Référence multimedia du sénégal
.
Google

LIBERTE DE LA PRESSE AU SENGAL EN 2007:Une vague d'arrestations

Article Lu 1343 fois


Même si le Sénégal n'est pas à comparer avec l'Irak, un pays où selon Reporters sans frontières (Rsf) au moins 207 professionnels des médias y ont été tués depuis l'invasion américaine en mars 2003, il reste que le pays de la Téranga a connu une série d'arrestations de journalistes entre octobre et novembre.

La presse sénégalaise a connu des périodes troubles en cette année 2007, avec l'arrestation de quatre journalistes en l'espace d'un mois mais aussi le retrait par l'Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp) de la fréquence de la radio «Première Fm» du groupe Avenir communication de Madiambal Diagne. La série d'arrestions qui incriminait les journalistes Moussa Guèye, Pape Moussa Doukar, Pape Moussa Gaye, et de El Malick Seck pour «offense au chef de l'État» a fait sortir de leurs reserves la Fédération internationale des journalistes (Fij) ainsi que Reporters sans frontières (Rsf) entre autres organisations.
«Cette dérive est incompréhensible et ne constitue absolument pas une réponse à d’éventuels problèmes que peut poser la presse. Cette forme de répression doit cesser et les autorités doivent fournir des explications sur cette agressivité envers les petits journaux privés», avait déclaré dans un communiqué Rsf. Le premier sur cette liste d'arrestations fut Moussa Guèye, Directeur de publication de L’Exclusif. Il fut arrêté le 8 octobre après la publication d’un article sur des «escapades nocturnes» du Président. Pape Moussa Doukar, un reporter de L’Exclusif, fut arrêté le lendemain sur l’accusation d’être l’auteur de l’article. Le 6 novembre 2007, Pape Amadou Gaye a été «inculpé» et placé sous mandat de dépôt pour «offense au chef de l’État, acte de nature à porter atteinte à la sûreté de l’État, et acte de nature à entraîner la désobéïssance de l’armée».

El Malick Seck, administrateur du site d’information Rewmi.com, sera à son tour interpellé le 8 novembre à son domicile d e Thiès par la Division des investigations criminelles (DIC) et transféré à Dakar. Son site avait reproduit, le 6 novembre 2007, un article du quotidien L’Observateur sur l'acquisition par le président Abdoulaye Wade d’une limousine. Le journaliste et écrivain Abdou Latif Coulibaly n'a pas été épargné. Il fut poursuivi par la loterie nationale et des employés de cette société pour diffamation et injure publique suite à la publication de son livre révélant le détournement de fonds à la loterie nationale.

Ailleurs dans le monde

Selon un communiqué de Reporters sans frontières publié le 2 janvier 2008, au moins 86 journalistes ont été tués dans le monde en 2007. Depuis 2002, ce nombre est en augmentation constante. En cinq ans, il est passé de 25 à 86, correspondant à une hausse de 244 %. Il faut remonter à 1994 pour trouver un chiffre plus élevé. Cette année-là, 103 journalistes avaient trouvé la mort dont près de la moitié pendant le génocide au Rwanda, près d'une vingtaine en Algérie, victimes de la guerre civile, et une dizaine en ex-Yougoslavie. Plus de la moitié des journalistes tués en 2007 l'ont été en Irak. Rsf précise qu'au 1er janvier 2008, 135 journalistes étaient emprisonnés dans le monde. Ce chiffre ne varie guère depuis quelques années. Les journalistes libérés sont aussitôt remplacés par de nouveaux détenus. Au total, 887 journalistes ont été privés de leur liberté au cours de l'année 2007.

C'est au Pakistan que Reporters sans frontières a recensé le plus grand nombre de cas d'interpellations de journalistes : 195. Viennent ensuite Cuba, avec 55 arrestations et l'Iran, avec 54. «A la menace des emprisonnements, il faut désormais ajouter celle des kidnappings. Le nombre de prises d'otages de journalistes a augmenté en 2007. En Irak et en Afghanistan, le kidnapping est devenu une pratique courante et plusieurs journalistes ont été exécutés par leurs ravisseurs. Les gouvernements doivent lutter contre ce phénomène en traduisant en justice les responsables de ces enlèvements» fait remarquer l'organisation Reporters sans frontières.


Source: Le Matin

Article Lu 1343 fois

Vendredi 4 Janvier 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State