Référence multimedia du sénégal
.
Google

[ LETTRE OUVERTE ] GUERRE ENTRE MBAYE JACQUES DIOP ET LE PROMOTEUR DE LUTTE: Gaston Mbengue replique a nouveau ''En tant que petit-fils de Lat Dior, je ne mange pas à tous les râteliers''

Article Lu 12129 fois

Dans plusieurs quotidiens parus lundi 11 mai 2008, Me Mbaye Jacques Diop, ancien député et maire socialiste, ancien président du Conseil de la République dissous, s’en est pris à ma personne dans des termes outrageants que je ne peux laisser sans réplique. Quand on feint de reconnaître les règles les plus élémentaires de l’honnêteté, de la morale et surtout de l’éthique, on calomnie à tort et à travers. Les allégations mensongères lancées par ce dernier à travers la presse sont dénuées de tout fondement. Me Mbaye Jacques Diop est exclu quand il parle de morale, d’éthique, de dignité. N’est-ce pas ce dernier qui avait accusé sur tous les toits le Pds et son leader Me Wade d’avoir brûlé sa maison en pleine campagne électorale avant de faire un revirement de 200 km à l’heure au lendemain de la victoire du Pds ? Si Wade n’a pas été ce démocrate, cet homme multidimensionnel, généreux et tolérant ne l’aurait-il pas traduit en justice pour diffamation. Mais le président Wade, connu pour sa grandeur, sa générosité, avait décidé de passer l’éponge ; pour ensuite le nommer même à un poste qui était très convoité par des libéraux authentiques. Mais malheureusement la suite, on la connaît car le président, en visionnaire très futuriste, a vite compris que c’était une erreur de nommer Me Mbaye Jacques Diop à la tête.



[ LETTRE OUVERTE ] GUERRE ENTRE MBAYE JACQUES DIOP ET LE PROMOTEUR DE LUTTE: Gaston Mbengue replique a nouveau ''En tant que petit-fils de Lat Dior, je ne mange pas à tous les râteliers''
Est-il aujourd’hui nécessaire de souligner, du reste, que l’ex-maire de la ville de Rufisque qui n’arrive toujours pas à digérer son successeur, ne donne pas le moindre argument à l’appui de ses dires ? Moi Salif Mbengue, plus connu sous le nom de Gaston Mbengue, je défends des valeurs de la République et les nombreuses actions que j’ai menées à travers le Sénégal, se sont faites sans bruits ni tintamarre. La méthode classique de Mbaye Jacques Diop cherche à discréditer un homme qui investit et crée des emplois pour la jeunesse de son pays. On ne s’étonnera pas donc que celui qui cherche toujours à se relever de sa mise à l’écart, l’utilise contre nous quand on connaît son inclination pour les honneurs. Ces honneurs qu’il a toujours cherchés à la place de l’honneur. Maître, vous avez tenté de m’imputer une faute, un crime dont vous êtes le grand responsable pour des calculs politiciens et mon seul tort est d’avoir été embarqué dans cette histoire.

Je n’ai aucun problème, à moins que vous vouliez m’en créer. Des problèmes, c’est vous qui en avez depuis votre éviction du Craes où vous avez perdu tous les privilèges : escorte, garde du corps et j’en passe. On a tendance à dire que quand on perd le pouvoir, on devient sénile et je n’ose pas croire que c’est qui vous arrive aujourd’hui.

Je ne suis pas capable de faire certaines bassesses, car je tiens surtout à ma dignité mais aussi à mes enfants. En tant que petit-fils de Lat Dior et de Cheikh Issa Diène et en véritable Lamane Ndande, je ne mange pas à tous les râteliers.

Je me suis toujours battu pour défendre mes principes humains qui fondent la dignité de l’être par le respect de l’autre. La tolérance, le vivre ensemble prennent racines tout au fond de moi-même. Ma culture a amplifié en moi ces convictions et c’est naturel. Les valeurs musulmanes de tolérance, de défense du faible, du partage, d’entraide, de respect de la vie humaine rejoignent ma culture républicaine.

Maître, être homme d’Etat, homme de valeur, c’est aussi pour moi défendre ces mêmes idéaux. Et ce sont les raisons pour lesquelles j’apporte mon soutien et ma contribution aux projets de développement du pays à travers la lutte et travaille pour réaliser les objectifs répondant d’une manière complémentaire aux besoins de la population. Mon souhait a toujours été d’arriver à vivre dignement ma foi et d’être considéré. Pour paraphraser un célèbre et illustre dignitaire de la cinquième république, ‘ce n’est pas à mon âge que je vais commencer ma carrière d’opportuniste, de calomniateur’.

