Référence multimedia du sénégal
.
Google

LES REVELATIONS DE JEUNE AFRIQUE SUR L'AFFAIRE JOOLA: Nicolas Sarkozy va être en retour poursuivi par l'Etat du Senegal

Article Lu 11979 fois

Les mandats d'arrêts lancés par la justice française contre neuf personnalités sénégalaise ont jeté un coup de froid dans les relations entre la France et le Sénégal. L'hebdomadaire Jeune Afrique qui a mené une enquête révèle que l'Etat du Sénégal a décidé de déclenché une riposte immédiate. Des personnalités françaises dont Nicolas Sarkozy vont être en retour poursuivies et des mandats d'arrêt internationaux seront décernés contre eux par la justice sénégalaise au nom de la réciprocité



LES REVELATIONS DE JEUNE AFRIQUE SUR L'AFFAIRE JOOLA: Nicolas Sarkozy va être en retour poursuivi par l'Etat du Senegal
Selon l’hebdomadaire Jeune Afrique la décision du juge du tribunal d’Evry de lancer 9 mandats d’arrêt internationaux contre neuf personnalités sénégalaises en poste au moment de la tragédie du bateau le Joola a « jeté un froid dans les relations Franco-sénégalaises et pourrait même déboucher sur une crise majeure entre les deux pays ». Revenant sur l’audience que le Président de la République avait accordé à Mame Madior Boye Cheikh Yérim Seck auteur de l’article révèle que Wade aurait assuré à son ancien Premier ministre que le Sénégal ne le « lâchera jamais ». Très en colère le Chef de l’Etat a considéré les mandats d’arrêts comme un affront contre la souveraineté sénégalaise. L’hebdomadaire d’ajouter que Wade est plus que décidé à mettre un terme « au terrorisme des juges européens qui importunent les dirigeants des pays africains par des procédures abusives et fantaisistes ». C’est d’ailleurs tout le sens de la riposte déclenchée par l’Etat du Sénégal qui envisage d’attaquer en justice au Sénégal, ceux qui pourraient être impliqués de prés ou de loin dans le décès de Sénégalais qui ont perdu la vie en France à l’occasion d’accidents et de catastrophe, au nom de la réciprocité. Et sur instruction du ministère de la justice Jeune Afrique révèle que les services consulaires du Sénégal à Paris ont fini de rassembler des dossiers intéressants déjà transmis depuis le 15 septembre au garde des sceaux Me Madické Niang. Notre confrère qui a pu obtenir la copie de ce document intitulé « Cas de victimes sénégalaises en France » de nous faire la liste des personnalités Françaises dans la ligne de mire de la justice sénégalaise. Il s’agit de Jacques Bravo (maire du 9e arrondissement), Jean Pierre Raffarin (ancien Premier ministre) Jean Claude Gaudin (maire) José Louis Allégrini et Nicolas Sarkozy. Et selon l’hebdomadaire la justice sénégalaise s’apprête à décerner contre toutes ces personnalités des mandats d’arrêts internationaux. Cheikh Yérim Seck d’expliquer qu’en fait cette position radicale du Sénégal découle de l’audience que Nicolas Sarkozy a accordé à Wade le 10 septembre. Le Président Français a clairement indiqué au Chef d’Etat qu’au nom du principe de la séparation des pouvoirs il ne pourrait pas intervenir dans cette affaire qui échappe complètement à son contrôle. Et pour clore ce dossier Jeune Afrique soutient que Nicolas Sarkozy a proposé à Wade de laisser au juge français entendre certains témoins auxquels il n’avait jusqu’ici pas eu accès. Des auditions qui pourraient même être faites par un juge sénégalais qui transmettrait ensuite la copie à son homologue français. Une demande qui a été rejetée par Wade. Et c’est dans l’avion du retour après quelques semaines de vacances en Suisse et en France qu’il a appris le lancement des mandats d’arrêts. Dés son arrivée rapporte notre confrère Wade a convoqué son garde des sceaux pour lui enjoindre de préparer la riposte. Et s’il réagit ainsi écrit Jeune Afrique c’est parce qu’il est désormais convaincu que la voie diplomatique n’est pas efficace dans ce dossier. Pour autant précise l’hebdomadaire Dakar n’entend pas rompre les fils du dialogue avec Paris. Madické Niang et son collègue des affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio vont envoyer à leurs homologues français respectifs des lettres pour protester contre ce qu’ils considèrent comme « une atteinte aux règles de courtoisie entre états ». Et demander « le retrait pur et simple » des mandats. S’il n’obtient pas satisfaction écrit Jeune Afrique le Sénégal compte solliciter l’arbitrage de la Cour internationale de justice de la Haye.

