Référence multimedia du sénégal
.
Google

LES PCR PROS-MACKY EN DANGER Wade lâche ses inspecteurs de l'IGE

Article Lu 11213 fois

Juste après la chute de Macky Sall de la Primature, Me Abdoulaye Wade s’était employé à « dégommer » tous les directeurs de sociétés nationales estampillés « pro-Macky ». Après l’avoir fait « renverser », ce mois, du siège de l’Assemblée nationale, c’est au tour des présidents de communauté rurale proches de Macky Sall de trembler ; surtout que Me Wade avait averti qu’il peut tous les faire embastiller. La chasse aux sorcières est lancée. Les Inspecteurs généraux d’État sont en route vers le Sine.



LES PCR PROS-MACKY EN DANGER Wade lâche ses inspecteurs de l'IGE
Macky Sall n’est plus le président de l’Assemblée nationale. Il n’est même plus membre du Parti démocratique sénégalais (Pds), duquel il a « tardivement » démissionné. Pis, il a osé faire dire à Me Alioune Badara Cissé, qui coordonne son « directoire », qu’il sera candidat aux élections présidentielles de 2012 contre Me Wade ; si celui-ci se présentait. Ses partisans battront même campagne aux prochaines élections locales. Il faut donc parer au plus pressé. Il faut affaiblir ou écraser les élus locaux proches du non moins ex-maire de Fatick, qui a tenu tête à celui qui l’a « fabriqué ». Eh bien, les limiers sont désormais lâchés contre les présidents de communautés rurales (Pcr), qui continuent de s’afficher avec l’ancien président de l’Assemblée nationale. Les inspecteurs généraux d’État commenceront par ceux de la région d’origine de Macky Sall : Fatick. Les « malheureux » ont reçu, hier, l’information du représentant de l’Etat. Les Inspecteurs généraux d’État seront sur place, probablement dés aujourd’hui. Il fallait juste les informer vingt-quatre heures, avant. C’est le branle-bas dans le Sine. Cependant, ce ne sont pas tous les Pcr de cette région naturelle qui tremblent pour cette « inspection administrative et financière ». C’est certainement le cas pour celui de Diakhao. Thierno Bessar Fall, pour ne pas le nommer. Il a rallié la « Génération du concret », tout comme Doudou Bâ, qui préside aux destinées de Tataguine. Ce dernier a prétexté sa brouille avec l’égérie de Macky Sall, la député Fatou Diouf, pour déposer ses balluchons dans le camp du fils du président de la République. Ousmane Faye, Pcr de Ndiob-Sine est lui de l’Union pour le renouveau démocratique (Urd), parti « partenaire » du Pds. Seront donc probablement inquiétés les Pcr de Ngayokhéme, le sénateur Woula Ndiaye, de Patar-Sine, Cheikh Diouf, de Niakhar, Oumar Diouf, de Diarekhe, Boubou Ly, de Palmarin, Ibrahima Sarr, de Diawlé, Omar Séne, de Mbellacadiao, Guedj Diouf, et de Loule-Sessene, Philippe Mondour Diouf ; mais, attention ! Ce dernier nommé, qui a transhumé du Parti socialiste au Pds, pourrait être du rang de ceux qui vont renier Macky Sall. Sûr qu’il y en aura. Le président du Conseil régional de Fatick, Abdoulaye Sène, pourrait également se retrouver dans le viseur des Inspecteurs généraux d’État. Il est, toujours, un « pro-Macky ». Lui et les autres ont réellement de quoi s’inquiéter : le chef de l’État avait averti les élus locaux qu’il pouvait les faire emprisonner ; tous tant qu’ils sont. Ils auraient, soit bradé des terres ou trempé dans des malversations financières, avait-il accusé. Un homme prévenu en vaut deux ! Il s’y ajoute que les élections locales, très stratégiques, sont presque arrivées. La grande purge, c’est donc tout de suite ! Quelles seront les prochaines cibles des Ige, après les élus locaux de la région natale de Macky Sall ? Ceux de la région d’origine de ses parents, Matam ? Les paris sont ouverts.

Alioune Badara DIALLO

Source: L'office

Article Lu 11213 fois

Mercredi 26 Novembre 2008





1.Posté par alain le 26/11/2008 15:53
c est ca qui retarde ce pays ..............des querelles intestinales..............le vieil au lieu de s occuper du pays il se chamailles.............avec ces petits fils................c est la honte...............dans des conditions pareilles ..................le pays en souffre................

2.Posté par LE PATRIOTE le 26/11/2008 23:06
Honte à ces inspecteurs qui font des missions commandées et téléguidées,ce n'est vraiment pas digne d'un Etat de droit.Les choses se passent comme si la fonction public Sénégalaise roule pour ce vieux Babouin de Wade.
Si Wade connaissait des malversations pratiquées par ces PCR ,pourquoi ne pas envoyer les inspecteurs en ce moment pour étayer le problémes,et pourquoi seulement maintenant?
Franchement je fini par reconnaitre que ce Wade est le plus faux des faux,il te pousse à rentrer dans l'illégalité pendant vos périodes d'amitiés et dés qu'il y a un clache entre vous,il utilise ces faits pour t'écraser.Voila les pratiques de Wade,alors que cela méme est condamné par la justice,bon mais comme la justice au Sénégal roule pour Wade alors on se la boucle.
J'ai vraiment mal,et ce babouin il faut le chasser du pouvoir,pour qu'à nouveau le Sénégal rayonne dans le monde.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:44 Pénurie d’eau à Dakar : la véritable raison…

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:30 Gambie : « La première erreur de Barrow… »

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State