Référence multimedia du sénégal
.
Google

LES HOPITAUX ET LES ENTREPRISES PRIVEES VONT MAL: L’Etat leur doit 315 milliards

Article Lu 11160 fois

La dette que l’Etat a contractée vis-à-vis des hôpitaux (15 milliards) et des entreprises privées (300 milliards) s’élèverait à 315 milliards F Cfa. C’est du moins ce qu’affirme le Rassemblement des travailleurs Africains/Sénégal (Rta/S) de El Hadj Momar Samb dans une déclaration de soutien aux travailleurs de l’hôpital Abass Ndao, en date d’hier, vendredi 17 octobre. Et pendant ce temps, fait remarquer le Rts/S le « Président Me Abdoulaye Wade et ses souteneurs dilapident l’argent du contribuable ». Le parti de El Hadj Momar Samb évalue le dépassement budgétaire des budgets de la présidence, de l’Assemblée nationale, du Sénat et de l’Oci, pour l’année 2008, à 109 milliards F Cfa.



Dans une déclaration de soutien aux travailleurs de l’hôpital Abas Ndao « qui sont depuis des années dans une situation de lutte permanente à cause des énormes difficultés auxquelles ils font face », le Rassemblement des travailleurs Africains/Sénégal (Rta/S) de El Hadj Momar Samb, révèle que l’Etat doit 15 milliards Cfa aux hôpitaux. Ces derniers, dit-il, croulent sous le poids de la dette, au moment où le Président Abdoulaye Wade et ses souteneurs « dilapident l’argent du contribuable ». Le Rta/S donne quelques chiffres.

Pour ce qui est des voyages présidentiels, ils coûtent à l’Etat du Sénégal 7,5 milliards par an. Les budgets de la présidence, de l’Assemblée nationale, du Sénat et de l’Oci sont respectivement de 64,66 milliards, 11,3 milliards, 4,2 milliards et 356 milliards. Soit un dépassement budgétaire de 109 milliards. Sans compter les 1400 personnes envoyées pour le Oumra à la Mecque et qui ont coûté au contribuable près de 03 Milliards. A cela s’ajoute, selon le parti de El Hadj Momar Samb, la dette que l’Etat a contracté vis-à-vis des entreprises privées et qui s’élève à 300 milliards.

Revenant sur la situation des travailleurs de l’Hôpital Abass, le Rassemblement des travailleurs Africains/Sénégal souligne que ces derniers « régulièrement, ils se mobilisent et se battent, non pas pour eux seulement, mais surtout POUR NOUS ». La déclaration procède à l’état des lieux qui se caractérise par le manque de « morgue, depuis plus d’1 an, d’ambulance, depuis plus de 2 mois, de renouvellement du parc automobile, depuis 1993, de téléphone dans les services, depuis plus d’1 an, de garde médicale au niveau des urgences et de la maternité, depuis plus de 2 mois et de rupture fréquente de consommables (compresses, fils de suture, seringues, perfuseurs, etc.) et de réactifs (laboratoire) ».

A ces pénuries, viennent s’ajouter les non-paiements des droits des travailleurs. Ils ont pour nom : « non de paiement de la prime de transport, depuis 2001, de motivation spéciale du 4° trimestre 2005, du reliquat (4 mois) de la prime de risque et de la prime de sujétion 2006, des heures supplémentaires et des primes de chef depuis janvier 2008, de reclassement ni de reconversion ni d’avancement du personnel et d’habillement du personnel (2 tenues par agent par an) ».

Avec ces difficultés, font remarquer les camarades de El Hadj Momar Samb, les populations nécessiteuses ont du mal à se faire soigner. « Certaines sont obligées de payer de leur propre poche : compresses, fils, blouses à jeter, etc. pour se faire soigner. Pendant ce temps, Wade et son régime de souteneurs dilapident les deniers publics », soulignent-ils.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 11160 fois

Dimanche 19 Octobre 2008





1.Posté par Diouf Normal le 19/10/2008 13:42
Abdoulaye Wade a gaté l'avenir des jeunes Sénégalais!!!

2.Posté par ibzo le 19/10/2008 13:53
c clair ke si les sénégalai restent sur leur passivité, le gouvernement continera de dilapider l'argent du contribuable!!Pendant que les pays essaient de trouver des solutions pour sortir de la crise, eux ils se préoccupent de faire tomber Macky sall!Et avec toutes ces choses, pas de réactions on reste passif............................!!

3.Posté par girlaajo le 20/10/2008 16:54
En tout cas l'hopital Matlaboul Fawzaini de Touba est dilapidé de jour en jour par son staff administratif, en complicité avec son PCA. Des lits, des clim et splits, des frigos réparables vendus comme ferraille, avec un projet de diminution des salaires de pauvres braves employés. Un projet de privatisation de sa maintenance et de sa cuisine. Aux voleurs!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State