Référence multimedia du sénégal
.
Google

LUCKY DUBE sera enterré dimanche: Quatre des cinq suspects arrêtés

Article Lu 14076 fois


LUCKY DUBE sera enterré dimanche: Quatre des cinq suspects arrêtés
Lucky Dube sera enterré sobrement ce dimanche, a annoncé lundi Arnold Mabunda, le porte-parole de la famille. A noter que seuls quatre des cinq suspects arrêtés pour le meurtre de la star sud-africaine du reggae comparaîtront ce mardi devant une cour de Johannesburg, rapporte The Times of Swaziland.

Source: Afrik.com

Article Lu 14076 fois

Mardi 23 Octobre 2007





1.Posté par Kara le 23/10/2007 18:18
LUCKY DUBE REST IN PEACE,

RASTA NEVER DIE

2.Posté par EVY Y le 23/10/2007 18:28
DES SUSPECTS ARRETES. good to hear that!!!

3.Posté par pedro le 23/10/2007 19:11
Soit l'infos est fausse, ou bien la jsutice sud africaine est bizarre, et donc cela suppose une enquête baclée.
Comment des meurtiers peuvent ils être jugés une samaine après le crime? ça n'existe nulle part! tuer un homme c'est pas comme tuer un poulet ou voler un bijou

4.Posté par pedro le 23/10/2007 19:28


Les funérailles de la star du reggae, le Sud-africain Lucky Dube, auront lieu mercredi, au Kwa Zulu Natal (Est du pays), dans la stricte intimité, avec la seule présence des membres de sa famille et des proches amis, a déclaré mardi, à Johannesburg un porte-parole de la famille du défunt.

« La famille a voulu que l’enterrement se fasse en privé, pour respecter la volonté de Lucky. Elle ne voudrait pas que l’inhumation soit transformée en cirque. Les médias ne seront donc pas admis. C’est ce qu’aurait voulu Lucky », a indiqué Arnold Mabunda.

Dube, âgé de 43 ans a été abattu par des malfaiteurs jeudi soir dans les faubourgs de Johannesburg, alors qu’il déposait ses enfants chez des parents. Il est mort sur le lieu de la fusillade avec trois balles dans la poitrine.

La cérémonie funéraire se déroulera au Farmers’ Hall de Newcastle dans la province orientale du KwaZulu Natal, à 60 km de Durban. Un service commémoratif sera également organisé mercredi à 09 heures GMT au Bassline de Newton, un centre culturel de la ville de Johannesburg, connu à travers le monde.

Selon Mabunda, des écrans géants seront placés à l’extérieur du Bassline pour permettre aux fans de suivre le déroulement du service, ajoutant que la sécurité sera renforcée.

En attendant, les cinq présumés tueurs qui seraient de nationalité mozambicaine, ont été arrêtés par la police sud africaine. Ils devraient comparaître devant les juges, mardi à Johannesburg.

MM/nm/fss/of/APA 23-10-2007

5.Posté par Astou le 23/10/2007 19:39
PEDRO TU A TOU FAUX, ET RELIS BIEN LARTICL KE TA COLER ICI CA DI BIEN ''En attendant, les cinq présumés tueurs qui seraient de nationalité mozambicaine, ont été arrêtés par la police sud africaine. Ils devraient comparaître devant les juges, mardi à Johannesburg.''


''Private funeral will be on Sunday

The funeral of slain reggae singer Lucky Dube will be a private affair, family spokesperson Arnold Mabunda said yesterday.

Dube’s funeral service will take place at Farmers’ Hall in Newcastle on Sunday.

“The family requested that the funeral be a private matter due to Lucky’s beliefs and the church’s request.

“They have requested that it not be turned into a circus, so media will not be allowed. That’s not what Lucky would have wanted,” he said.

Dube, a Shembe worshipper, was shot dead during an apparent hijack attempt last week while dropping his two children at his brother’s house in Rosettenville.

