Référence multimedia du sénégal
.
Google

LES FRANC-MAçONS ET NOUS: La colère après les aveux de Me Wade

Article Lu 13888 fois

Les préjugés «sataniques» à l’épreuve du poids de la religion Hier, le président de la République jurait de plus être un franc-maçon. Cette mise au point de Me Wade envoyée au journal français, l’Express, a fini de scandaliser tout un peuple, lequel rejette la franc-maçonnerie, sur la base de l’idée qu’elle se fait d’elle.



LES FRANC-MAçONS ET NOUS: La colère après les aveux de Me Wade
«Franc-maçonnerie». La seule prononciation de cette expression renvoie à une image négative chez le commun des Sénégalais. De sorte qu’accuser quelqu’un d’appartenir à une association liée à la franc-maçonnerie relève d’une offense. Ou constitue un affront. Les raisons d’une telle attitude de rejet de la franc-maçonnerie sont relatives à la liaison antinomique que la conscience populaire a établie, à tort ou à raison, entre la franc-maçonnerie et la religion. C’est à peine si ce phénomène n’est pas assimilé à une expression satanique. Cette idée fortement forgée de ce concept découle du contexte dans lequel il a vu le jour au XVIIe siècle. L’exemple de l’Angleterre est parfois agité pour expliquer que «les guerres de religion y faisaient rage. C’est dans ce contexte que des hommes épris de tolérance créent des espaces de libre-échange où toutes les confessions peuvent se réunir».?Les fondateurs emploient le vocabulaire et les usages des anciennes corporations de maçons. Ces hommes savaient alors tailler la pierre tendre appelée «free stone».

?On les nommait donc «free stone masons» ou «freemasons» c’est-à-dire francs-maçons.

Pourtant, l’émergence de la franc-maçonnerie n’est pas un phénomène nouveau au Sénégal où la première loge maçonnique y a été créée par le Grand Orient de France en 1781 à Saint-Louis. Le premier noir à siéger au Conseil du Grand Orient de France est un Sénégalais du nom de Blaise Diagne. En sa mémoire, une loge portant son nom a été fondée à Dakar en 1977. D’ailleurs, c’est lors de la célébration du trentième anniversaire de cette loge, en 2007, qu’un coin du voile a été levé sur l’essor de la franc-maçonnerie au Sénégal. Le phénomène est en pleine expansion, si l’on en croit les chiffres communiqués par le Grand maître du Grand Orient de France, Jean-Michel Quillardet. Il se réjouissait du dynamisme de la franc-maçonnerie au Sénégal, avec ses près de 200 personnes». Et d’ajouter que la plupart des membres sont des jeunes.

Sociétés secrètes ou discrètes ?

Le développement de la franc-maçonnerie au Sénégal est aussi perceptible à travers les activités intenses de nombres d’associations présentées comme étant des loges maçonniques. D’ailleurs, la majorité des actions sociales envers les populations sont l’œuvre de ces mouvements. Ceux-ci se défendent toujours d’être des sectes qui imposent des dogmes à leurs membres, ou d’être des sociétés secrètes. Ils préfèrent plutôt être assimilés à «des sociétés discrètes qui se consacrent à la recherche de la vérité, à l’amélioration de l’homme et de la société». Cette précision des loges maçonniques jure d’avec l’obligation à l’initiation et à la maîtrise des signes et l’acceptation du rituel qui accompagnent son adhésion. En effet, lors de l’initiation, le profane devient un initié. Dans certaines loges, le profane est reçu avec un bandeau sur les yeux et subit les épreuves de la terre, de l’eau, du vent et du feu. Il meurt alors symboliquement pour renaître franc-maçon et devient apprenti. La durée de l’initiation varie d’une loge à une autre. Les loges ou ateliers sont les groupements de base de la franc-maçonnerie, seuls aptes à initier de nouveaux membres. Une loge est dirigée par un chef, appelé le Vénérable Maître.