Non, Maître, le débat ne se fait pas à hauteur de caniveau. Il mérite de la hauteur digne de la place. Et vos propos avancés sont dangereusement guerriers. C’est la politique de la terre brûlée. Tous les moyens sont bons pourvu que votre cible soit atteinte. C’est horrible, cet amalgame que vous cultivez en voulant profiter de la popularité de certains sportifs comme vous le citiez, Amadou Dia Bâ médaillé d’argent aux Jeux olympiques de Séoul en 1988, Bineta Diouf et les deux lutteurs (Yékini & Baboye) pour refaire surface. Il n’est même pas bon de dévoiler ce qu’on a fait pour tel ou tel autre car un don ou un legs n’a de sens que quand il se fait dans une parfaite discrétion. Cette visite des lutteurs, c’est vous-même qui me l’apprenez à Louga lors des funérailles de Mansour Bouna Ndiaye. Vous mentez au point même de l’inculquer à vos ‘assistants’ qui ne sont rien d’autre que des ‘Ma….’. Depuis Louga, c’est vous qui avez appelé tous les communicateurs traditionnels et journalistes devant moi pour les inviter à la visite, dans le souci de redorer votre blason. Pouvez-vous jurer que vous ne cherchez pas à obtenir du chef de l’Etat une nomination à la présidence du Conseil économique et social ?

Les insultes, les haines, les calomnies sont la personnification du rejet de l’autre. Le mensonge que vous utilisez aussi par omission, est une arme politique éphémère. Je ne saurai répondre à cette calomnie, à cette haine viscérale par des moyens légitimes. Je n’ai pas attendu l’élection de Wade pour me rapprocher de lui. J’ai été le premier promoteur, en 1996, à l’inviter dans un combat de lutte dont il était le parrain. Un moment où personne n’osait se rapprocher de lui.

Les citoyens se sont-il posés des questions sur le dossier de la Casamance que vous avait confié le chef de l’Etat ? Encore moins sur la dissolution du Craes ? Bien sûr ! Ils ne sont pas dupes. C’est à cause de l’absence de satisfaction, par le président qui a repris le dossier en main avant de le confier au ministre Farba Senghor qui est en train de réussir. Si le Craes a été dissous, c’est à cause de l’opacité, mais aussi de l’absence de transparence dans la gestion. Le Craes que vous dirigez n’était plus crédible aux yeux de l’opinion. Et l’histoire a donné raison au chef de l’Etat Me Abdoulaye Wade qui, en visionnaire, a jugé bon de mettre un terme à cette pagaille que vous avez installée dans cette auguste institution devenue discréditée auprès des banques à causes des employés fictifs et même des partenaires.

Qu’est devenu l’héritage de feu Massaer Mar ? Je ne voudrai pas aller plus loin, car je suis fier de mon itinéraire. Je suis fier d’être promoteur et je me battrai toujours contre des gens toujours prêts à faire de la récupération. Le ridicule ne tue pas chez vous. A plus de 70 ans passés, vous croyez être toujours jeune en imbibant la teinture sur vos cheveux blanchis par le poids de l’âge. Maître, quand dans une institution, vous recrutez vos deux filles, l’une chef de protocole, l’autre comme chargé de mission, votre frère analphabète comme chargé de mission et vos neveux avec des salaires que je n’oserai pas dévoiler sans compter les voitures et le carburant mis à leur disposition. Vous pouvez parler de dignité, d’éthique et de morale lorsque depuis Paris où vous vous rendez tous quinze jours en villégiature avec l’argent du contribuable. Quand une de vos visites en Chine avec votre soi-disant assistant coûte au contribuable plus d’une vingtaine de millions tout frais compris. Au point de susciter un mouvement d’humeur de la part de quelques conseillers de la République qui avaient même demandé au président de la République de vous démettre de vos fonctions pour gestion gabegique. Quelles sont les raisons qui avaient poussé votre directeur administratif et financier à la démission à cause de votre boulimie financière ?

