Référence multimedia du sénégal
.
Google

LUTTE AVEC FRAPPE : SAISON 2007-2008'Les quatre appuis'

Article Lu 1347 fois

Ils avaient fini par être la source de toutes les polémiques de fin de combat ces deux dernières saisons. Face aux détracteurs de plus en plus nombreux des "quatre appuis", le Cng ne savait plus où donner de la tête. Finalement, il s'est résolu à en faire une chute comme c'était le cas avant ces deux dernières saisons.



Parmi les nouvelles mesures du comité national de gestion de lutte (Cng), à l'entame de cette nouvelle saison, les "quatre appuis" qui deviennent une chute. Une information qui certainement fera plaisir au commun des amateurs qui pour la plupart n'avait de cesse de fustiger l'application du règlement qui faisait "des quatre appuis" un moyen pour les lutteurs paresseux d'en user à bon escient en cas de mauvaise posture. Qui ne se souvient du deuxième gala de Gaston Productions de la saison dernière du combat entre Ousmane Diop de Thiaroye et Coly Faye de Boul Fallé.
Ce jour là, les deux gladiateurs, après un combat rude où tous les moyens avaient été utilisés, en étaient arrivés à un combat au sol où la domination du thiaroyois était certaine. Dès lors le sociétaire de l'ancienne écurie de Tyson qui ne trouvait pas de solutions pour sortir de cette situation s'est résolu à s'appuyer sur ses deux mains et ses deux genoux. Adoptant de fait la position couchée du chameau qui ne donnait aucune chance à son adversaire. Pourtant il y a deux à trois saisons cette même position aurait été considérée comme une chute. Mais à force d'interprétations le Cng avait par on ne sait quelle magie en usant de "son règlement" changé la donne. Mais c'était sans compter avec la hargne des amateurs qui ont de tout le temps réclamé la suppression de cette partie du règlement.
En fait, en plus d'indisposer les férus de lutte et de n'être favorable qu'au lutteur en position de faiblesse, "les quatre appuis" étaient un moyen pour les lourds de "tricher" au plus fort d'un combat. Sachant qu'il sera presque impossible pour son adversaire de le basculer totalement sur le dos ou sur le ventre. En les ré-homologuant comme chute cette position d'un lutteur, le Cng incite à nouveau les lutteurs à développer davantage les arguments techniques dans un combat et non plus de miser sur des "tactiques peu saines" pour gagner des millions de Fcfa. En tous les cas, la mesure a été saluée par tous les férus et amateurs de lutte dont le président Doudou Diagne Diecko qui a affirmé que "cela va davantage favoriser le spectacle et imposer aux lutteurs de travailler encore plus la technique aussi bien au sol que dans les autres domaines".

Source: le Matin

Article Lu 1347 fois

Jeudi 25 Octobre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State