His four alleged killers, aged between 31 and 35, were arrested in Spruitview, on the East Rand, on Sunday morning.

Mabunda said the media would be allowed to attend the memorial service to be held at the Bassline in Newtown tomorrow, and on Sunday they could only attend the church service.

He said police indicated that they would oppose bail for the four people who allegedly murdered the singer, and an ID parade would be conducted during the course of the week.Founding president of the Communication Workers’ Union of South Africa (CWUSA), Mabutho ‘Kid’ Sithole, said they respected Lucky’s and his family’s wishes.”CWUSA also took a decision not to gather outside the Johannesburg Magistrate’s Court for the appearance of the four on Tuesday,” Sithole said. It was earlier reported that five suspects had been arrested in connection with Dube’s murder, but police have since said the fifth person could not be linked to the murder.

Source: Yahoo

6.Posté par pedro le 23/10/2007 20:08
Astou tu ne m'as compris je pense, j'ai bien dit au départ ceci:
Soit l'infos est fausse, ou bien la justice sud africaine est bizarre, et donc cela suppose une enquête baclée.
Donc en d'autres termes si il est vrai que les coupables doivent comparaître devant les juges, je considére personelemnt que la justice sud africaine est bizarre, car nul part au monde tu ne verras des meutriers être jugés une semaine après le crime.
Une autre probabilité, c'est qu'il se peut que les auteurs des articles aient faits des confusion. En générale lorsque le présumé coupable d'un meurtre est arrété, il passe devant le juge d'instruction pour que celui ci lui serve un mandat de dépôt.
Donc l'erreur viendrait du fait de parles de comparution devant les juges au lieu de comparution devant un juge au singulier,.
je ne suis pas juriste mais ne serait par jurisprudence pour éviter les erreurs judiciaires, dans une vraie démocratie le jugement d'un meurtrier intervient au moins quelques mois après le crime.

7.Posté par Astou le 23/10/2007 20:05
ok j'avai mal compri. merci de mavoir eclairci

8.Posté par Luckenson Jean-Baptiste le 24/10/2007 23:34
je souhaite mes condoleance a tous les artiste et amis Lucky Dube. Moi je suis un Haitien, et fanatique malade de Lucky. je suis vaiement triste j'apris la mort Lucky dube. J'ai travaillé dans un Media , je une emission special pour Lucky parce que toute les haitien sont en deille et aussi bien que moi.
Merci
Haiti, Rcc, Radio Cerca-Carvajal. 90.7 FM stereo.

9.Posté par Jacqueline Jean-Baptiste le 25/10/2007 00:01
je suis Jean-baptiste Jacqueline, je suis haitienne,donc, je suis passionnée de lucky Dube et sa mort m'a beaucoup frappé et je pense que la justice est en face de sa responsabilité.Pauvre Lucky Dube,notre coeur est en deuil ,on a beaucoup aimé ton rythme.

10.Posté par awa le 25/10/2007 12:41
bonjours je salut la famille de dube surtout ses pauvres petits qui ont vue l'assasinat de leur père qu'il se reponé en paix et du courrage à sa pauvre femme seul dieu jugera les coupable ce qui sont arrêtent doivent payé très très cher pour cet assasinat et aue la terre lui soit lèger nous prions tous pour luky tube il etais vraiment un idole que dieu lui rendre la pais sur son corps et je suis de tout coeur avec sa famille

11.Posté par RATOVONASY MICHEL SABIR M; le 26/10/2007 16:09
je suis un un journaliste travaillant dans la direction provinciale de la communication de Toiliara à madagasca. C'est loi qui a interviemé lucky dube lorrsqu'il était venu dans notre ville appelée Toliara. j'ai appris avec tristesse la mort du star sud africain de musique reggae. Mes condoléances pour toute sa famille

L'Afrique du Sud a perdu un humble patriote et l'Afrique a perdu un berger défenseur de l'unité africaine comme le monde a perdu un défenseur de la paix.

