LES SERVIETTES HYGIENIQUES CONTREFAITES : Des produits dangereux qui inondent les marchés

Les serviettes hygiéniques contrefaites viennent s'ajouter à la gamme de produits contrefaits sur le marché. Vendus à bas prix, elles sont de mauvaise qualité et ne sont pas sans conséquence. Exclure ces articles du marché est l'avis des femmes, principales consommatrices de ces types d'articles.



LES SERVIETTES HYGIENIQUES CONTREFAITES : Des produits dangereux qui inondent les marchés
Le marché des produits contrefaits s'agrandit de plus en plus. En effet après les parfums, maquillages et autres articles, les serviettes hygiéniques contrefaites envahissent le marché. Ces produits utilisés par les femmes en période de menstrues sont vendus à bas prix et sont de très mauvaise qualité. Pis, ce sont souvent les noms de grandes marques, comme Nana et Always, qui sont griffés sur ces paquets de serviettes hygiéniques. C'est une bande jaune qui différencie ces derniers des originaux. Ils sont vendus entre 600 et 500, alors que les serviettes hygiéniques de qualité coûtent entre 800 F, 1000F voire plus. Pauvreté ou ignorance ? En tout cas, ils inondent les marchés et sont très vendus. Certains les assimilent à des produits de fabrication chinoise. Les points de vente de ces articles contre- faits sont les marchés, garages et même boutiques. Le marché de l'unité 14 des Parcelles assainies est un des endroits où on retrouve ces produits. En ce début d'après-midi, le bruit de nombreuses machines à coudre assurent l'ambiance. Des boutiques de produits cosmétiques cohabitent avec les étales de légumes. L'endroit est très animé. Dans une boutique pleine de clients en majorité des femmes, des paquets de serviettes hygiéniques sont exposés. Amath Dione, le gérant du magasin explique: «On vend la bonne et la mauvaise qualité. Les Nana contrefaits coûtent moins cher. En tout cas, quand quelqu'un achète je lui propose les deux. Et chacune achète en fonction de sa bourse. On les achète en gros moins cher». Un discours semblable à celui de Malick qui ajoute: «Les gens aiment ce qui est moins cher c'est pourquoi on les vend. Nous, on ne connaît pas les qualités des serviettes hygiéniques. On dit que ce sont les Chinois qui les fabriquent parce que ce sont eux qui sont réputés en termes de produits contrefaits. C'est une différence de 200 ou 300 avec celui de bonne qualité. ». Abondant dans le même sens, son voisin, Tapha Sow lance: «le marché est envahi de produits contre- faits. Mais moi je ne manque pas d'expliquer à mes clientes la différence. On les vend à 500 ou 600F. Les serviettes hygiéniques de bonne qualité entre 800 et 1000»
Des serviettes hygiéniques à exclure du marché, selon les femmes
Craignant des effets secondaires, Myariam Diallo préconise l'exclusion du marché de ces articles. Narrant la mauvaise expérience qu'elle a vécue en utilisant ces articles, elle dit: «J'ai une fois utilisé ces types de serviettes. Et j'avoue que c'est de très mauvaise qualité. Je ne savais pas que c'était des contrefaçons. À chaque fois que j'en mettais, ça se déplaçait et le sang débordait. Du coup j'avais des tâches. Depuis, je ne les achète plus. Ça ne doit pas être vendu sur le marché». Dans la même optique, Khady Diédhiou ajoute: «je sais qu'on dit que ce sont des articles chinois et ça se détache quand on les met. Ça ne peut pas contenir beaucoup de sang. Et après utilisation, ça irrite même les parties intimes. On ne doit pas fabriquer des serviettes hygiéniques contrefaites, c'est très dangereux». Confortant ces propos, Cécile Sène pense que ces produits sont très dangereux et peuvent avoir des conséquences. «J'en ai entendu parler, mais je n’ai les jamais utilisé. Mais je sais leur utilisation peut avoir des conséquences sur la santé. À mon avis on doit interdire la vente de ces genres d'articles, surtout avec les cancers» lance t-elle.

Awa DABO (Stagiaire)
Source le Populaire

Jeudi 10 Novembre 2011

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News