Maître, comme vous aimez être appelé, c’est qui le grand jureur méprisable, grand diffamateur, grand colporteur, grand pêcheur ? Allah ne guide certes pas les injustes. Lequel de nous deux est de ceux qui ne savent pas et qui tentent de nous éloigner d’une partie de ce qu’Allah nous a révélé ? Qui est de ceux qui ne jugent pas d’après ce qu’Allah a fait descendre ? Qui fait partie des hypocrites, des pervers et des ennemis d’Allah, de ses messagers ? Allah, ainsi que les anges les ont maudits et leur refuge sera l’enfer ! Il n’existe qu’une vérité et elle témoigne contre eux pour l’éternité. Le secret de la vie est honnête et équitable et nul ne pourra jamais le truquer.

Vous réclamez un milliard de dommages et intérêts. On comprend toute votre agitation, car vous ne détenez plus ce budget du Craes qui était presque de deux milliards qui vous a échappé. Aujourd’hui, s’il y a quelqu’un qui hante votre sommeil, ce n’est pas Salif Mbengue dit Gaston, mais c’est l’autre et suivez mon regard...

Salif MBENGUE ‘Gaston’ Promoteur du Peuple

source: Walfadjri

Article Lu 12129 fois

Mercredi 13 Août 2008





1.Posté par Oooopsss le 13/08/2008 15:07
Là Gaston tu as fait fort !!!

2.Posté par reine le 13/08/2008 15:20
gaston sincerment tu es un éternel con et pire un con trés fier.
je ne te comprends pas un wade qui fou la merde dans ce paye tu te permet de dire que c'est visionnaire si c'était le cas il allez voir la pénuri qui frappe ce pays de nos jour. je penses au contraire que tu n'es qu'un vendu comme tu sais que quiconque dans ce pays qui di wade est ce-ci ou ce-là il lui donne l'argent du contribuable et comme toi tu en veux tu fais ces éloges ici.
mais merde à la fin tu es agassant.
que des connards comme toi quittent ce pays.

3.Posté par Craque le 13/08/2008 15:25
PAUVRES MATHEMATIQUES.........
Je suis Senegalais, j'ai 14 ans, je fais mes etudes sup en Math a l'exterieur.
Priez pour moi, car je mets en cause les mathematiques aujourd'hui en 2008...
Tenez-vous bien:
Trois personnes debarquent dans un hotel , demandent une chambre pour une nuit.
Le receptionist repondit 30.000CFA la chambre.
Chaque personne deboursa alors 10.000CFA et ils prirent la chambre.

Entre-temps le receptionist verifia et se rendit compte qu'il s'est trompe' , le prix pour la chambre etant 25.000CFA
Alors il remit les 5.000CFA de trop au planton, pour qu'il aille le remettre aux occupants dans la chambre.

A mis chemin, le planton fit ses calculs, ne sut pas comment partager 5000CFA equitablement entre 3 personnes, se contenta de remettre 1.000CFA a chacun, puis empocha paisiblement les 2000CFA.

Ce qui veut dire que chaque personne a fini par payer 9.000CFA la chambre..
Donc 9.000 X 3= 27.000CFA, plus les 2.000CFA que le planton a vole' = 29.000CFA au total

Mais........ il me semble qu'il manque 1,000CFA
Bon sang ou est- il passe' ?? $%^&*^!^#?

4.Posté par GOCETTE le 13/08/2008 15:21
franchement gnoune taougnouléne.
on se fatigue méme pa pour vous lire car vs nou faites perdre du temps ns devon ns interréssé de la hausse du prix du riz et des denré
faites tou ce k vs voulé mé de grace fiché ns la pé av vos pb politik
VOUS NE NOUS INTERREZ PA

5.Posté par mane le 13/08/2008 15:23
Tey mou neeeex deh!

6.Posté par SENEGALAIS le 13/08/2008 15:52
HE! GASTON TUS NE SAIS PAS CE QUE TU DIS CAR LA PERSONNE QUE TU ATTAQUE EST AUSSI UN DESCENT DIRECT DE LA FAMILLE NDIOBENE ET C'EST VRAIS CE QUE JE TE DIS , C'EST UN DESCENDANT COMME TOI QUI MALHEUREUSEMENT N'EST PAS UN NDIOBENE.
LUI IL L'EST DE PERE ET DE MERE POUR TE DIRE QUE MBAYE JACQUES DIOP EST DU CAYOR DE SES GRANDS PARENT.
JE VAIS TE DIRE QUELQUE CHOSE TOUS LES LEBOUS DES GUEYES DIOPS ET AUTRES SONT PARTIS DU CAYOR LAISSANT LAT DIOR AVEC SES GUERRES ET VOILA CE QUI A CREER LE CAP VERT.

