veut le souffler, la vérité reste la même : la victoire. Et pour ce faire, Yekini ne semble pas badiner avec sa préparation. Selon certaines sources proches de Ndakarou, leur lutteur est en forme. Et même depuis quelques jours, il se fait rare. « On ne sait pas où est ce qu' il est. Certains soutiennent qu’il est déjà parti à Joal où il restera jusqu’à dimanche, d’autres disent qu’il se terre quelque part dans Dakar. Mais quoi qu’il en soit, on sait qu’il peaufine sa préparation dans tous les domaines », soutient une source proche de Ndakarou. En tout cas, leur dernière sortie au Méridien ce lundi, avait révélé deux camps qui se suspectaient jusqu’à éviter chacun de son côté à franchir le premier, le portail du salon brun. Le jeu en vaut la chandelle.

Source: Le Matin

Article Lu 1756 fois

Vendredi 25 Juillet 2008





1.Posté par bima le 25/07/2008 11:36
vive baboye on est a jamais derriere toi

2.Posté par ouze le 25/07/2008 12:44
vive baboye on est deriere tw yako mene

3.Posté par khadija le 25/07/2008 20:49
vive yekini on derriére toi ,je suis sure que un fils joal de ne tombera jamais.

4.Posté par kaas le 26/07/2008 00:41
yaw journaliste c tres clair que tu es avec yekini arretez vos prises de position en tant que journaliste

5.Posté par david le 26/07/2008 01:25
vive yahya et que le tout puissant oit avec toi le jour-j

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State