Référence multimedia du sénégal
.
Google

LES PRIVES REFUSENT DE METTRE LEURS BILLES dans un avion chinois: Les ailes d’Air téranga plombées

Article Lu 11176 fois


Le représentant du Sénégal à l’Oaci « wanted »

Ceux qui rêvent encore d’Air Teranga, cette compagnie aérienne nationale, dont l’ex-ministre des Transports aériens, Farba Senghor, chantait sur un air mélodieux les louanges, peuvent déchanter. Pour cause, les privés qui étaient conviés par les autorités sénégalaises à injecter leurs billes dans le capital du projet évalué à l’époque à 10 milliards de F Cfa, refusent toujours de mettre la main à la poche. Motif invoqué : le type d’avion qui est prévu par nos autorités pour assurer la desserte aérienne entre les régions du pays, n’est pas certifié par l’Organisation de l’aviation civile internationale. Surtout que, depuis son crash au Congo, plusieurs soupçons pèsent sur les garanties de sécurité que présente l’appareil que notre pays avait accepté d’acquérir les yeux fermés, parce que le constructeur chinois lui a promis des facilités.



LES PRIVES REFUSENT DE METTRE LEURS BILLES dans un avion chinois: Les ailes d’Air téranga plombées
On en sait davantage sur les raisons pour lesquelles Air Teranga n’a pas encore pris son envol. En effet, de sources sûres, les privés, qui doivent participer au montage financier du projet au capital de 10 milliards de F Cfa, émettent de sérieuses réserves quant à la sécurité des avions devant desservir les différentes régions du pays. D’autant que, poursuivent les mêmes sources, « les autorités sénégalaises, sous le magistère de Farba Senghor, avaient donné leur accord pour l’acquisition d’un type d’appareil qui n’est pas encore certifié par l’Organisation de l’aviation civile internationale (Oaci) ». Et, ce qui a davantage rendu sceptiques les privés que l’Etat avait conviés à la mise sur pied du capital, c’est que ce même type d’avion, qui, il y a de cela quelques mois, s’est abîmé au Congo, dans des conditions suspectes, ne présenterait pas des garanties de sécurité. Sous le couvert de l’anonymat, un expert de l’aviation civile pousse le bouchon plus loin et soutient mordicus qu’en raison des potentiels risques qu’il présente, l’appareil de la controverse est, depuis son crash au Congo, classé sur la liste noire.

Le représentant du Sénégal à l’Oaci « wanted »

Quid de l’accord de principe donné au constructeur chinois par nos autorités pour l’acquisition de cet avion ? Une source sûre ajoute : sous prétexte que le constructeur chinois avait promis de lui offrir gratuitement un avion de plus, après l’achat de deux articles, notre pays n’avait même pas pris, à l’époque, le soin de jeter un regard critique sur l’appareil. Or, « le premier réflexe de nos autorités aurait dû être de prendre l’attache de son représentant à l’Oaci, afin qu’il s’assure si l’appareil en question a été certifié ou pas par l’organisation internationale », note notre interlocuteur. S’agissant de l’Oaci, certains de nos interlocuteurs ne comprennent pas, alors pas du tout que le Sénégal ne dispose plus d’un poste. Non pas qu’on le lui ait retiré, mais simplement parce que son représentant Tidiane Hanne, qui avait succédé au général Guèye, sous le magistère de Farba Senghor, n’est plus à son poste, et que les autorités ne l’ont pas encore remplacé. Et jusqu’à présent, aucun motif n’est avancé.

Daouda THIAM

Source: L'as

Article Lu 11176 fois

Mardi 17 Février 2009





1.Posté par professeur le 17/02/2009 20:41
Un avion made in china?
Il fallait un pays comme le sénégal un président comme ablaye wade et un ministre comme farba senghor pour tester un pareil appareil.
Personnellement je préfére prendre une autre compagnie.
Peut etre que bientot cet avion air teranga attérira à l'aéroport blaise diagne, qu'on peut rallier par l'autoroute dakar diamniadio ou par le train à grand écartement de wade, sauf si on est pressé, là il faut prendra le TGV à coté de la centrale nucléaire.
Que des farceurs ces sénégalais.

2.Posté par jolofman le 17/02/2009 21:50
professeur wakh nga deug, gni il se moque de nous.

3.Posté par kid le 17/02/2009 22:16
Aminata Mbengue ndiaye serait décédee.



nos condoleances a la famille de la défunte

4.Posté par FALL*.* le 17/02/2009 23:56
LA ILAAHA ILA LAAH Mouhamada rassoulil'AAH,
LA ILAAHA ILA LAAH Mouhamada rassoulil'AAH,
LA ILAAHA ILA LAAH Mouhamada rassoulil'AAH.
A HONZOU BIL'AAHI MINA farba Senghor,
A HONZOU BIL'AAHI MINA farba Senghor,
A HONZOU BIL'AAHI MINA farba Senghor,

FAAAAAATIHA..........

5.Posté par diarra le 18/02/2009 03:36
d'où vient l'info

6.Posté par sad le 18/02/2009 10:24
decidemment zamzam de karim wade et ahmet khalifa niasse ne leur sert pas de leçons, en fait ils se foutent de nos vies tout ce qui les interesse c'est notre argent et notre patrimoine etatique qu'il spolie de manière ehontée!

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State