Source: leral.net

Article Lu 11979 fois

Lundi 22 Septembre 2008





1.Posté par Conquérant le 22/09/2008 10:02
Je ne comprends pas cette frénésie des autorités sénégalaises. S'en prendre à Sarko parcequ'un soit disant petit juge a cru devoir decocher des mandats d'arrêts internationaux à l'encontre d'une dizaine de grosses pontes de la République. Ils me font rire Wade et ses ministres. Car il faiut être vraiment naïf pour croire que le Sénégal est en position d'appliquer quelque reciprocité que ce soit dans cette histoire. C'est une question de rapport de force et non de juridisme béat. Façon de voir....

2.Posté par adelthe le 22/09/2008 10:26
conquerant, il s'agit la de la souverainete nationale , c'est le Senegal qui est completement meprise par la France , pourquoi Elle la France n'assignerait pas les americains apres la mort des francais au 11 septembre ou encore les Anglais apres la mort de deux de ses etudiants assassines recemment a Londres
La France est tres mal placee pour distribuer des mandats d'arret surtout en Afrique, quand on sait qu'Elle a ete le sponsors de tous les coups d'Etats , par le biais de ses mercenaires dont un certain Bob Denard beaucoup d'africains ont ete elimines , alors franchement les autorites francaises devraient d'abord reflechir avant d'incriminer qui que ce soit
Et cela prouve nettement comment ces gens sont betes , stupides, mesquins et manquent de reconnaissance, le Senegal s'est pourtant tjrs scarifie pour la France, les deux guerres mondiales ont vu nos peres mourrir pour la France sans reconnaissance et pourtant certains anciens combattants ont ete sauvagement assassinne a Thiaroye rappelez vous ,alors SVP conquerant taisez vous

3.Posté par TEUSS le 22/09/2008 10:58
---adelthe--- oui tu as parfaitement raison et que les francais ne sont pas du tout sérieux sur ce coup là et pensent tromper les africains à tout moment mais on verra ce que cela va donner

4.Posté par AMAYE le 22/09/2008 11:18
Les français ont raison de poursuivre les sénégalais qui avait fait tuer nos parents dans le naufrage du bateau car tout le monde savait que le bateau n'était pas bon. Des avions ont été réparés à coup de milliards, le pont de St-Louis est en réparation tandis que celui de Ziguinchor va bientôt un Joola bis, des veufs, veuves et enfants orphelins dans un désarroi total, des manifestants contre la démission du gouvernement bastonnés les années passées et vous ne dites rien contre ce gouvernement. Combien d'étaudiants casamançais ont disparu? Vous qui soutenez votre gouvernement, vous avez déjà oublié la douleur des familles anéanties par ces politiciens. Qu'ils paient les bêtises qu'ils ont commises. Vive la justice française, INDEPENDANTE !

5.Posté par adelthe le 22/09/2008 11:49
Amaye sur le fond tu as raison en ce sens que l'impunite ne doit pas sevir , mais ceci est un probleme senegalo- senegalais, pas de la France , je ne supporte pas ce gouvernement et je ne le supporterai pas
Oui ils sont fautifs , de part leur betise des familles sont meurtries , c'est nous senegalais de demander des comptes a ces gens
Ne nous emportons pas avec la decision francaise , c'est n'est qu'une mesure politique il s'en fiche de leurs compatriotes decedes , encore moins de nos parents, mais la porte de cette decision est un fond de commerce pour ce juge francais et la justice francaise car l'enjeu geoplolitique pour la France est de se hisser comme gendarme du monde comme les USA ou la Russie c'est tout, mais ils s'enbalance du sort des morts
La pertinence AMAYE de votre reflexion est notre responsabilite a nous senegalais de demander des comptes aux autorites

