Référence multimedia du sénégal
.
Google

LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES : Le chef de l’Etat suggère des comités de vigilance à la base

Article Lu 1396 fois

Pour mieux lutter contre les violences faites aux femmes, le président de la République, Me Abdoulaye Wade, a suggéré, hier, la création de comités de vigilance dans les départements et les zones rurales. Le chef de l’Etat a fait cette déclaration au cours de la célébration de la Journée panafricaine des femmes qui a également était l’occasion pour lui d’annoncer une Loi sur la parité absolue sur les listes proportionnelles au Parlement.



Le président de la République, Me Abdoulaye Wade, suggère aux femmes sénégalaises de créer des comités de vigilance à la base pour lutter contre les violences faites aux femmes, prévenir les mutilations sexuelles et les mariages précoces. Il répondait à une doléance des femmes qui lui ont demandé la mise sur pied d’un Observatoire national pour prendre en charge leurs préoccupations dans le cadre de la célébration de la Journée panafricaine des femmes.

Pour le chef de l’Etat, les femmes doivent aller au-delà d’un Observatoire. C’est pourquoi il a estimé que les organisations féminines doivent décentraliser leurs activités en intervenant immédiatement afin d’empêcher les violences faites aux femmes. Me Wade a aussi déclaré qu’il va créer une école pour jeunes femmes mariées à Médina Ndiathbé. Il s’agira, selon lui, de donner à la gent féminine rurale la chance de s’alphabétiser. Le thème de cette journée est : « Rôle des femmes dans le gouvernement de l’Union africaine ». Le chef de l’Etat a déclaré que l’Afrique est en train d’évoluer. La question du gouvernement de l’Union avance. Et Me Wade d’inviter les femmes à refuser d’écouter les adversaires du continent qui, selon lui, prient pour l’échec du projet continental. “ Nous n’allons pas être des amplificateurs des ennemis de l’Afrique. Au contraire, nous devons expliquer aux Africains que nous avons fait des progrès ”, a lancé Me Abdoulaye Wade. Le président de la République est largement revenu sur le récent sommet des chefs d’Etat d’Afrique tenu à Accra sur le gouvernement de l’Union africaine. Il a estimé que “ les résultats de ces assises sont extrêmement positifs ”. “ Depuis Nkrumah, c’est la première fois que les chefs d’Etat se réunissent sur un seul point d’ordre du jour ”, a-t-il souligné.

Parité à l’Assemblée nationale

Me Wade a indiqué que les femmes ont un rôle important à jouer dans la mise en œuvre d’un gouvernement continental. Il a toutefois fait remarquer que le problème n’est pas lié à l’institution. Selon Me Wade, c’est aussi une constitution à la base. “ Il faut que les femmes prennent leurs places dans les sociétés africaines à partir de la base ”, a-t-il indiqué, relevant qu’une montée en puissance des femmes est difficile à partir du sommet. Mais, le président de la République a réitéré sa volonté de promouvoir les femmes. Il a déclaré que le gouvernement va présenter à l’Assemblée nationale une Loi pour exiger la parité absolue sur les listes proportionnelles pour tous les partis politiques lors des élections législatives. Il a fait remarquer qu’il y a actuellement la parité à la commission de l’Union africaine, mais celle-ci va être remplacée par un gouvernement continental. Et le chef de l’Etat de demander aux femmes de se battre pour avoir la parité dans ce gouvernement.

Le président a dit que le gouvernement peut faire quelque chose pour qu’il y ait parité dans les conseils ruraux et régionaux. Il a demandé au Premier ministre de prendre des dispositions pour que certains grands projets de l’Etat soient dirigés par des femmes si elles en ont le profil. Auparavant, dans une déclaration lue par Mme Marianne Coulibaly, présidente du Réseau femmes, droits et développement (Reddaf), les femmes ont demandé le maintien de la dynamique d’intégration africaine, soulignant que ce mouvement doit prendre en charge leurs préoccupations. Elles ont, entre autres, appelé à la création de synergies par les organisations de femmes pour préserver les acquis.


BABACAR DION
Source: Le Soleil

Article Lu 1396 fois

Mercredi 1 Août 2007


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State