Référence multimedia du sénégal
.
Google

LES MAIRES DE BENNO HÉRITENT D’UNE FACTURE SALÉE: La Senelec réclame 13 milliards 582 millions à des collectivités locales

Article Lu 1630 fois

La société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec) réclame 13 milliards 582 millions FCfa à des collectivités locales. Une ardoise que les élus de Benno ont héritée de leurs prédécesseurs de Sopi.



LES MAIRES DE BENNO HÉRITENT D’UNE FACTURE SALÉE: La Senelec réclame 13 milliards 582 millions à des collectivités locales
En plus d’une gestion décriée, la Senelec connaît une tension de trésorerie qui entraîne des problèmes d’approvisionnement en combustible, et donc des déficits de la production d’énergie. Pourtant, la boîte a des problèmes pour recouvrer son argent. Et face à cette situation, elle a saisi qui de droit pour rentrer dans ses fonds. C’est le cas des collectivités locales du Sénégal qui lui doivent 13 milliards 582 millions FCfa. La Senelec a besoin de cet argent et demande à être payée. Et, depuis quelque temps, la facture est sur la table du ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, chargé des Collectivités locales et de la Décentralisation, Aliou Sow. Cette situation est en train d’être gérée avec beaucoup d’habileté par les autorités. De peur de possibles interprétations politiques, voire politiciennes, qu’on pourrait en faire. Car les maires de Benno Siggil Senegaal héritent cette facture salée de leurs adversaires du Sopi. Mais certaines mairies contestent leurs factures. Comme il y a d’autres qui ne sont pas concernés.

Aliou Sow propose des solutions

Le ministre délégué chargé des Collectivités locales et de la Décentralisation est en train de faire des pieds et des mains pour trouver une solution qui arrange les deux parties dans cette affaire. Joint hier au téléphone, M. Sow explique qu’il a trouvé des solutions au règlement de cette dette pour l’intérêt de tous les Sénégalais. Il informe que cette somme représente la consommation de l’éclairage des bâtiments administratifs, c’est-à-dire les écoles, les hôtels de ville, etc., qui s’élève à 2 milliards 285 millions FCfa. Mais aussi l’éclairage public facturé à 11 milliards 296 millions FCfa. Pour Aliou Sow, il faut gérer les soucis financiers de la Senelec et la sécurité politique du régime de l’alternance. D’ailleurs, c’est pourquoi il a demandé et obtenu de la Senelec le paiement par les mairies, dans un premier temps, de l’ardoise sur l’éclairage des bâtiments administratifs. Le ministre dit qu’il va demander aux maires de payer ces factures en l’inscrivant dans leurs budgets de fonctionnement. Faute de quoi, il va demander aux préfets de prendre un arrêté valant mandat, pour qu’on prélève ces sommes des budgets des municipalités. Mais, il écarte toute idée de représailles politiques. C’est tout simplement une coïncidence, insiste Aliou Sow. Mieux, précise-t-il, beaucoup de Collectivités locales, sous le contrôle de la coalition Sopi, sont aussi concernées.

La Sde réclame aussi 1 milliard 40 millions

Il n’y a pas que la Senelec qui exige son argent. La Société des eaux (Sde) demandent aussi l’apurement des dettes que lui doivent des collectivités locales. Elle a également déposé une facture d’un milliard 40 millions sur la table du ministre. En organisant un «ndogou» avec les maires des nouvelles communes, mercredi dernier, Aliou Sow en a profité pour faire le point avec ces élus locaux. Mais aussi pour s’imprégner des problèmes auxquels les édiles sont souvent confrontés et pour les informer sur l’état d’avancement de l’exécution des réformes qu’il a préconisées. Ces réformes concernent la mise en place d’une institution nationale de recherche et de formation pour la Fonction publique locale. Elles concernent aussi un changement dans les critères d’attribution des fonds de dotation.

Latir Mane
Source L'Observateur

Article Lu 1630 fois

Vendredi 4 Septembre 2009





1.Posté par allou le 04/09/2009 18:22
Dans nos factures de Senelec on paye bien une taxe municipale, ou passe t elle ?
L'éclairage public doit être paye par l'État c'est pour la sécurité publique.

2.Posté par robin le 04/09/2009 19:34
allou pose cette kestion au maires de pds.c eux mém ki ont laissé ces dettes o mair actuel. la plupar on volé tou largen et se st kassé en nou laissan des dett ici. encien mair yi naniou wakh founiou dougueul khaliss bi

3.Posté par pauvre senegal le 04/09/2009 20:14
Voila pourkoi le toubab ki est plus intelligent que le negre a cree ce qu'on appelle AUDIT
N'est ce pas que c Khalifa Sall qui criait sous tous les toits que la grande mairie etait tres bien geree et que Pape Diop etait clean ehh bien le resultat de vos Masslah malhonnetes est la

4.Posté par Ndao le 05/09/2009 00:42
Tout sera fait pour PUNIR la population qui a voté massivement contre le régime en place. Mr Ablaye Wade et suite sachez que nous recommencerons aux prochaines échéances. Sans triche vous ne passerez plus. Vous êtes démasqués et démythifié. On vous reconnaîtra un seul mérite: de nous avoir révélé tous ces marabouts corruptibles. Désormais la postérité saura choisir ses propres guides si elle veut. De nos jours d'ailleurs, dans ce Sénégal souillé par les détournements, nul besoin de se revendiquer d'un guide religieux; Le Coran suffit à lui tout seul.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State