6.Posté par emti le 22/09/2008 11:57
"Teuss et Adelthe", je comprends bien votre point de vue par rapport à ue France qui remet en question la souveraineté de notre Sénégal; je comprends que ceci puisse friser votre nationalisme.
Toutefois, je ne pense pas qu'on puisse jouer la carte de la réciprocité en lançant des mandats d'arrêt contre des autorités françaises.
En effet, dans le cas du joola, Wade lui-même avait reconnu qu'il y avait des manquements humains dans cette tragédie; il a lui même commandité un rapport pour dégager les responsabilités de chacun.
Mais là où l'Etat a péché, c'est qu'il n'est pas allé jusqu'au bout de sa logique en termes de sanction et a préféré uniquement indemniser les familles des victimes. Je leur en veux un peu à ces dernières de ne pas avoir peut-être assez insisté sur une traduction en justice des autorités présumées responsables d'une telle tragédie.
La France ayant perdu ses fils dans cette tragédie (mettez-vous à sa place), a pleinement le droit d'entendre les autorités (présumées) responsables de cette affaire.

Par ailleurs, et s'il a existé des dossiers en France concernant certains de nos compatriotes (paix à leur âme), et pour lesquels la france n'aurait pas correctement fait son travail d'investigation et de justice, alors il est du devoir de notre nation de défendre la mémoire de ses victimes en lançant des mandats d'arrêt internationaux.
Au demeurant, s'il y a eu des dossiers similaires au joola en France et que nos responsables n'avaient pipé mot pour demander justice à l'époque, et qu'ils attendent maintenant pour les sortir, alors chers compatriotes, ce n'est pas de la France dont ils sont en train de se moquer, mais bien de nous.
Ne nous trompons alors de combat, ce qui est en jeu ici, ce n'est pas la question du nationalisme, mais celle de la justice.
D'ailleurs, j'ai appris l'association des familles des victimes du joola approuvait ces mandats d'arrêt.
Ensemble, pour un Sénégal meilleur.

7.Posté par adelthe le 22/09/2008 12:08
emti oui quela justice prime, mais a votre avis qu'est ce qui est le plus important dans cette affaire ?
Si quelqu'un avait un probleme avec un autre d'ailleurs et demandait a ce que la justice de son pays d'arreter de ce dernier , et que vice versa tous les etats s'y melent , c'est impossible vous en convenez avec moi
Aujourd'hui que vise la France avec cette decision ? pensez vous que c'est pour les morts de ce drame paix a leur ame ?
Pourquoi la France ne se retournerait pas vers les autres pays ou ses fils ont ete massacres pour traduire les autorites de ce pays en justice , et pouratnt y'en a.
Alors voyez Emti qu'il n'y pas d'objectivite donc on ne doi pas se laisser faire

8.Posté par adelthe le 22/09/2008 12:25
emti oui quela justice prime, mais a votre avis qu'est ce qui est le plus important dans cette affaire ?
Si quelqu'un avait un probleme avec un autre d'ailleurs et demandait a ce que la justice de son pays d'arreter de ce dernier , et que vice versa tous les etats s'y melent , c'est impossible vous en convenez avec moi
Aujourd'hui que vise la France avec cette decision ? pensez vous que c'est pour les morts de ce drame paix a leur ame ?
Pourquoi la France ne se retournerait pas vers les autres pays ou ses fils ont ete massacres pour traduire les autorites de ce pays en justice , et pouratnt y'en a.
Alors vous voyez Emti qu'il n'y a pas d'objectivite c'est pourquoi on ne doit pas se laisser faire