12.Posté par Maniak972 le 26/10/2007 20:47
La Martinique (W.I) aussi est en deuil .

Un grand parmi les grands s'en est allé.
Un seul juge, on se reverra

Repose en paix et reste nous éternel.
Merci Lucky

13.Posté par DULCITA le 27/10/2007 13:04
LUCKYWHOLE SURINAME HART IS CRYING ' YOUR HOME TOWN ' ABOUT YOUR CRUEL DEAD BUT THE WAY I CAN4T BELAEVE YOU4RE HAS GONE , IS BECAUSE YOUR SPIRIT AND WORDS KEEP ON LIVING . LUCKY I LOVE YOU MAY YOUR SOUL RESTE IN PEACE UNTILL WE MEET AGAIN
DULCI SURINAME

14.Posté par abdalamautro le 28/10/2007 14:42
Pour moi les malfaiteur ne sont juger on doit tuer directement comme ils ont tuer nos lider. Et je veut un photo de mort envoyer a mon email

15.Posté par mamadou cellou Diallo le 27/05/2008 12:37
Dieux jugera ! les coupables doivent être exécuté . MOi je comprend cet assasinat par un complt du gouv sud afric1 . L'afrik n'aim pa celui qui dit la verité.pourquoi?
Un lion ne meurt pas , il dort.

16.Posté par Joseph Beni le 06/08/2008 21:04
Je suis Noir et Haitien.A Dieu a Luky Dube notre frere aimable qui proclamait la paix et justice,a Dieu aussi aux autres victimes de la violance par touts du monde tel que les Tibequains,Les imigrans ,les sans papiers, les enfants de rue,les femme maltreters etc.Que la justice soi exercer par tout sur la terre sans reson racial,economique ou autre.Que tout les crimiels soivent juger convenablement sans exeption ,Les chefs D'Etats et autre.Encor une foi justice pour tous ces le principle clee de la paix reel.

17.Posté par l'émission Reggae Street de la RADIO SOA TALILY 601 TOLIAR le 08/12/2008 11:10
You are the best Sir Lucky Dube.

18.Posté par sophie le 23/01/2009 16:47
pour moi ce grand homme restera toujour dans ma memoire et je souhaite que les vrais coupale payeront pour ce crime gratuit et comme dirait le grad Dieu les jugeras car la justice de l'homme seras trop douce a leur égart surtout si ce ne sont que de pauvres drogués qui ont é payer pour ce crime cet histoire n'es pas net du tout courage a sa famille


19.Posté par RATOVONASY Michel Sabir Michael le 16/03/2009 15:14
RATOVONASY Michel Sabir Michael, « A qui la faute de la crise financière mondiale ? D’où et où sont les responsabilités les plus lourdes dans cette crise? » in Recherches et Développement, février 2008, p.25