UNE PARTIE DE L'HISTOIRE DEMANDE A UN SAGE LEBOU SI TU VEUX VA A THIES CHEZ LES GUEYENNE OU A DIENDER
ASSALAMALECOUMMM!

7.Posté par DouffBéé le 13/08/2008 16:09
pffffff!!!!! LAT DIOR ETAIT UN ROI THIEDO ALCOOLIQUE.......!!!!
QUI A RECU UNE BALLE DANS LE DOS.....
Ô SENEGAL,NOUS CONNAISSONS TOUS,LES VRAIS ROIS.....

8.Posté par justo le 13/08/2008 16:09
C’est un animal

Tu ose dire que tu es petit fils de lat dior toi, depuis quand tu te nomme diop.
Gaston diop!!!!!!!!!!!!!! Tu n’es qu’un fils de pute.
Je me demande dans quel pays nous somme, comment un imbécile comme ce fils de pute peut il être aussi médiatiser.

9.Posté par Pour Craque le 13/08/2008 16:11
Bonjour Craque ,
Je suis Sénégalais, j'ai 11 ans, je suis au lycée el hadj mactar sy en 6e.
Je crois que vous avez mal posé votre probleme car les 2000 F du planton figure déja dans les 9000*3 (27000) dépensés par les clients. On leur a remis 1000 chacun (3000).
Donc 27000+3000 = 30000 .
En résumé, je crois grand que vous ne devez plus nous parler des 2000 F que le planton a pris,car pour les clients eux ils ont dépensé 27000 ( 25000+ 2000), c'est tout. Fallait pas recompter les 2000 encore.
Je pense que tu as mal posé le probleme, je demanderai à mon professeur.

10.Posté par une cousine le 13/08/2008 16:31
Gaston, yalla nalla yalla mouthieule. Kou wathie si sa ande, anda boo yék féka sa boroomame. En lisant Mbaye Jacque hier, j'était tellement désolée k je me suis dit k c'etait une belle erreur k d'interpeller Mbaye like that. Ces paroles ont eu le mérite, j'en suis sure de semer le doute dans beaucoup d'esprit.
Partant d'ici je penses ke tu en a assez dit, kou wédi na yérndou aye guéntame, you just nees to mouve forward and keep up the job. Do not get distracted, do not enter his game, you worth more than that.
God bless

11.Posté par chacha le 13/08/2008 16:37
c trop long je comprends rien faut savoir que les gens n'ony plus le temps de lire il faut savoir dire l'essentiel

12.Posté par kunta le 13/08/2008 16:37
Wa légui même si tu es fils de Lat Dior et alors?
keskil a fait Lat Dior?
Areêtez avec vos âneries là waay! je suis le fils d'un tel ou tel.
Le probléme de Lat Dior c'était le train: tey dé bou yéwouwone ba guisse TGV "dafay dé 2 fois".
Dégagez de là tous les 2 ispices di counards!

13.Posté par anonyme le 13/08/2008 17:00
topeléne feulé. Ce que vous ne savez pas c'est que Lat Dior est un fuyard: " balou guinaw moko réy"

14.Posté par sénégalaise le 13/08/2008 17:31
sé ke vraiment gaston sa lamine dafa reuye.tu nous en merde en fin de compte.temps yi passé manguilaye deg .bignoula bagné diokh autorisation khamouma guani ligua demone si assise yi motakh lou nék gua yak kako gouvernement.taye guaye tag abdoulaye wade bou yaguégua mél ni mbaye jacque kou nieup toufli nak gua toye mounoulo so diougué si dal si li fougnoula fék yangui khoulo momoulognou.nékhone guama torope mé sa khoulo you bari yi takh na gua sofma

15.Posté par MARVEL le 13/08/2008 17:40



Bonjour Gaston

C'est bien comme réponse à cette vermine de la pire espèce de Mbaye Jacques qui ne fait que profiter de chaque occasion pour tirer sur ses anciens camarades de parti, en guise de gage à son nouveau patron aussi mécréant que lui.

Mais nak, Gaston, les fleurs à Wade "le visionnaire - le multidimensionnel - le généreux et tolérant " pouvaient être évitées car il est clair que tu ne le penses pas une seule seconde, et aucun sénégalais un minimum lucide et indépendant ne le pense.