9.Posté par Thierno Seck le 22/09/2008 12:35
Ce qui est drole avec certains compatriotes c'est qu'il sont capable de coucher avec un chien pour s'en prendre à d'autres compatriotes. On n'est pas la pour causer de Wade. Qu'il y ait des manquements dans l'affaire du Jolaa est une évidence. Mais est ce au juge de cette bougrade de venir chercher a "arreter" nos autorités en masse?
Vit on dans une colonie.? Sommes nous les esclaves de ces xenophobes?
Ces mandats signifient que le Sénégal n'existe pas pour ce juge et qu'il est sur de la force de son pays pour faire cela.
Je ne crois pas qu'on aurait fait pareil pour l'algérie ou un autre pays capable de riposter.
récemment l'attitude de Khadafi sur l'arrestation de son fils montre que les européens prennent les autres pour des animaux de brousse. Certes Khadafi Junior est un con, mais comment la police peut arretr des gens ayant une immunité? Par ce qu'ils se croeint forts!
Il faut riposter et sans etats d'ames.
Visa, fin de la base militaire, arrets de la coopération politique, rédiction des diplomates. Si les choses passe, plus de base quand mm mais au moins reprise du dialogue politique.
Un mandat contre Sarko c'est du folklore car aucun pays, mm les USA ne pourraient le faire. Arretons les farces et ripostons.
Maintenant il ne s'agit pas de donner un blanc seing aux anciennes autorités. Mais la déconsidération de notre pays atteint des sommets. Voila qui doit faire réfléchir nos compatriotes a ce que nous valons. RIEN en gros!

10.Posté par Penda K�b� le 22/09/2008 13:00
Adelthe, Nous en avons marre de tes leçons. Tu veux répondre à tous les commentaires ou quoi ?
Et puis, yaye kane sakh ?
T'as que ça à faire ?

11.Posté par PATRIOTE le 22/09/2008 13:43
certes suis pas contre l'impunité mais il est temps que l'europe en generale et la france en particuliere, sachent que nous sommes un etat souverain et il est temps qu'elle arrete de decider pour nous certes y'a des accords qui nous lie au plan judiciaire mais je pense qu'en ce qui concerne le joola il faut le prendre sur la forme et non sur le fond sinon meme les vicitimes seraient des coupables
donc mettons ça dans la volonté divine et laissons nos amis reposaient en paix.

12.Posté par emti le 22/09/2008 13:54
Thierno Seck, vous n’avez pas besoin d’être aussi grossier pour défendre un point de vue, aussi ne perdrais-je pas mon temps à vous répondre, « waayé xamal ni waxou niit deukkoul foumou djeum, foumou djougué la thiossanoo »

Ma réponse s’adresse plutôt à Adelthe, avec qui j’entretiens une courtoisie dans le dialogue (en dépit même de nos désaccords).
Mon cher, la souveraineté d’une nation lui donne primeur à instruire une affaire qui se déroule sur son territoire. Dans le cas du joola, la France (par la voix des familles de victimes) n’avait rien de mieux à faire que de se ranger derrière la justice sénégalaise, en tant que… partie civile. Et c’est ce qu’elle fit.

Toutefois, et en tant que partie civile, si la France estime que justice n’a pas été dite malgré toutes les déclarations du chef de l’Etat Sénégalais, alors il est de son devoir de faire connaître son insatisfaction. Et je suis sûr -l’histoire nous édifiera-, que la France a déjà épuisé toutes les voies diplomatiques pour mettre l’Etat Sénégalais devant ses responsabilités, en vain. Ce n’est que maintenant que le juge français lance un mandat d’arrêt que l’Etat daigne réagir pour :
1) solliciter un nationalisme déplacé du peuple sénégalais
2)nous mobiliser derrière le président Wade et oublier les problèmes quotidiens : situation économique morose, inondations, liberté d’expression…).

Quant à votre question sur les motivations de la France, je vous la retourne plutôt car je pense qu’il n’y a aucune. Par ailleursVous devez savoir qu’en France, l’indépendance du pouvoir judiciaire sur l’Exécutif est une réalité, comparée au Sénégal. Ce qui m’emmène à dire que le mandat d’arrêt est à l’initiative, non pas de la France, mais d’un juge français après une requête de la famille des victimes toubabs ayant perdu la vie dans ce naufrage.
Ensemble, pour un Sénégal meilleur

13.Posté par Thierno Seck le 22/09/2008 14:08
Cher e.... je vous serai gré de ne pas me citer. Je ne peux concevoir mon nom etre prononcé par des gens qui aveuglé par leur haine d'une personne peuvent s'allier avec le diable et vendre leurs enfants pour la détruire.
On ne parle pas de wade ou des inondations ici. C'est de ce que vaut le Sénégal comme entité qu'il s'agit.
Faire de la politique polémique sur des choses aussi importantes montre le manque de rigueur et de conviction de certains.
Un Sénégal meilleur, oui mais un Sénégal d'abord. C'est de cela qu'il s'agit.
Wa salam

