Référence multimedia du sénégal
.
Google

LOUGA: Aminata Mbengue Ndiaye plaide pour la commémoration de la journée des femmes de Nder

Article Lu 11138 fois

La tête de la liste majoritaire de la coalition Benno Siggil Sénégal pour la conquête de la mairie, Aminata Mbengue Ndiaye a fait un plaidoyer pour la commémoration d’une journée nationale en l’honneur des femmes de Nder.



LOUGA: Aminata Mbengue Ndiaye plaide pour la commémoration de la journée des femmes de Nder
Délivrant dimanche à Louga un message à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la femme à la place Yacine Boubou, Mme Ndiaye a particulièrement insisté sur la nécessité de fêter les femmes de Nder qui avaient choisi de s’immoler par le feu le mardi 7 mars 1820 pour ne pas devenir des esclaves.

’’Nous sommes en train de nous battre dans différentes instances de femmes afin que cette journée soit célébrée annuellement dans le cadre d’un décret ou d’un projet de loi parce que ces femmes qui ont défendu le Walo sont des exemples de dignité, de détermination, de bravoure et de patriotisme’’, a soutenu l’ancienne maire de Louga.

’’C’est important de nous rappeler de la bravoure des femmes travailleuses du textile de New York qui ont été mâtées par la Police lors d’une revendication de meilleures conditions de travail mais c’est également une grandeur d’esprit de nous souvenir de nos braves femmes de Nder’’, a ajouté Mme Ndiaye invitant hommes, femmes et jeunes à combattre toutes formes de violences faites aux femmes.

La tête de liste qui attendait la venue du président de l’Alliance pour la République (APR), Macky Sall retenu à Matam a, par ailleurs, invité ses concitoyens à ne plus remettre leurs cartes d’électeurs en échange de 20.000 frs.

’’Allez récupérer vos cartes d’électeurs ou dénoncez ceux-là à qui vous les avez remises et nous allons diligenter des plaintes’’, a affirmé Aminata Mbengue Ndiaye.

Dirigeant la liste proportionnelle, Madièye Mbodji a, quant à lui, invité les femmes à ‘’agir comme les femmes de Nder et sanctionner négativement les promesses jamais tenues par (…) l’équipe municipale sortante qui a montré son incapacité à résoudre les préoccupations des populations’’.

PON/CTN
Source APS

Article Lu 11138 fois

Mardi 10 Mars 2009





1.Posté par bechirwade le 10/03/2009 07:13
les femmes senegalaises font honte à leur histoire au dela de leur bravoure de leur courage et tenacite ,le fait d'accepter qu'une vielle blanche soit premiere dame ,est un veritable deshonneur pour la memoire des amazones de nder,il faut que le palais presidentiel soit le haut lieu de la consècration de nos vaillanres mamans et depuis de l'independance on nous impose des premieres dames

2.Posté par nder le 10/03/2009 10:21
Nder c'est dejas une (histoire)...dessinez un village senegalais de 1900,avec 40 cases et 20 greniers un pinthie et les champs dont le plus eloigné est a 200m du vilage. Un village de se type est de 75 ames dont Majiguéne(1mois) la cadette du village,la plus agée mame Djodio (104 ans ).un chef de village baye Ndiambé(96ans) des vieux qui pouvaient pas aller aux champs le cordonnier et le forgeron du village avec leur femmes et enfants .BON d'aprés tout les recits sur se fameux mardi de nder les hommes etaient aux champs les femmes et les enfants au village
donc les maures ont traversés les champs (qui en general entourent le village)
et entrés dans le village dans se laps de temps les femmes se sont concértées entre elles (maximum 5mn) ont toutes ues la même idée c'est a dire entrer dans une case et y mettre le feu laissant les enfants dehors les vieux les vielles le forgeron le cordonnier .....patati patata.je n'ai jamais crus a cette histoire j'usqua preuve du contraire

3.Posté par ntouroudou le 10/03/2009 16:02
waaaw ki mom amna soux di xana yeugoul xiifmi si rewmi

4.Posté par kif kif le 10/03/2009 19:21
nder, l'Histoire est un peu plus précis que cela. Laissons aux historiens (et nous en avons de bons chez nous), le soin de nous rapprocher le plus de la Vérité. Nous, autres venant de société à tradition orale, avons besoin de repères pour chanter la résistance de nos anciens. Cette proposition est à retenir pour les périodes hors polémiques c'est à dire sans récupération politique. Faudra bien que nous trouvions des repères consensuels au Sénégal, à l'heure du Mouridisme, tidjanisme,layènisme, Béthiotounisme et karaïsme. N'est ce pas?

5.Posté par Laye le 11/03/2009 13:28 (depuis mobile)
Maras, pouvoir, opposition; pareils! Vous avez et continuent de piller notre peuple...pas du tout serieux! Le parti socialiste a laisse ses mauvais odeurs! Quelle coalition? Idy; macky; and jef? Assez chere Madame. Ayez pitie le peuple.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State