Référence multimedia du sénégal
.
Google

LUTTE AVEC FRAPPE : TAPHA GUEYE / EUMEU SENE LE 1ER MAI PROCHAIN :Les secrets d'un combat

Article Lu 11124 fois


Parmi les dates à retenir cette saison, fire à coup sûr le 1er mai prochain. Cette échéance coïncide avec l'ultimatum que se sont donnés Fass et Boul Fallé par le biais de Tapha Guèye et Eumeu Sène. Un combat choc pour deux "rocs" qui sont à un tournant de leurs carrières respectives. Mais surtout un challenge pour les deux écuries qui face de cette affiche, commencent à subir la pression de tout son poids.



Pour 250 millions de Fcfa, le fils émigré de Doudou Ndiaye Rose (qui entend rendre hommage à son père qui fête cette année ses 50 ans de présence sur la scène culturelle) a concocté l'affiche inattendue Moustpaha Guèye le deuxième Tigre de Fass contre Eumeu Sène le "successeur" de Tyson à Boul Fallé. Un vrai choc, comme on aime en voir dans l'arène. Car pour cette présente et de part et d'autre, les deux lutteurs sont connus pour leur volonté manifeste de ne rien céder face à n'importe quel adversaire.
Mais surtout si l'on s’en tient à la situation actuelle des deux écuries en général, mais surtout des deux lutteurs en particulier, le choc pourra permettre de clarifier un certain nombre de choses. Fass dans sa logique de dominer l'arène avec tout ce que cela requiert comme moyens avait bien débuté la saison avant de voir son élan brisé par la défaite le 9 mars dernier de Gris Bordeaux qui était présenté comme le digne successeur de Moustapha Guèye au trône du Tigre de Fass devant Balla Bèye II. Une contre-performance qui a été rudement sentie à tous les niveaux dans cette écurie. Mais aussi dans l'arène. Une victoire de Gris Bordeaux ce jour là aurait consacré (définitivement) l'ascension de Gris Bordeaux comme remplaçant de "Tapha Guèye qu'il appelle affectueusement son grand frère". Et pour ce dernier cela aurait abouti à une fin de carrière précipitée par Gris Bordeaux dont les ambitions sont claires. Hélas il n'en sera rien.
Cette défaite a même renforcé la logique d'une remise en question du legs (le trône de Fass) à Gris Bordeaux. Bien que potentiellement apte, il lui reste encore d'autres tests à subir pour pouvoir définitivement aspirer à ses ambitions.

Eumeu Sène : oublier Tyson, Tapha Guèye : éviter la retraite anticipée

D'où l'importance de ce combat qui pourra aussi quelque part l'édifier sur son avenir dans l'arène mais aussi à Fass. Si Tapha Guèye (qui subit un entraînement intensif depuis quelques semaines à travers certaines salles de gymnastique de Dakar et à l'école Manguiers II) parvient à dominer Eumeu Sène avec faste, son statut de préretraité sera revu, et sa présence revalorisée. Certains adversaires de Gris Bordeaux pourraient même se frotter à lui. Dans le cas contraire, il serait définitivement K.O et apte à jamais pour la retraite. Une raison qui fait monter la pression à Fass. Pour Eumeu Sène, c'est presque pareil. Depuis son dernier combat en 2007 perdu sur avis médical face au Boucher Khadim Ndiaye, le lutteur de Boul Fallé n'était plus réapparu dans l'arène. Ce qui a constitué un arrêt "inconcevable" pour celui qui était désigné comme le successeur de Tyson.
En effet, Boul Fallé avec sa configuration d'une écurie venue de la banlieue et qui a bouleversé l'arène durant près de 10 ans a depuis la première chute de Tyson le 25 décembre 2003 face à Bombardier connu un net recul. Parce que simplement derrière le "Star" Tyson il n’y avait personne. Pas de lieutenants en tant que tels. Tyson faisait de l'ombre à tout le monde. Coly Faye ? Eumeu Sène...on en passe. Et son départ avait même suscité des velléïtés d'implosion dans cette écurie pikinoise. En un mot Boul Fallé était comme une propriété de Mohamed Ndao Tyson. Pour preuve, depuis son départ, aucune forte note n’y a été notée. Entre les quelques éclairs de Coly Faye par moment et les coups ratés de Eumeu Sène, Boul Fallé vivote. Un fait que ce combat pourrait rectifier.
En fait, il est clair que pour Eumeu Sène (qui hier matin était à la piscine Bceao de Yoff), il s'agira de gagner pour relancer d'une part sa carrière personnelle et de l'autre remettre sur les rails "Boul Fallé". Une autre défaite serait grave de conséquences. Elle pourrait tout simplement créer la crise dans l'écurie pikinoise. D'où un véritable challenge de premier ordre qui fait que la pression est présente des deux côtés.

Source: Le Matin

Article Lu 11124 fois

Vendredi 18 Avril 2008


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 11:15 Ligue 1 16ème journée : Nice reste leader

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State