14.Posté par roux wedji le 22/09/2008 14:36
BRAVO WADE IL TANT DE REAGIR UN ACCIDENT ET UN ACCIDENT
COMBIEN Y T'IL DE SENEGALAIS QUI MEURT A LETRANGER ET PERSONNE NE BOUGE LE PETIT DOIGT IL TANT QUE TOUT LES PAYS
QUE L'UNION AFRIQUAINE SE METTTENT ENSEBLE POUR LUTTER
CONTRE CE FLEAU

15.Posté par adelthe le 22/09/2008 15:01
Chers tous, ce forum nous donne la possibilite d'echanger nos points de vue, Emti a largement raison de rappeler le respect au travers de nos ecrits, on n'a pas besoin de tenir des propos mechants ou mal places pour exprimer nos points de vue quelques soient les divergences
Ceci etant Emti si les familles estiment que justice ne leur a pas ete rendue il existe des voies et d'autres moyens de recours , la problematique ici , est l'acte en soi parce que si c'est reellement encore une fois c'est l'equite et la justice qui motivent ce juge et la France parce qu'aussi il ne se serait pas permis de delivrer un mandat sans le consentement des ses autorites, ca aussi il faut le souligner, parce qu'il mesure les consequences diplomtaiques
pourquoi la France ne s'est retournee dans ce cas vers les pays ou ses ressourtissants ont sauvagement assassines
pour moi l'enjeu est politique pour la France, c'est plus vital qu'elle maintienne sa domination en Afrique Francophone et donc la portee de cette decision est juste de donner un signal fort aux dirigeants actuels et futurs de considerer la preeminence de la France dans ses relations exterieures,la ou ses interets y sont jamais les dirigeants de ses pays n'ont ete menances
Pourquoi la France a sauve Idirss deby du Tchad , et pourquoi a cote elle cherche a destabiliser Gbagbo , avons nous oublie le role de la France dans la genocide du Rwanda plus grave encore, ou est la justice et l'equite dans tout ca
Ceci dit je ne defend nullement l'etat senegalais de ses responsabilites tout ca est de sa faute , les familles ne demande que la lumiere dans tout ca et que a l'avenir pareille chose ne se reproduise plus

16.Posté par emti le 22/09/2008 15:24
A Thierno Seck
« Savoir gré » ou « être gré », telle est la question. Ah Molière, je te plains.
Allez dire aux familles de victimes du joola qui se rangent derrière le juge français qu’elles font de la « politique polémique » (SIC) et puis venez me voir.
Défendre une telle idée frise le bon sens et résulte d’une constipation intellectuelle dont vous seul avez le secret, ô quidam (je me permets, ne pouvant vous citer).

Faut-il le rappeler, ce n’est pas la France, mais les familles des 22 victimes françaises (c’est leur droit) qui ont porté plainte dès 2003 (çà n’est pas récent) contre le gouvernement du Sénégal pour « homicides involontaires et défaut d’assistance à personne en danger »
Et puis on vient nous faire croire aujourd’hui, et seulement aujourd’hui (c’est facile, lorsqu’on est en face d’esprits aussi brillants que le vôtre) que l’intégrité et la souveraineté du Sénégal sont menacées par Marianne. Que nenni !!!

Pour vous aider à dérouiller votre esprit, je vous invite à accepter ce cadeau de ma part, signe de ma compassion devant votre manque de jugeote. Vous remarquerez que la France n’a rien avoir dans cette procédure, du moins, tel que vous le supposez.

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2007/09/26/joola-un-juge-francais-met-en-cause-des-ex-ministres-senegalais_959682_3212.html

Bonne réception
EMTI

17.Posté par emti le 22/09/2008 15:39
A Adelthe
très cher, je suerai sang et eau pour combattre l'ingérence des anciennes métropoles sur le continent africain.

