Référence multimedia du sénégal
.
Google

LIBÉRATION DES HOMOSEXUELS: Les sortants de l’Institut Islamique de Dakar s’indignent

Article Lu 1590 fois

Les membres de l’Association des étudiants sortants de l’Institut Islamique de Dakar s’indignent de la libération des homosexuels. Ils lancent un appel aux arabisants, aux familles religieuses et à l’Église pour prendre des mesures afin de lutter contre ce phénomène, et invitent l’État à prendre ses responsabilités avant que la communauté ne prenne les siennes.



« Nous interpellons l’État pour qu’il prenne ses responsabilités contre ce phénomène. Il ne faut pas qu’il reste indécis au point d’obliger la communauté elle-même à prendre ses propres mesures. Nous lançons un appel à l’Église qui, elle aussi, condamne cette pratique contre-nature, mais surtout à nos frères arabisants du pays et de la diaspora pour nous rejoindre dans cette lutte. Cette pratique est détestée par les morales sociale et religieuse », a déclaré Sérigne Saliou Fall, Président de cette association en conclave vendredi dernier dans les locaux de l’Institut Islamique de Dakar.

« Un journal de la place a révélé que c’est l’État qui prend en charge la couverture médicale de ces gens, et les fait bénéficier d’un plan sésame par l’entremise d’une association d’homosexuels basée en France. Il faut que les VIP qui en font partie se dévoilent au peuple. Car nous ne voulons pas êtres gouvernés par des pédés », a souligné le Président de l’Asiid. Sérigne Saliou Fall. « Notre justice arbore un masque qui ne reflète pas son rôle. Pourquoi libérer ces gens pour le simple fait qu’ils ont menacé de dévoiler des noms ? », s’est-il demandé. Avant de déplorer « ne pas comprendre le mutisme des chefs religieux par rapport à cette affaire ».

Assane Ndoye quant à lui a prévenu : « Il semble que nous sommes vers la fin des temps car le Prophète Mouhammad (Pssl) avait prédit que si vous voyez une recrudescence des phénomènes du mal, sachez que la fin des temps n’est pas loin ». Cependant, les membres de l’Aiid ont fustigé le comportement des parents. « Les parents ont baissé les bras par rapport à l’éducation des enfants », ont-ils déploré.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1590 fois

Lundi 11 Février 2008





1.Posté par badara le 11/02/2008 11:37
chaque personne recoltera ce qu'elle fait dans ce monde ici bas à sa mort et devant le bon Dieu fisse la petite particule de bien ou le mal (le Coran/ et seul le bon Dieu est miséricordieu et étant sa misericorde sur qui il veut et aide qui il veut à prendre le chemin droit nous souhaitons que Dieu nous aide et aide ces gens à prendre le chemin droit qui méne directement vers le bon Dieu qui seul peut accepter le répentire

2.Posté par ceasay le 11/02/2008 18:07
notre droit n'est pas assis sur les hautes valeurs morales de notre sénégal ni sur l'islam que nous arguons etre par conséquent toutes dérives sont la bienvenue au nom de la liberté concept qui sert de bouquet de mystére ;qui nous est imposé par l'occident et que nous avons inséré dans notre systéme juridique, le"quel systeme ne fait rien pour interdire l'homosexualité. à suivre ....


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State