Référence multimedia du sénégal
.
Google

LEVEE DE BOUCLIERS CONTRE LA GESTION SOLITAIRE DE IBA DER: CA GROGNE A LA CAP 21

Article Lu 1641 fois

Le professeur Iba Der Thiam et Samba Diouldé Thiam ont partagé, hier, le petit-déjeuner de celui qu’ils appellent «le chef» de leur famille politique. N’empêche, certaines voix s’élèvent, dans le cercle des souteneurs de Me Abdoulaye Wade, pour flétrir le choix de ces deux responsables. Mais, rassure le porte-parole de la Cap 21, Mactar Guèye, il n’y a pas péril en la demeure.



LEVEE DE BOUCLIERS CONTRE LA GESTION SOLITAIRE DE IBA DER: CA GROGNE A LA CAP 21
L’initiative de Me Abdoulaye Wade, consistant à inviter, par groupe (2, 3 ou 4 personnes), chaque mercredi, des leaders de la Convergence des actions autour du président de la République pour le 21e Siècle (Cap 21), autour d’un petit-déjeuner, a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Pourtant, l’objectif recherché était, selon le porte-parole de la Cap 21, Mactar Guèye, de «trouver la meilleure formule pour échanger sur le partenariat avec le Parti démocratique sénégalais (Pds) et élaborer des stratégies gagnantes pour l’horizon 2012». Quoi donc, à l’en croire, de plus normal, pour ouvrir le bal, que de mettre en selle les «deux doyens de leur coalition» ? Apparemment, c’est un tel choix qui fait grincer des dents chez bon nombre de membres de ce cadre porté sur les fonts baptismaux le 5 août 2001. Un «mouvancier» d’y aller de ses arguments : «Si Iba Der, dont la démarche en solo a toujours été décriée, est parti au Palais avec Samba Diouldé, c’est parce que ce dernier, un opposant qui passe son temps à tirer sur le gouvernement, est son ami.» Et de révéler : «Certaines tendances de la Cap 21 ont, d’ailleurs, passé toute la journée (Ndlr : hier) à se concerter pour dénoncer ce parti pris.»



«Il n’y a aucune ségrégation, leur tour viendra»

Des arguments battus en brèche par le porte-parole de la Cap 21. Mactar Guèye, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est d’avis qu’il n’y a aucune ségrégation dans cette affaire. Tout au plus, il s’est agi «d’éviter le brouhaha inhérent aux rencontres collectives qui se déroulaient, traditionnellement, à la Salle des Banquets du Palais de la République». Des audiences grandioses qui, insiste-t-il, ne débouchaient, finalement, sur rien de concret. Faisant la genèse des audiences de la Cap 21 avec le chef de l’Etat, Mactar Guèye a beaucoup insisté sur «le pouvoir discrétionnaire de Me Wade qui, après avoir disposé de la liste complète des leaders de la Cap 21, a, désormais, le loisir d’appeler les uns et les autres à sa convenance». Comme pour rassurer tous ces leaders de la mouvance présidentielle qui ruent dans les brancards, le porte-parole martèle à leur endroit : «Il n’y a pas de péril en la demeure, leur tour viendra.»



«Nous en avons avalé des couleuvres»

Toutefois, il reste constant que les «alliés» de Me Abdoulaye Wade, si tant est que ce terme sied pour les qualifier, n’ont de cesse de dénoncer une certaine marginalisation, notamment dans les «grandes décisions comme, par exemple, les négociations ayant abouti au retour de la famille libérale». Il s’y ajoute, peste un membre de la Cap 21, que «ça fait un bail que Me Wade ne les avait pas reçus». Et notre interlocuteur de déverser sa bile : «Hormis la périodicité de nos rencontres avec le Président, qui est passée de trois à six mois, avant de devenir une chimère, ce qui nous a le plus fait mal c’est que tous les autres alliés de Me Wade siégeant au gouvernement snobent la Cap 21 dont ils ne sont même pas membres. Une situation qui, à l’analyse, nous ravale au rang de troisième roue de la carrosse présidentielle. Nous ne parlons pas des soutiens qui nous étaient accordés et qui se sont réduits comme peau de chagrin. Pour résumer, sachez que des couleuvres, nous en avons avalées»

PAPA SOULEYMANE KANDJI
Source L'Observateur

Article Lu 1641 fois

Jeudi 12 Novembre 2009





1.Posté par Maana le 12/11/2009 15:28
Mak dou mbégué !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State