Mais ce que je veux qu'on comprenne dans cette affaire, c'est qu'on est en train de nous manipuler au nom d'un chauvinisme qui n'a pas sa raison d'être.
La preuve:
1) on nous fait croire que c'est la France qui veut lancer un mandat d'arrêt international contre des anciens ministres (faux car même la France a essayé de faire suspendre cette procédure initiée par les familles des victimes françaises );

2) l'affaire est en instance depuis 2003, ce qui montre que d'autres voies et moyens ont été explorées pour venir à bout de ce problème)

3) çà n'est que maintenant, comme par hasard, que le peuple sénégalais est tenu au courant et qu'on lui demande de s'unir derrière le président de la République.
Ci-après, un article du monde, publié le 27 Septembre 2007.

Bonne réception,

18.Posté par emti le 22/09/2008 15:42
A Thierno Seck
« Savoir gré » ou « être gré », telle est la question. Ah Molière, je te plains.
Allez dire aux familles de victimes du joola qui se rangent derrière le juge français qu'elles font de la « politique polémique » (SIC) et puis venez me voir.
Défendre une telle idée frise le bon sens et résulte d'une constipation intellectuelle dont vous seul avez le secret, ô quidam (je me permets, ne pouvant vous citer).

Faut-il le rappeler, ce n'est pas la France, mais les familles des 22 victimes françaises (c'est leur droit) qui ont porté plainte dès 2003 (çà n'est pas récent) contre le gouvernement du Sénégal pour « homicides involontaires et défaut d'assistance à personne en danger »
Et puis on vient nous faire croire aujourd'hui, et seulement aujourd'hui (c'est facile, lorsqu'on est en face d'esprits aussi brillants que le vôtre) que l'intégrité et la souveraineté du Sénégal sont menacées par Marianne. Que nenni !!!

Pour vous aider à dérouiller votre esprit, je vous invite à accepter ce cadeau de ma part, signe de ma compassion devant votre manque de jugeote. Vous remarquerez que la France n'a rien à voir dans cette procédure, du moins, tel que vous le supposez.

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2007/09/26/joola-un-juge-francais-met-en-cause-des-ex-ministres-senegalais_959682_3212.html

Bonne réception
EMTI

19.Posté par senegalhacker le 22/09/2008 18:44
Je demande une enquete pour les ivoiriens tués par des soldats français à Abidjan et les tirailleurs abbatus sauvagement à Thiaroye

20.Posté par milk le 22/09/2008 19:21
Sarko poursuivit ; ça me fait rire lol .Thiey senegal mo nex lou nex way rek mou wax .wade gueumoul sax lolou .Vous perdez votre temps a faire des commentaires rek.Ah daccord danguene di dax koor c'est vrai

21.Posté par Thierry le 22/09/2008 20:18
WADE NE POURRA RIEN CONTRE LES FRANCAIS.. LE SENEGAL EST TRES PETIT DEVANT LA FRANCE... ILS LE SAVENT D'AILLEURS.... ET FAUT PAS OUBLIER QU'INTERPOL QUI EST INTERNATIONAL A SON SIEGE A ... LYON.. C'EST COMME SI LES PALESTINIENS ALLAIENT A L'ONU POUR PORTER PLAINTE CONTRE LES ISRAELIENS... HAHAAAAAAA

22.Posté par katyn le 22/09/2008 22:18
A mon avis,l' affaire judiciaire hautement importante et symbolique qui merite d'etre souleve par le Senegal contre la France avec de grandes chances de gagner est l'affaire du massacre des tirailleurs senegalais intervenu en 1944. Pourquoi reagir, au lieu d'agir?