Nul ne peut plus douter que c’est une crise sans précédent. Pourquoi ? Parce que c’est la première fois que tout le monde, partout, dans ce monde, est touchée par la crise. Même en 1930, qui était, disons, la grande récession, il ya beaucoup d’endroit de cette planète qui n’était pas du tout impliqué dans l’économie internationale.
Cette crise est plus grave parce qu’elle est totale et globale. Ce qui, d’ailleurs, démontre que nous sommes dans un monde globalisé, et que les réponses à cette crise ne peuvent pas être individuelles. Chacun pour soi n’a aucun sens dans un système aussi global.
Alors cette crise est totale, probablement assez longue et avec une profondeur qui n’est pas inconnue et qui dépendra au fond de la qualité de la réaction, et notamment de la qualité de la coopération.
L’impact de cette crise même si elle est totale diffère selon des régions du monde par exemple en Amérique, en Europe, aux Pays Emergeants, en Afrique etc. Parce qu’il reste encore une partie de l’économie mondiale qui va accroître cette année, un tiers de l’économie mondiale qui va accroître à 5% cette année. Ce sont les Pays Emergeants et les Pays en Développement.
Mais cette crise impacte tout le monde, il ya des pays qui sont encore en croissance, il faudra d’ailleurs veiller à ce qu’ils restent ; et notamment dans la mesure où cette croissance dépend beaucoup de leur commerce extérieure.
C’est une crise financière, nous disons bien économique et donc sociale. Sociale à l’intérieure de chacun des pays et sociale dans le monde parce que nous sommes dans un monde où il demeure d’énormes inégalités. C’est pourquoi d’ailleurs, une partie de la réponse doit être dans des programmes sociaux.
Quand nous regardons les plans américains, le Plan d’Obama : il y a des routes, il y a des ponts, il y a d’écoles. Mais, il y a une partie d’actions sociales. Et nous croyons qu’il faut vraiment avoir ça en tête et ne pas négliger le fait que pour beaucoup de pays, cette crise fait suite à des crises précédentes qui étaient des crises socialement très dures.
Sur l’origine : il parait claire l’origine est financière, trop de régulations. Dans la régulation internationale, nous avons de la santé, du commerce, de l’agriculture, des télécommunications, mais pas de la finance.
Trop de régulations, et politique monétaire trop pas accommodante notamment aux Etats-Unis qui ont, en quelque, sorte conduit à l’endettement. De ce point de vue là, d’ailleurs, les autorités monétaires européennes étaient sur une plus ligne prudente. Et donc, on sait d’où ça vient, et on sait parfaitement que dans le monde dans lequel on est, si, supposons qu’on sorte de cette crise, et qu’on sorte avec des leçons, la leçon n° 1 c’est qu’il faut réguler l’économie financière internationale par une Organisation Mondiale de la Finance.
Ca passe par une volonté politique de le faire, qui n’existait pas. Pourquoi est ce qu’il n’y a pas une régulation internationale de la finance ? C’est pas parce qu’on n’a pas discuté entre les chefs d’Etats et de Gouvernements, il n’y a pas eu de la volonté politique ou l’énergie politique pour éviter ce crash mondial.
C’est très biens de dire, si je suis dirigeant politique : j’ai la volonté politique. Mais dans un monde d’Etat-Nation Souverain, s’il y en a un qui a de la volonté politique et l’autre qui n’en a pas, il ne va rien se passer.
Nous nous demandons s’il faut une crise de cette ampleur pour que les dirigeants politiques se disent peut-être là il faut agir différemment.
Oui, nous croyons ça, d’ailleurs si nous prenons l’exemple du commerce internationale, il n’y avait rien en terme de régulation du commerce international jusqu’au milieu du XXe siècle. Il y a eu la crise des années 3O, mais qu’en ce qu’on a fait ? On en a tiré la leçon, et on s’est dit cette catastrophe de cascade protectionnisme qui a empiré la crise et sait que la crise a été une des raisons de la 2é guerre mondiale. On a crée le GATT et puis l’OMC. C’est l’ancêtre de l’OMC qui a créé à la fin des années 40. I faut apprendre les crises, de celle-ci qu’il faut régulariser la finance dans un monde globalisé.
Cette leçon là, elle est claire. Nous allons voir si les proclamations de volonté politiques que nous avons enregistré dans ce G20 qui réunit certains nombres de pays. C’est déjà un progrès que de faire en sorte que la Chine, l’Inde, le Brésil et l’Afrique du Sud soient autour de la table. Même si il reste un problème de sous représentations d’Afrique au G20.
