Référence multimedia du sénégal
.
Google

LUTTE AVEC FRAPPE (SAISON 2007-2008): Qui pour affronter Yekini ?

Article Lu 1544 fois

Administrativement parlant, la saison de lutte 2007-2008 s'ouvre demain 20 octobre 2007. Mais à bien des égards, elle risque de ressembler sur bien des plans à celles précédentes. Les espoirs feront et seront à coup sûr l'attraction, mais Yekini, le Roi incontesté depuis plus de dix ans sera pour les ténors et autres lourds, l'objectif visé par tous et qui n'est jamais sûr d'être atteint.



LUTTE AVEC FRAPPE (SAISON 2007-2008): Qui pour affronter Yekini ?
Avec plus de 250 combats en 54 journées, la saison de lutte 2006-2007 a encore une fois confirmé la bonne marche de la lutte avec frappe qui, de saison en saison, démontre s'il en était besoin la montée de cette discipline dans notre pays. Mais pour les nombreux observateurs avertis de l'arène", ce record sera dépassé et largement à l'heure du bilan de cette saison qui s'ouvre officiellement demain". Les nombreux spécialistes de la lutte semblent pour la plupart fonder leur argumentaire sur le fait que "les lutteurs, surtout les espoirs ont fini de confirmer leur volonté de ne rien céder et leur tendance à accéder plus tôt que prévu dans le cercle restreint des "ténors". Les exemples de Balla Gaye II, le ténor de l'École de lutte Balla Gaye et de Lac de Guiers II du Walo ont fini de confirmer leur certitude. Mais derrière ces deux espoirs de luxe se trouvent d'autres jeunes aux ambitions claires. Parmi ceux-ci la "meute" venue de Fass avec les Papa Sow, Balla Diouf entre autres mais aussi les jeunes de Pikine de Ndakarou et de Guédiawaye (où les écuries ont fini de se démultiplier)... Gris Bordeaux d'abord au défi de Baboye
Autant de faits qui ont fini de convaincre sur le fait que le Comité national de gestion de lutte (le Cng)sera inondé par les multiples demandes de licences permettant de se conformer au règlement en vigueur. Les licenciés vont encore doubler. Sur le plan purement formel, les galas entre espoirs (dont presque deux de grande envergures sont annoncées par Gaston Productions avec une quarantaine de lutteurs à l'affiche) pourraient encore une fois symboliser la réussite de la saison. Et chez les "lourds" ou ténors, les tractations se mèneront en coulisses du début à la fin avec comme seul objectif pour tous les promoteurs : décrocher cet adversaire de choc pour Yékini. Le patron de Ndakarou mais aussi de l'arène avec quinze combats dont 14 victoires est celui que tout le monde vise en réalité. Normal, dira tout le monde.
Tapha Guèye est passé par là, Tyson de même. Mais dans le fond, les nombreux prétendants à un face-à-face avec Yékini sont mus par un seul objectif : l'argent. Au-delà de l'honneur d'avoir affronté le "patron", tous les adversaires de Yékini s'en tirent trop bien financièrement parlant. Qu'ils gagnent ou qu'ils perdent. Balla Bèye II alias Baboye en est la parfaite illustration. Le porte-étendard de l'écurie Hal Pulareen a empoché la rondelette somme de 75 millions contre 12 pour son dernier combat face à Bombardier à Thiès. Du simple au quadruple. Patience obligée pour la jeune garde Organisateur du combat, Luc Nicolai avait dégagé 200 millions de Fcfa dont 125 millions de Fcfa. Ainsi aussi bien Gris Bordeaux, Khadim Ndiaye, Thiek... tout le monde rêve de Yékini. Mais ont-ils le potentiel pour y parvenir ? Là est la question. Balèze comme dirait l'autre, le Roi qui tient à sa couronne comme à la prunelle de ses yeux, ne bradera en rien cette aura actuelle par des combats risqués.
Ayant fini de faire le vide autour de lui chez les ténors (Bombardier, Tyson, Khadim Ndiaye...), il avait démontré face à Balla Bèye II qu'il savait beaucoup de ruse pour sortir indemne d'un combat et rester le maître. Un fait bien compris par Fass et si Gris - Bordeaux sont prêts à accepter de combattre - malgré eux ! d'en découdre avec Balla Béye II, c'est pour simplement tout de suite affronter Yékini dès cette saison. Ce qui ne sera pas chose aisée au moment des négociations. Les deux camps en face (Fass et Ndakarou) ont fini de démontrer leur hostilité au sortir du combat de Yekini contre Tapha Guèye qui avait suscité beaucoup de commentaires. En tous genres. D'où pour bon nombre de férus "une année qui pourrait être blanche pour Yekini si Gris Bordeaux ne décroche pas Baboye au cas où il ne le battrait pas". Quant aux "jeunes loups" très en vue la saison écoulée (Balla Gaye II, Lac de Guiers II, Issa Pouye, Tapha Tine...), ils devront encore prendre leur mal en patience. Ce n'est pas cette saison qu'ils pourront faire face au "patron" de l'arène.

Source: Le Matin

Article Lu 1544 fois

Samedi 20 Octobre 2007





1.Posté par likma le 20/10/2007 12:14
Wolouna souma dolé !!!!!!!!! je fais 2,05 m et 125 kg !!!!!

2.Posté par joe sylla le 20/10/2007 17:50
mo man yekini faléwoumako dolém rek la rouss mé attends rek ...depuis 3ans je m'essaie a une prise infaillible si je le tiens mom notre combat ne va pas durer le blem c ki fo k les promoteurs me decrochent

3.Posté par Doga le 21/10/2007 05:16
sama waye article bi cvraimnet mal ecris waye. Faites un effort svp


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 11:15 Ligue 1 16ème journée : Nice reste leader

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State