Référence multimedia du sénégal
.
Google

LIVRE : Le mouridisme en textes et en images

Article Lu 12673 fois

Dans son livre publié par les Editions Magenta à Dakar, le photographe français Alain Juillet raconte la vie et l’œuvre du fondateur du mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, en lettres et en images. Les textes sont en français et en anglais.



LIVRE : Le mouridisme en textes et en images
« Cheikh Ahmadou Bam-ba, mouridisme au Sénégal ». C’est le titre du livre qu’Alain Juillet, photographe et ingénieur technicien en microélectronique et informatique industrielle, vient de publier aux Editions Magenta (Dakar). « Ce petit livre vous permettra de découvrir les villes qui ont marqué la naissance du mouridisme. Vous pourrez aussi découvrir les différents monuments de la ville de Diourbel et de Touba, les mosquées, les mausolées et surtout les dates importantes de la vie du fondateur du mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba, qui sera le fil conducteur tout au long de ce guide », écrit-il dans l’avant-propos. L’auteur soutient qu’à travers ce livre, les nostalgiques de l’époque coloniale ne trouveront pas de grands bâtiments de cette période, mais ils sauront que les colons ont participé d’une manière pas toujours glorieuse à l’histoire de cette confrérie musulmane qu’est le mouridisme, même si certains politiciens ont su reconnaître les erreurs du passé.

Le charme de ce livre, écrit en français et en anglais, réside dans les illustrations : la poignée de main entre l’auteur et l’actuel khalife général des Mourides, Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké ; l’ancien lieu de prières situé à l’emplacement de la mosquée actuelle où méditait le Cheikh ; la première maison en dur de la propriété construite par son fils et premier khalife, Serigne Moustapha Mbacké ; le lieu où, le 19 juillet 1927, Cheikh Ahmadou Bamba fut rappelé à Dieu ; des localités mythiques comme Khourou Mbacké... L’auteur a immortalisé la vie du fondateur du mouridisme grâce à la magie de la photographie.

Dans sa préface, Serigne Mountakha Mbacké Bassirou écrit que si Alain Juillet a parcouru tout le Sénégal, a étudié et interrogé pendant plusieurs années pour faire comprendre la confrérie d’une manière simple, cela montre que le mouridsime s’étend à travers le monde et fascine de plus en plus. « Cheikh Ahmadou Bamba disait que même les Blancs (qui le combattaient naguère) le comprendront un jour », ajoute-t-il avant de remercier Alain Juillet pour cet ouvrage tout en l’encourageant à continuer dans cette voie.


M. DANGNOKHO
Source Le Soleil

Article Lu 12673 fois

Samedi 5 Septembre 2009





1.Posté par Ndao le 05/09/2009 11:37
Nous sommes tous, mourides ou non, mais simples sénégalais, fiers des oeuvres et du parcours de Serigne Touba. Serigne Touba est une figure nationale et de ce fait n'est pas seulement le guide des mourides. C'est un grand Homme et nous avons besoin de ses enseignements. Ceci dit, est ce une raison, de la part de ses "contemporains" de transformer le mouridisme en un acteur de la vie politique? Serigne Touba est devenu ce qu'il est grâce à son dévouement absolu à Dieu, à son Prophète et au saint Coran. La décolonisation et la liberté du Sénégal était dans ses préoccupations. Mais la chose "bassement" politique n'était pas de son ressort. Dénoncer l'injustice, TOUTE injustice, le mesonge, TOUT mensonge, la COLLABORATION et la COMPLICITE avec tout détourneur fût-il chef de l'Etat ou autre responsable politique doit motiver les hommes et femmes qui se revendiquent de ses enseignements. Serigne Touba était à dix mille lieux des préoccupations misérables des marabouts actuels, ceux qui ne sont intéressés que par l'argent. Il me semble qu'un MOURIDE (moderne), ne doit pas s'éloigner de ces valeurs. A côté de tout, Serigne Touba savait reconnaître les autres forces religieuses du pays, les hommes religieux tournés vers le Grand Livre et seulement le Coran. C'est pourquoi, il nous est difficile de donner du crédit à tous ces GOUROUS qui prétendent le représenter en fréquentant les meilleurs suites hôteliers du monde, aux frais des talibés, à ces autres Gourous qui ambitionnent de recevoir le Milliard de francs CFA d'hadiya et à ces rejetons, j'allais dire Maraboutins qui font le tour du monde à la recherche d'hommes et de femmes inquiets par leurs dures conditions de vie, pour leur grappiller leurs maigres gains. Mesdames messieurs des mouvements Mourides qui se respectent, Prenez de la distance avec ces GOUROUS et Maraboutins. Dénoncez leurs faits et gestes. Cela ne fera que grandir votre mouvement. Mais votre silence actuel est complice de cette exploitation de la misère de nos concitoyens. Recevoir les autorités de l'Etat, fréquenter les ministres n'a jamais fait grandir un mouvement religieux et PUREMENT religieux. A moins que certains n'aient fait le choix de la richesse et de l'opulence à l'image de certaines Eglises africaines qui font le tri entre une "Bonne" prière et une prière sans "Intérêt".