23.Posté par mikomi le 22/09/2008 23:27
Ce que tous ceux qui approuvent le principe de la reciprocité preconisée par les autorités sénégalaises ignorent c'est que wade se sent visé directement par ces mandats internationaux car comme vous le savez tous, le senegal fonctionne avec un regime ultra presidentiel et que donc le premier ministre n'a aucune autorité si ce n'est celui d'etre le premier des ministres et il agit sous la dictée du president de la republique, clé de voute des institutions, depositaire du suffrage du peuple et principal acteur et decideur de la politique de la nation dont il se charge de la defintion et de l'execution à travers des ministres qui ne le sont que de nom. A partir de ce moment il est fort aisé de comprendre que n'eut été ses charges presidentielles wade serait le premier à etre visé par ces mandats d'arrets delivrés par ce juge d'instruction qui echappe completement au controle de l'executif français. C'aurait été le procureur d' Evry (qui soit en passant a contesté la decision du juge d'instruction) qui avait lancé ces mandats d'arrets on auait compris qu'il s'agit là d'une affaire qui concerne la France et le senegal en tant qu'Etats mais il n'en est rien du tout c'est uniquement un acte isolé d'un juge d'un pays dont la separation entre les pouvoirs institutionnels n'est plus à demontrer . Tout le monde sait que le seul sentiment qu'a wade envers son peuple n'est que mepris. Tout le branle-bas actuel s'explique par le seul fait que wade veut assurer ses arrieres .

24.Posté par nice le 23/09/2008 09:46
adethe tu nous emmerdes.nous soutenons cette justice .c'est maintenant qu'on pense à porter plainte pour réciprocité ce qui veut dire que la défense de nos compatriotes n'a jamais intéressé nos gouvernants

25.Posté par jeab le 23/09/2008 09:54
ce n'est pas la France contre le Senegal, c'est un juge contre les personnalités responsables de l'époque qui justement n'ont pas pris leur responsabilité en laissant partir un bateau ,trop chargé et sans equipement et non entretenu.c'est pas pareil et il ne fait que repondre a la plainte des familles .je ne vois pas ou est le probleme ça peut simplement responsabilisé des gens trop payé qui ne font pas leur boulot.

26.Posté par Conquérant le 23/09/2008 10:10
Je me réjouis de constater qu'il existe encore parmi les fils de ce pays certains qui savent lire entre les lignes.Moy lolll... et chapeau Mikomi pour votre pertience.

27.Posté par Guelawar le 23/09/2008 16:48
Conquerant tu es vraiement idiot get lost !!!

28.Posté par COOLMAN le 23/09/2008 18:55
Ceux qui veulent s'opposer au travail du juge francais n'ont peut être pas perdu de parent ou proche dans le naufrage du Joola.
À un moment donné la justice est universelle.Si elle n'est pas rendue au Sénégal un autre pays fera le travail.Dieu sait que j'sui pas pro Francais mail là je salue le travail de ce brave juge d'Evry.
Cela dit ici ou demain dans l'au delà les vrais coupables rendront compte à ALLAH.

COOLMAN MONTRÉAL

29.Posté par essamaye le 23/09/2008 19:14
Cette bande qui gouverne le sénégal par erreur vous avoue que nous sénégalais qui sommes en france sommes des victimes tous les jours sans leur réaction et vous nous trahisez aussi en prétendant que ce grand et brave juge a insulté le sénégal?nos enfants,nos épouses et nous meme ne cessons d'interpeler nos ambassadeurs sur le traitement que nous subissons sans aucune réaction et vous leurs soutenez parce qu'ils sont directement concernés,sont ils des dieux?alors Adelte,thierno et autres mettez vous à la place de nous qui sommes vos parents et eux qui sont vos dirigeants et choisez votre coté

30.Posté par lay low le 24/09/2008 02:32
coolman, peut ètre que tu as perdu des proches lors de la malheureuse tragédie du joola, mais tu dois aussi reconnaitre que c'est vs les proches qui aviez en son temps accepté les millions de l'Etat a la place d'une justice qi aille jusqu'au bout.
alors, SVP, qu'aucun proche de victime ne vienne ns parler de justice ici.....

31.Posté par lay low le 24/09/2008 02:44
Et en définitive, les familles françaises ne recherchent pas autre chose que ça, c'est a dire une indemnisation qui serait a la hauteur de leurs attentes et qu'ils ont en vain et pendant tout ce temps essayé de soutirer a l'Etat du senegal en brandissant justement la menace d'un possibe jugement de l'affaire en france.
Avouons que le CFA en EURO ne péserait pas trop et c'est pourquoi elles n'ont voulu en aucun cas un alignement sur les indemnités, ce que pourtant la france a pendant longtemps refusé a nos braves anciens combattants qui ont libérés cette france des mains du dominateur allemand....

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State