G20 ?
Ce que nous attendons de ce G20, ce qu’il montre le chemin qu’il a parcouru depuis novembre en matière de bâti de ce système de régulation financière et de il a pris des orientations en novembre, nous allons voir où ils en sont ? Ce sont des questions techniques assez compliquées. Si nous voulons réguler les fonds spéculatifs ou le paradis fiscaux, ce n’est pas comme ça. De toute façon, il faut les prendre, mais ce n’est pas maintenant. Nous allons voir ce qu’ils en sont en Avril.
Ce que nous en attendons, ce que le G20 montre au monde et notamment au monde commercial qu’ils ont à-peu-près terminé à nettoyer le système financier. Donc, ce n’est pas encore terminé.
Nous voyons dans notre pratique quotidienne avec des importateurs et des exportateurs, il y a des exportateurs chinois qui prennent pas de lettre de crédit de banque américaine de grand nom parce qu’ils sont persuadé qu’à la fin du mois elle va être jetée à la poubelle.
Et aussi long temps que le pilier en prévaut que ce système financier n’est pas encore nettoyé, le retour de la confiance qui est nécessaire pour que les anticipations se retournent ne soit pas.
Ce qui est au cœur du problème, c’est la question de la fluidité de la circulation de l’argent. Il y a eu pendant des décennies, des banques ont prêtés trop d’argents d’où la crise qu’on assiste aujourd’hui. Et maintenant le paradoxe : au moment où on en aurait plus besoin, on ressert le crédit.
Cette crise provient d’une dilatation excessive du système financier, et maintenant nous avons une contraction excessive du système financier. C’est une des raisons pour lesquelles il faut que des autorités publiques, des banques centrales, des Etats prennent le relai d’acteurs financiers privés.
Le retour de l’Etat là où le Privé a échoué ?
Il faut que des risques normaux qui auparavant étaient couverts par le système financier et que le système financier ne couvre plus soit couvert par les autorités publiques.
Exemple : Dans ma petite boutique, nous voyons bien que les banques qui, avant, finançaient le commerce international : j’exporte chez vous importateur, je fais partir mon bateau, je veux simplement être sur que je veux être payé à mon arrivé. Sois, je vous fais confiance ; sois, il y a une banque, c’est généralement comme ça que cela se passe, qui fait le pont. C’est pourquoi 90 % des échanges sont financés par le crédit à court terme.
Franchement, ce n’est pas un crédit toxique ni risqué parce que s’il n’est pas payé, le banquier prend la marchandise. Là, il y a une énorme construction de soucis, il faut que la Banque Mondiale, les Banques Régionales de Développement se consolident pour que le commerce international qui reste un moteur important là où il reste de la croissance, ne soit pas étouffé par un manque d’oxygène financier.
Où en est le commerce international pout tout cela ?
Il va mal parce que le commerce international, ces dix dernières années, a augmenté plus vite que la croissance. Pourquoi ? Tout simplement, pour produire la même chose, tout ce qu’on appelle les techniques modernes de productions qui consistent à localiser au mieux un certain nombre d’éléments du produit final se sont développées. Donc, avant, pour prendre le cas d’une voiture : on produisait 80% de voitures dans un pays et 20% étaient des éléments à importer. Maintenant, c’est l’inverse.

Exemple, si la France exporte une voiture : elle exporte 20% de productions françaises et 80% qui viennent d’ailleurs. Pour ce coup là, elle en exporte beaucoup, beaucoup plus. Elle vent beaucoup plus à l’étranger qu’elle n’en vend en France.
De la même manière, avec la construction des économies, le commerce international dérouille et il va dérouiller plus que la décroissance des économies. Ça c’est sûr. Ce qui, ce à quoi il faut veiller, ce que les politiques commerciales - c’-est-à-dire la manière dont les autorités publiques influencent les échanges en prenant plus ou moins des mesures de protections et en finançant plus ou moins en l’absence de financement privé et le commerce international – il faut que de ce côté-là, là où nous pouvons encore quelque chose, il faut être très vigilant.

Michel Sabir Michaël RATOVONASY





20.Posté par David le 29/04/2009 14:03
Dube,rest in peace;we never never forget you.you was and is forever the king or reggea beats!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 11:17 Dakar sans eau, Macky à Keur Momar

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State