Référence multimedia du sénégal
.
Google

LIEUX SAINTS DE L’ISLAM : Hommage solennel des pèlerins à Serigne Saliou

Article Lu 1666 fois


LIEUX SAINTS DE L’ISLAM : Hommage solennel des pèlerins à Serigne Saliou
La disparition de Serigne Saliou Mbacké a été douloureusement vécue à La Mecque où dix mille Sénégalais séjournent actuellement pour les besoins du pèlerinage. Samedi matin, une cérémonie de lecture du Saint Coran a été organisée au siège de la Mission d’encadrement, tout près de la Sainte Kaabah.

LA MECQUE (ARABIE SAOUDITE) - C’est tôt, samedi matin, que les dix mille pèlerins sénégalais actuellement aux Lieux Saints de l’Islam ont appris la disparition du vénéré Serigne Saliou Mbacké, khalife général des Mourides. Tristesse, surprise et consternation se lisaient sur les visages. Toutes confréries confondues, de nombreux pèlerins ont convergé samedi matin vers le siège de la Mission d’encadrement, sur Kaabah Street (l’avenue qui mène vers la Mosquée sacrée), pour participer à la cérémonie de lecture du Saint Coran organisée sous l’égide du Commissaire général, El Hadj Moustapha Guèye. Des imams, des oulémas et des membres des familles religieuses Niasse de Kaolack, Sy de Tivaouane et Bâ de Médina Gounass étaient présents à cette cérémonie sobre, mais empreinte d’émotions.

Des hommes et des femmes, ne pouvant retenir leurs larmes, ont pleuré lors des discours prononcés par le Commissaire général et son adjoint Thierno Birahim Diakhaté. Ce dernier est lui-même membre de la grande famille mouride car étant un gendre de Serigne Saliou Mbacké. Et son discours a été plusieurs fois interrompu par des sanglots qu’il ne pouvait retenir. D’ailleurs, El Hadj Moustapha Guèye (l’un des premiers à être informé de la disparition du khalife général des Mourides), lui a donné l’autorisation d’interrompre son séjour à La Mecque pour rentrer à Dakar et assister aux funérailles du défunt. « Au nom du chef de l’Etat, du Premier ministre et du ministre des Affaires Etrangères, je présente mes condoléances à l’ensemble des Sénégalais présents en Arabie Saoudite », a déclaré le Commissaire général après la troisième lecture de l’intégralité du Saint Coran. Il a mis l’accent sur les vertus du Saint Homme de Touba dont la vie était entièrement consacrée à la propagation de l’Islam, à l’éducation religieuse (des enfants surtout) et au travail dans les champs.

UN SEUL DESIR, RENTRER AU SENEGAL

Selon Thierno Birahim Diakhaté, c’est toute la Oummah islamique qui a perdu en Serigne Saliou Mbacké un guide respecté et vénéré dont l’œuvre continuera de rayonner pour l’éternité dans le monde, mais surtout à Touba où il a investi des dizaines de milliards de francs CFA pour la modernisation de la cité religieuse et la réfection de la Grande Mosquée. M. Diakhaté a remercié El H. M. Guèye pour son assistance durant ces moments pénibles et lui a transmis la reconnaissance de toute la confrérie mouride et des Musulmans en général. Durant toutes les journées de samedi et de dimanche, l’ensemble des pèlerins sénégalais présents à La Mecque ainsi que des fidèles d’autres pays ont formulé des prières pour le repos de l’âme de l’illustre disparu dont la renommée a traversé les frontières du continent africain. Bon nombre de pèlerins ont passé des heures à la Grande Mosquée sacrée où se trouve la Sainte Kaabah pour accomplir les cinq prières quotidiennes, faire des invocations dédiées à Serigne Saliou et demander à Allah d’accueillir le disparu au Paradis.

Dans l’après-midi du samedi, nous nous sommes rendus dans les différents hôtels où résident les pèlerins sénégalais et avons interrogé des fidèles qui, à l’unanimité, ont fait part de leur tristesse. « Actuellement, nous n’avons qu’une seule envie, c’est de rentrer au Sénégal et aller nous incliner devant le tombeau de Serigne Saliou à Touba », nous a confié une dame rencontrée au Bâtiment 4 dénommé Sandaga à cause du nombre impressionnant de commerçants et de commerçantes qu’on y trouve. Sur le chemin de la Kaabah, un vieux pèlerin nous a révélé que Serigne Saliou Mbacké l’avait reçu à quelques jours de son départ pour la Mecque et lui avait même demandé de formuler des prières à son intention. « Il savait sans doute qu’il allait rejoindre son père Cheikh Ahmadou Bamba. Et moi, j’étais loin de pressentir que c’était sa manière à lui de me dire adieu », poursuit notre interlocuteur.

La communauté des Sénégalais d’Arabie Saoudite est également sous le choc. Les dahiras mourides de Medinah, de Djeddah, de La Mecque, de Riyadh et des autres villes du royaume ont organisé des séances de lecture du Saint Coran pour le repos du disparu. Et bon nombre de fidèles se préparent déjà à aller au Sénégal pour participer aux cérémonies de prières qui seront organisées à Touba et dans l’ensemble des localités du pays. Que le Bon Dieu accueille Serigne Saliou Mbacké au Paradis et donne longue vie et santé à successeur Serigne Bara Mbacké Falilou afin qu’il parachève l’immense travail entamé par ses cinq illustres oncles qui ont eu à occuper le khalifat de Cheikh Ahmadou Bamba. Avec la disparition du dernier fils du fondateur du Mouridisme, c’est une autre ère qui commence...

Source: Le Soleil

Article Lu 1666 fois

Lundi 31 Décembre 2007





1.Posté par Saliou Diouf le 31/12/2007 17:18
Allahou Akbar!
Inna lilahi Wa inna lilahi rajihoun.
Que dieu, en compagnie du Prophète Mouhamed sala hou aley hi wa salam et Maam Cheikh Ahmadou Mamba, accueillent Serigne Saliou Mbacké et tous ses défunts compagnons. Allahouma Amine.


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State