Référence multimedia du sénégal
.
Google

LITIGE FONCIER: L’école Sainte Marie de Hann attaque Gaston Mbengue

Article Lu 11093 fois

C’est un terrain qui oppose les Cours Sainte Marie de Hann et Gaston Mbengue. Le promoteur de lutte est en train de construire sur ce qu’il considère comme son terrain parce que appartenant à sa femme Mariéma Wade. Le personnel de l’école estime que c’est un coup de force, car le dossier de ce terrain est pendant devant la justice. Par conséquent, les travailleurs comptent organiser un «sit-in» vendredi prochain sur les lieux. Avant de se rendre en masse au Bloc des Madeleines le jour du jugement. Une saisine des autorités n’est pas écartée.



LITIGE FONCIER: L’école Sainte Marie de Hann attaque Gaston Mbengue
L’affaire date du temps où feu Victor Emmanuel Cabrita était le directeur des Cours Sainte Marie de Hann. Environ sept années après, le litige foncier refait surface. Un nouveau procès est en cours et le délibéré est prévu pour le 1er avril prochain. L’affaire oppose la direction des Cours Sainte Marie de Hann et Gaston Mbengue, promoteur de lutte. Et porte sur un terrain situé à côté «des bois des anges» en face de l’école. Un membre du personnel de l’école a pris contact avec nous hier, pour nous inviter au «sit-in» que les travailleurs comptent organiser vendredi prochain à 9 heures. Pour d’abord dénoncer ce qu’ils considèrent comme un coup de force. Parce qu’ils estiment Gaston n’avait pas le droit de construire sur les lieux, l’affaire n’étant pas encore vidée. Ils comptent aussi exposer leur plan d’actions pour récupérer ce terrain. Après avoir averti la gendarmerie et les autorités sénégalaises, ils vont non seulement se signaler par des manifestations, mais aussi, se rendront au Bloc des Madeleines le jour du jugement, le 1er avril.

Gaston dort sur du béton «armé»

Saisi hier au téléphone, M. Mbengue a confirmé l’existence du litige foncier. Non sans ajouter cependant qu’il n’a rien à se reprocher. Pour le promoteur de lutte, le Sénégal est un pays de droit et personne n’est au-dessus de la loi. Il rappelle que l’affaire remonte à sept ans. Qu’un jugement a été déjà rendu. Et l’école devait enlever sa clôture, sous astreinte d’une somme de cinquante mille francs par jour. Qu’il n’a, depuis lors, pas cherché à encaisser. Il confirme qu’il est en train de construire sur ce terrain, qui appartient à sa femme Mariéma Wade. Et qu’il dispose d’un certificat d’inscription au titre foncier, d’un droit réel, et d’une autorisation de construire. Tout simplement parce que ce terrain appartient à sa femme. Il signale que le Cardinal Théodore Adrien Sarr l’avait saisi sur cette affaire et il lui a donné tous les documents. Pensant que le débat était clos sur ce sujet. Mais apparemment, tel n’est pas le cas. Mais il signale qu’il ne cédera pas ce terrain.

Source: L'observateur

Article Lu 11093 fois

Mercredi 26 Mars 2008





1.Posté par USE BII le 26/03/2008 16:31
Courage Gaston mais mon probleme est que tu fais tout pour mettre a genoux l'ecurie de Fass. Reviens sur de bon sentiments Gaston.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State