Le Sénégal est crédité être un pays qui regorge de grands maîtres dont la plupart sont issus des milieux politique et économique. Même si des noms ont été souvent avancés, il reste que la majorité des concernés n’ont jamais publiquement assumé ou démenti leur appartenance à une loge maçonnique. Le poids de la société et de la religion pèse lourdement sur les préjugés négatifs que l’on se fait de ce phénomène. D’ailleurs, le cas de Blaise Diagne suffit comme exemple. Car, à sa mort, les Musulmans avaient refusé qu’un franc-maçon qu’il était, puisse reposer à l'intérieur du cimetière de Soumbédioune, à Dakar. Finalement, il est enterré avant l'entrée du cimetière musulman.

Imam Mbaye Niang annonce une réplique à la sortie de Wade

L’aveu de Wade sur son passé maçonnique a suscité une vive réaction de la part de Imam Mbaye Niang. Interrogé par nos confrères de la Rfm, il annonce une riposte à la sortie du président de la République.

«Il y a des autorités islamiques et religieuses qui se réunissent pour étudier la réplique à apporter à ces déclarations de Me Wade. Car, tant que c’étaient des déclarations venant de tierces personnes, cela pouvait ne pas susciter de réactions. Quand la dame du nom de Marie Mbengue avait dit que Me Wade est un franc-maçon et qu’elle détenait des preuves, vous aviez constaté que la réaction des Sénégalais était molle. Personne n’avait réagi parce qu’elle ne détenait pas de preuves.

Mais, si le Président le dit, cela aura forcément des conséquences. Nos ancêtres avaient une attitude très ferme vis-à-vis de la franc-maçonnerie. Il y a une autorité politique sénégalaise qui a été enterrée hors des cimetières parce qu’il était franc-maçon, car quelqu’un qui meurt dans la franc-maçonnerie ne doit pas bénéficier de cérémonie religieuse et ne doit pas être enterré dans un cimetière musulman.»

Le jugement de l’ignorance

Peut-on dénombrer les Sénégalais qui ont fait leur propre religion sur la franc-maçonnerie sans avoir une maîtrise parfaite de tous les aspects et paramètres de cette «philosophie» ? On serait tenté de répondre par la négative. Car, ce sentiment de rejet général que l’on nourrit à l’endroit des membres de cette communauté humaine s’explique par l’idée que la conscience populaire s’est forgée dans sa conception. L’on a fini de graver dans les mémoires et incruster dans les pensées qu’il faut profaner les Livres Saints, prier sur une peau de canidé, donner un de ses organes en sacrifice ou commettre un autre sacrilège pour être admis dans le monde des francs-maçons. Que de fausses idées et de fous préjugés ! En effet, le jugement unanime que l’on a fait de la franc-maçonnerie s’est appuyé sur un manque de maîtrise des éléments d’appréciation et sur une méconnaissance des membres et de leurs motivations.

Pourtant, ils sont nombreux, les francs-maçons, à vivre parmi nous. Ils sont du milieu politique ou en quête du pouvoir. Ils excellent dans les domaines économiques, sociaux, culturels entre autres. Des marabouts y sont ainsi que des hommes de l’église. Chacun d’entre eux est entré dans ce cercle restreint sur la base d’une forte conviction. Or, ce choix mérite au moins un respect. Au nom de la liberté. Et pourtant, leur appartenance à ces groupes rejetés sans raison apparente, peut ne pas altérer leur foi ou influer négativement sur les relations qu’ils entretiennent avec leurs prochains.

L’on peut bien douter de la pratique religieuse des membres de la Communauté franc-maçonnique, mais ces derniers s’illustrent toujours de belle manière dans le respect de certaines recommandations des religions révélées. Qu’il s’agisse du respect pour son prochain, de la solidarité agissante entre hommes ou du respect de certaines valeurs, les composants des mouvements liés à la franc-maçonnerie n’en sont pas moins investis que d’autres. En effet, l’équipement des hôpitaux, l’assistance aux populations défavorisées, la construction d’infrastructures de base, le suivi des enfants à l’école sont autant de créneaux investis par cette communauté au prix de leurs propres charges. Au même moment, des hommes et des femmes, toujours prompts à extérioriser leur foi et leur ancrage à une religion, ne se gênent point de laisser un proche crever alors que les moyens de lui venir en aide ne manquent pas. Loin de vouloir s’ériger en avocat de la franc-maçonnerie, il s’agit tout simplement de concéder aux autres la liberté de s’exprimer librement et d’aborder la vie comme ils le sentent. Dieu reconnaîtra les siens. Signes de la franc-maçonnerie : Une vie à l'équerre et au compas

La Franc-maçonnerie évoque dans l'imaginaire collectif une nébuleuse d'intrigants porteurs de lourds secrets historiques, bien souvent mêlés aux Templiers et autres comploteurs rosicruciens dans un vaste fourre-tout ésotérique. La confusion est d'autant plus facile que les francs-maçons forment une société ouverte à peu de membres, choisis avec soin, qu'ils s'entourent d'un cérémonial désuet, adoptent des signes de reconnaissance avec un vocabulaire bien spécial.

