Référence multimedia du sénégal
.
Google

LUTTE CONTRE LE TABAC: Le Sénégal boycotte la journée

Article Lu 11384 fois

C’est une grande surprise de constater que la Journée mondiale sans tabac n’a pas été célébrée, hier jeudi 31 mai au Sénégal. Au moment où le tabac est en train de faire des ravages dans le monde, aucune manifestation de grande envergure n’a été organisée sur tout le territoire national.



Au moment où tous les pays du monde célèbre en ce jour, la journée internationale sans tabac, c’est comme si le Sénégal avait décidé de boycotter la manifestation. Une journée qui est passée quasiment inaperçue noyée dans une campagne pour les législatives sans relief pour nombre d’hommes et de femmes. Oubli. Le mot n’est pas trop fort. Parce que c’est comme si les autorités sanitaires de ce pays ne sont au courant de rien qui se passe dans le monde. Oui, il semble l’avoir oublié.

A l’heure de la campagne pour les législatives, la question est de se poser la question si les dirigeants sanitaires de ce pays n’ont pas préféré assister aux meetings politiques. Le mouvement anti-tabac, une association qui est présente au Sénégal est d’ailleurs même monté au créneau pour dénoncer ce boycott des autorités sur cette question. Face à ce fléau qui tue 5 millions de personnes par an dont si les tendances se maintiennent 10 millions de morts seront enregistrés à partir de 2020, l’organisation mondiale de la Santé (OMS), a publié des nouvelles recommandations aux gouvernants.

Selon le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’Oms, il est urgent que tous les pays bannissent à 100 % la fumée de tous les lieux publics et de travail fermés. Ainsi, le Directeur général indique que "de nombreux pays ont déjà pris des mesures ». Pour cela Dr Chan invite ceux qui ne l’ont pas encore fait à agir sans tarder pour protéger la santé de tous en adoptant des lois exigeant que tous les lieux de travail et les lieux publics fermés soient à 100 % sans fumée." Le Directeur régional de l’Oms en Afrique va plus loin en déclarant que les espaces 100 % non-fumeurs aident également à la prévention du tabac, particulièrement parmi les jeunes. Il a profité de cette journée mondiale pour lancer un appel aux gouvernements, afin qu’ils prennent des mesures législatives faisant de tous les lieux de travail et lieux publics des espaces 100 % fermés non-fumeurs.

La fumée du tabac contient environ 4000 substances chimiques connues, dont plus de 50 d’entre elles sont cancérogènes, selon toujours l’Oms qui prévient aussi que le tabagisme passif provoque des cardiopathies et de graves maladies respiratoires et cardiovasculaires susceptibles d’entraîner des décès prématurés. Il provoque également des maladies et aggrave des infections déjà existantes, comme l’asthme chez les enfants. Profitant de cette journée, l’Oms précise en outre que l’utilisation de tabac tue plus de cinq millions de morts par an et également la première cause de mortalité évitable sur le plan mondial.

Pire, l’Oms estime qu’environ 700 millions d’enfants, soit près de la moitié des enfants dans le monde, respirent de l’air pollué par la fumée du tabac, surtout à la maison. Enquêtant sur les jeunes entre 1999 et 2005, l’Oms révèle que 43,9 % des étudiants sont exposés à la fumée secondaire à leur domicile, et que 55,8 % le sont dans les lieux publics. L’Oms signale aussi que le tabagisme continue à progresser rapidement dans le monde en développement, où se produisent actuellement plus de la moitié des décès liés au tabac.

Animant une rencontre avec les journalistes spécialisés sur les questions de Santé, le Dr Abdoul Aziz Kassé avait affirmé que le Sénégal du fait de sa stabilité et de son ouverture aux capitaux étrangers, est convoité par les compagnies de tabac, en quête de point d’appui pour mieux pénétrer le marché de l’Afrique du Sud du Sahara. Le cancérologue avait affirmé que la forte présence de l’industrie du tabac bénéficié d’un marché de 50 milliards de FCFA.Cfa.

En plus, avait ajouté le spécialiste, 35 % des impuissances sexuelles sont liées au tabac., selon le cancérologue de l’hôpital Aristide Le Dantec, le Dr Kassé qui considère le fléau de la cigarette comme une catastrophe mondiale et un génocide silencieux.

Cheikh Tidiane MBENGUE
Source: Sud Quotidien

Article Lu 11384 fois

Samedi 2 Juin 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State