MARVEL
marvel@hotmail.fr

16.Posté par Enquetes et Investigations le 13/08/2008 17:51


Marvel, sincerement vous avez un grand probleme clinique, une maladie que les Dr se doivent de decouvrir pour vous soigner...

Pourquoi n'acceptez vous pas que quelqu'un ne pense pas comme vous, ait une idée contraire a la votre? Qualifiez Me Wade comme vous voulez, mais acceptez quand meme que d'autres ne pensent pas comme vous.

Salam


17.Posté par sarr le 13/08/2008 18:05
tout le monde est petit fils de lat dior...il me fait rire ...au sengal on dirait qu'il y'avait seulement une dizaine de personnes qui y vivaient....lat dior alboury etc.....c est du bleuffe.. tout cela..en tout cas tu n'as pas l'allure d'un petit fils de lat dior....

18.Posté par SA NEKH SAMB le 13/08/2008 18:09
HAHAHAHA CRAQUE LES MILLES FRANCS NE SONT PAS PERDUS OU DISPARUS LA MANIERE DONT TU ( COMPTES ) EST DEPASSEE , JE TE CONSEILLE DE PRENDRE DES COURS DE COMPTABILITE ET TU FINIRA PAR COMPRENDRE OU SONT PASSES LES 1000 FRANCS. BY THE WAY GASTON EST PATRIOTE QUI CREE DES EMPLOIES POUR LE PEUPLE IL VIE DE SA SUEUR ET RESPECTE ||| LE VISIONNAIRE ||| . ET VOUS QUESQUE VOUS AVEZ A DONNEZ AU PEUPLE, A PART A USER VOS SALIVES PAR VOS GUEULES BEANTES ET A CRITIQUER BANDE DE RATE QU A FAIT MB. J. DIOP POUR LE PEUPLE. QDALL

19.Posté par KIKANLA le 13/08/2008 18:14
MOI CE QUI M AGACE C QUE LES GENS S INTERESSENT TROP A CES CONNARDS

20.Posté par zo le 13/08/2008 19:00
FRANCHEMENT M'BAYE JACQUE ET GASTON SONT DES PEDES DE GRANDE CLASSE
COMMENT DES HOMMES COMME EUX SE DISANT RESPONSABLE PEUVENT ILS SE PERMETTRE SES TAGUASSENTES COMME DES FEMMES.
PARDON SOYEZ RESPONSABLE ON A QUE FOUTRE DE VOS DIFFERENT SI VOUS VOULEZ ON PEUT VS ORGANISER UN COMBAT DE LUTTE ................................A L'ARENE NATIONAL POUR L'OUVERTURE DE LA SIASON

21.Posté par TEUSS le 13/08/2008 19:33
Craque --- n'importe koi ton probléme ya trop d'incohérence on diré que ou non je me trompe? et Pour Craque l'a dit j'espere

22.Posté par DEMBI le 13/08/2008 20:15
TU PEUX DESCENDRE DANS L'ARENE. MOUNGA DOOR, MOUNGA SAAGA. yAFI MEUN.
DIAMBAR TIGUI.

23.Posté par deug yalla moo ka mom le 13/08/2008 20:54
merci gaston bi dalna
MERCI DASTON si j etais Mbaye Jacques Diop damay kharou

24.Posté par Goor yombool le 13/08/2008 23:07
Entre Mbengue et Diop qui est plus proche d'être petit fils de Lat Dior? Gaston bayil thiaxane et paie à Kaïré son reliquat.

25.Posté par bour le 14/08/2008 03:03
merci gaston vous etes un entrepreneur un travailleur malheureusement nos concitoyens sont faineants gueulards
je vous respecte beaucoup oarceque vous etes un travailleur
laisse les faineant ,nullards a art tu es un digne fils

26.Posté par Seuh le 14/08/2008 08:04
Gaston guerrier la

27.Posté par dembus le 14/08/2008 12:11
En tant que petit-fils de Lat Dior hahahahahaha franchement gaston tu es fou Lat DIor etait un vrai peureux un ceddo qui a tellement fuit qu'il a recu une balle dans le dos. il avait tellement mis de gris gris pour avoir moins peur qu'il a fait un lakhassaye avec un perkaal du nombril au cou. franchement gaston doule lat dior dou wone gaat

28.Posté par dfggfb le 14/08/2008 13:07
vous êtes vraim des nullards

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State