Référence multimedia du sénégal
.
Google

LES PARCELLES ASSAINIES DE MALIKA SUR LE LIT D'UNE ANCIENNE RIVIERE: 2500 sinistrés et déplacés se déclarent victimes de la Sn-Hlm et oubliés du plan Orsec

Article Lu 11344 fois

Le phénomène des inondations est en train de transformer les Parcelles assainies de Keur­Massar en poudrière. Des populations qui dis­ent vivre un «véritable drame » ont constitué un «Collectif des inondés des Parcelles assainies Malika-Keur Massar et environs» pour dénon­cer le fait que cette cité aménagée «sur un bas­fond, une ancienne rivière», connaisse «depuis 2003, des inondations qui, au début, n'intéres­saient que trois unités». Mais; disent-elles, les inondations «se sont étendues à neuf autres, faisant un total de 12 sur les 15 unités qui com­posent les Parcelles assainies ( ..) La localité est envahie dans sa presque totalité par les eaux de pluie. Le nombre de sinistrés et déplacés se chiffre à plus de 2500». Des raisons qui font que les membres de ce collectif se disent «amers», «devant les tergiversations de la Sn-­Hlm et surtout devant la carence de sa direction technique», car «aucune action significative allant dans le sens de faire évacuer les eaux n'a été enregistrée».



LES PARCELLES ASSAINIES DE MALIKA SUR LE LIT D'UNE ANCIENNE RIVIERE: 2500 sinistrés et déplacés se déclarent victimes de la Sn-Hlm et oubliés du plan Orsec
Pour tenter d'y remédier, soutient le collectif, «la Sn-Hlm a balancé cinq motopompes à l'Unité 13 sans se soucier de l'organisation et du dispatching au niveau des autres unités, installant ainsi la confusion et la discorde au sein des Parcelles assainies (...) Actuellement, la plupart des motopompes sont à l'arrêt par défaut d'opérateurs ou d'accessoires tels que tuyaux, joints, déversoirs etc.» Pendant ce temps, constatent les populations pour le déplorer : «les moustiques et les mouches ont envahi la zone et, des eaux stagnantes, se dégage une odeur pestilentielle très gênante. Les risques de résurgence et de développement de graves maladies sont alors réels».

Face à cette situation, les populations ont donné mandat au collectif pour traiter avec la Sn-Hlm et les autorités étatiques en vue de l'é­vacuation urgente des eaux pluviales, l'inter­vention du plan Orsec, la désinfection et la désinsectisation de la zone, une nouvelle expertise des maisons endommagées à l'image des 77 relogements déjà faits par la Sn-Hlm, une étude technique menant vers l'assainisse­ment réel des Parceiles assainies, entre autres.

Y. MINE (Stagiaire)
Source Le Populaire

Article Lu 11344 fois

Samedi 3 Octobre 2009





1.Posté par mo le 03/10/2009 09:15
Snhlm,c'est de grands voleurs ,nos terrains svp ,vous avez encaissé notre argent et avez vendu des terrains virtuels?

2.Posté par lamine le 03/10/2009 09:16
C'est triste. Pourquoi les sénégalais méritent ces gouvernants?Pourquoi pas un vrai plan d'assainissement pour régler ce problème?Nous n'avons pas besoin de maquillage sinon d'un réel plan.Quand le feu s'est déclaré à l'immeuble où se trouve son fils, Wade est allé aussitôt pour voir si son fils se portait bien.Il y a 2 mois que des sénégalais vivent dans l'eau et Wade n'est pas allé les visiter.
CONCLUSION:Karim et seulement Karim le reste ne compte pas. SENEGALAISES
ET SENEGALAIS, RÉVEILLONS-NOUS. NOTRE CARTE D'ELECTEUR NOUS APPARTIENT.N'oublions jamais ce qui s'est passé.En campagne électorale , ces incapables vont nous faire de nouvelles promesses.

3.Posté par kantoum le 03/10/2009 11:35
ça moi je peux en témoigner parce que j'habite là bas et ce qui est encore plus dur c'est que la SN HLM fait une partie prise que nous ne comprenons pas en prenant en charge les uns en leur payant une location qui varie entre 90 à 100 mille francs et elle (SNHLM) laisse les autres à leur propre sort et c'est eux qui ont vendu les terrains elle savait aussi que les terrains n'étaient pas favorables à l'habitation peut être que nous en tant que personne nous ne pouvons rien contre eux mais Dieu lui il est juste .Venez nous en aide

4.Posté par dior le 10/01/2010 15:10
bonjour ce n'est pas normal que la [sn hlm] nous volent nos terrrain

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State