2.Posté par fall italie le 05/09/2009 14:14
ce livre ecrit par un toubab temoigne encore une fois de plus que notre guide cheikh ahmadou bamba a fait de son combat une liberation morale et intelectuelle pour tous.il est vraiment injuste de profiter de cette occasion pour tirer a boulees rouges sur les marabouts et talibes mourides.nouis sommes fiers de nos maras et l\argent que nous leur donnons nous appartient.donc melez de vos oignons..UN POINT ET UN TRAIT.

3.Posté par papi le 05/09/2009 19:40
dieureudieufe SERIGNE TOUBA ,depuis bangkok thailand

4.Posté par Moussa Ndoye le 05/09/2009 19:56
Alhamdoulilahi que les toubab reconnaissent enfin la grandeur qu'est cheikh Ahmadou bamba le prophéte de dieu. Mais d'autre part en ce qui concerne les hadiyas que l'on donne à nos marabouts mieux vaut s'abstenir de dénigrement pa rcequ'ils le méritent en tant que petits fils du vénéré qui nous est pas contemporain d'une part, et d'autre part ces fonds servent le plus souvent à entretenir les daaras et à constriure des mosquées

5.Posté par khadim le 06/09/2009 23:06
ce qui et sûr c'est que séigne touba mom amul murum et ces files mais j'ai peur que ces petits files l'a et les talibes désorientés et ces petits marabout qui ne veulent que du matériel et le bien maison voiture femmes et beuacoup des talibe.en tout cas ce que j'ai vu moi et disastr.tout le mondes se maitre en s'enrichi oublient les enfants et les femmes.certains se maitre en mentire pour faire un nom.ce qui et plus dangereux ce qu'ils ne veulent plus occuper le ces pauvre enfants qui des heur trés matinal.ni pére ni mére se precipetent pour alle mendier pour avoire de quoi a manger sans laver leur visage ni leur mains ni se prossé les dents.les autres sont charger de collecte châque jours de quoi a versé leur maitre.ils sont subire tout sort d' humilier.un seul marabout avec plus de deux cents talibes sans aucune surveillence ni aucune assistance pour ces pauvres enfants.ils subirent tout sorte de humiliations.moi a cause de ces engants la .j'aime plus les marabout.je me demands comment jétais un talibe.ce tellement dûr.épuis les grands sérigne du sénégal et les oustas qui parlent a la radio ne sont pas subire le méme sor que ces talibes que vous voyez trainné sur les rue moi je me demander ou et les marabout et l'état dans tout ca.j'aime tellement sérigne touba mais si les quides de touba ne font rien pour que les enfants aillent a l'école et les filles et regularise et humanise les animaux.je vous sûr que je prendris le corent et le khasahete comme sérigne.je ne donneri plus mon sous a quel qu'un.moi les belles maison ne me dissent rien.les grands mosque y en partout des belle voiture et des femmes y'en partout.mais des enfants filles garcons savent ce que dieu dit dans le corent et faire des etude trés poussé des enfants bien traité et éduque.ce que je ne veux pas accepter c'est de se dire marabout et ne rien faire pour l'islam.la premiere chose a faire en l'islam c'est de preparé l'enfant.l'éducations.on' en changer tout ce que nos ancêtres fessaient.leur facons d'habillee leur plats a manger leur habitation.mais ils veulent pas changer le sor de talibes.ils sont paresseux.ce sont les talibes qui donnent les adiyas donc costruirez vous des écoles pour nous enfants.je ne suis pas d'accore.construire des écoles.je suis de touba mes enfants doivent allé a l'école

6.Posté par kubaax le 11/09/2009 03:10
je voudrais avoir le mail d'Alain Juillet

7.Posté par sarr le 30/11/2012 21:18
ser touba tanki kanam la ame khadim na khol limouy wah talibéyi ils sont a la daara entrain daprendre l coran aulieu da ces rue

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State