Référence multimedia du sénégal
.
Google

LINGUÈRE: Un élève de Cm2 retrouvé pendu sous un baobab

Article Lu 11678 fois

Les populations de la ville de Linguère sont dans la consternation suite à la mort mystérieuse d’un jeune enfant âgé de treize ans seulement. Les faits se sont déroulés au quartier Linguère Coumba ce lundi vers les coups de 14 heures. L’enfant a été retrouvé mort, le corps pendu sous un baobab qui se trouvait dans la cour de la maison.



Selon les premières informations, l’enfant était seul dans la concession avec son petit-frère. C’est ce dernier, frappé par la panique et la peur, qui a appelé aux secours. Un maçon qui travaillait non loin de la maison où s’est passé ce drame est venu en premier lieu. Ce dernier, dépassé par ce qu’il a vu, a vite rebroussé chemin pour avertir d’autres personnes. Malheureusement, à leur arrivée, l’enfant était déjà mort. Alertés, les éléments de la gendarmerie de la brigade de Linguère se sont immédiatement rendus sur les lieux pour s’enquérir de la situation et faire le constat. Le corps sans vie de la victime fut acheminé directement à l’hôpital Maguette Lô de Linguère. Après un certificat de genre de mort délivré par le médecin-chef Fatou Mbaye Sylla, le corps de l’enfant a été remis à ses parents pour l’inhumation à Touba. Les personnes qui ont assisté à la levée du corps n’ont pas pu retenir leurs larmes car le choc a été douloureux. Signalons que l’enfant était un élève et qu’il avait déjà subi les épreuves du Cfee. D’ailleurs Abdourahmane Bâ, un enseignant servant dans l’école 5 où fréquentait l’enfant, a témoigné qu’il était un élève calme et sans problème. Son père, un agent des Eaux et Forêts était absent de la ville au moment des faits. Depuis lors, cette affaire est au centre des discussions au niveau de la ville de Linguère. Chacun essaie d’en faire son petit commentaire. Pour certain, l’enfant s’est suicidé pour des raisons qu’ils ignorent d’autres par contre soutiennent que le pauvre s’adonnait à un jeu de balançoire appelé «ndiowaane» en langue wolof. En tout cas une enquête est ouverte par les pandores pour élucider les véritables causes du drame qui a plongé toute la population de la ville dans l’émoi et la tristesse.

Source: L'observateur

Article Lu 11678 fois

Mardi 8 Juillet 2008





1.Posté par diiso le 08/07/2008 20:52
nako Yalla may al dina

2.Posté par diiso le 08/07/2008 20:54
al diana firdawsi

3.Posté par Con le 09/07/2008 11:48
Que Dieu l'accuil sur son paradi

Amine

4.Posté par chacha le 09/07/2008 13:05
c bizarre en tout ka

5.Posté par naldjiso le 09/07/2008 13:28
tré bizare sa peu pa étre dela balançoire peu étre seul dieu sai

6.Posté par dio le 25/07/2008 11:16
que la terre lui soit legere .
Surtout,portons beaucoup plus d'attention sur les enfants et adolescents .

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State