Référence multimedia du sénégal
.
Google

LOI SUR LA PARITE : Le Sénat adopte le texte en 2ème lecture

Article Lu 1431 fois

Le Sénat a voté le projet de loi n° 01/2007 modifiant les articles 7, 63, 68 et 82 de la Constitution. La nouvelle disposition garantit aux femmes l’accès aux mandats et aux fonctions électives.



La session plénière du Sénat s’est ouverte depuis hier sous la présidence de Pape Diop. Les sénateurs ont examiné et voté le projet de loi n° 01/2007 modifiant les articles 7, 63, 71 et 82 de la Constitution. Une telle modification est justifiée par le Préambule de notre Loi fondamentale. En effet, la Constitution sénégalaise consacre le droit de tous les citoyens sans discrimination à l’exercice du pouvoir et ceci à tous les niveaux. La modification garantit, aux femmes, une participation plus effective à la vie politique et leur ouvre grandement les portes aux instances de décision. Puisque cette réforme a pour but d’assurer une « participation suffisante » des femmes à la vie politique. Au-delà, les sénateurs voient une volonté politique de promouvoir la femme qui abat un travail remarquable dans les instances politiques. « Cette loi traduit une fois de plus la volonté du chef de l’Etat de promouvoir la femme qu’il veut hisser à niveau supérieur. C’est un farouche défenseur de la parité », reconnaît le sénateur Sokhna Dieng Mbacké. Les sénateurs ont adhéré massivement à la modification. Ils sont au nombre de 99 qui l’ont votée.

Mais, les défis à relever sont multiples. Car, il faut faire des campagnes de sensibilisation pour lever les équivoques sur le contenu véhiculé par le concept « parité ». « J’adhère à la volonté politique qui sous-tend la modification de cette loi qui est progressiste et juste. Mais le problème, c’est son application. Je pense qu’il faut une alphabétisation des élus, une forte adhésion des partis politiques et une mise en cohérence avec les autres textes », fait remarquer le sénateur Souty Touré.

Son collègue, Lamine Seck, a abondé dans le même sens. Il a insisté sur une sensibilisation de masse, y compris auprès des populations qui sont attachées à nos réalités socioculturelles.

« Le président de la République a beaucoup fait en matière de promotion de la femme. Il reste maintenant aux députés, aux sénateurs, aux communicateurs à faire des sensibilisations, pour expliquer et vulgariser cette loi dans les zones rurales », invite le sénateur Lamine Seck.

Prenant la parole, le garde des Sceaux, ministre d’Etat, ministre de la Justice, Cheikh Tidiane Sy, est revenu sur l’importance de cette loi dans la promotion de la femme et la place que le président de la République accorde à l’aspect Genre dans sa politique.

Le président du Sénat, Pape Diop, s’est réjoui de la qualité des interventions des représentants de la deuxième Chambre.

« Nous avons assisté à un débat de haut niveau. J’avoue que pour une première, cela a été un grand succès », s’est exprimé Pape Diop.

Source: Le Soleil

Article Lu 1431 fois

Mardi 27 Novembre 2007


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State