La vérité est éloignée de cette vision réductrice et romanesque. Bien que toute la symbolique qui préside à la réflexion de ses membres renvoie au passé -aux constructeurs du Moyen-Âge ou de l'Antiquité- cette institution est bien ancrée dans le présent. La finalité de la formation maçonnique est de progresser spirituellement, d'accomplir un parcours intérieur pour, à terme servir au mieux la société dite profane (sans lien avec la Franc-Maçonnerie) et faire en sorte de l'améliorer. La quête spirituelle de chaque intronisé se structure en grades successifs et toutes les réponses à ses questions ne doivent venir que de lui seul, d'où la part de mystère croissant qui nimbe les plus distingués.

La réalité de l'univers des francs-maçons va cependant bien au-delà de ces traits généraux, chaque obédience ayant de par le monde ses propres rites, un passé et une sphère d'influence que le néophyte aussi bien que l'initié cerneront mieux en piochant dans l'ensemble des ouvrages mentionnés.

Le compas est un outil actif qui s’ouvre au maximum à 180° où il n’agit plus, et à 45°, il devient aussi équerre. Le compas permet de décrire des cercles, c’est-à-dire des circonférences où peut agir la pensée. Ces cercles sont les différents modes de la pensée et de ses raisonnements. Ils symbolisent la pensée juste qui explore différentes possibilités clairement et précisément. Le compas qui sert à la mesure du cercle dévolu au maître est pour l’apprenti la sincérité et la confiance qu’il porte à ses compagnons et à son apprentissage. C’est aussi le respect des autres, de leur langage et de leur maîtrise. L'apprenti ignore l’usage du compas.

Source: L'observateur

Article Lu 13888 fois

Dimanche 8 Février 2009





1.Posté par odjia le 08/02/2009 14:38
Secte : (dérivé du latin sequi, "suivre"; selon certains étymologistes, le mot secte viendrait du latin sectare, "couper")
Sens originel : Ensemble de personnes qui adhèrent à une même doctrine religieuse ou philosophique.

c'est aussi le nom donné à un groupe organisé de personnes qui ont adopté une même doctrine.

De nos jours, le mot secte a une signification plus étroite pour désigner certains Nouveaux Mouvements Religieux (notion introduite par les sociologues), avec une connotation négative pour attirer l'attention sur les dangers que représentent certaines de ces organisations pour les individus et pour la société.

D'un point de vue sociologique, la secte regroupe des personnes unies par un même idéal religieux ou philosophique qui, en général, est en rupture avec les croyances et les valeurs du reste de la société et qui se sentent portées par une mission.


2.Posté par odjia le 08/02/2009 14:41
Quelques critères permettant de repérer le caractère sectaire d'une organisation
Source wikipedia.org

manipulation mentale des adeptes;
centralisation du pouvoir aux mains d'une personne avec autorité charismatique, par exemple un gourou, ou d'un cercle restreint;
organisation pyramidale;
extorsion de fonds;
incontestabilité de la doctrine.
En outre, certains y ajoutent d'autres critères, peut-être moins répandus :
contrôle du milieu : tentative de contrôle des sources d'information et des interactions sociales externes des membres, encouragements à arrêter les relations avec toute personne externe;
infaillibilité et doctrine sacrée : présentation des idées du groupement comme l'unique vérité et le seul accès au salut, dissuasion de toute réflexion critique sur la doctrine;
mysticisme : rapprochements entre des événements et des causes surnaturelles;
pureté : référence à un idéal inatteignable qui réglemente les actes des membres en les amenant à toujours plus d'efforts;
autoritarisme : pouvoir fort du gourou et culte de la personnalité ;
doctrine secrète (ésotérisme) : enseignements secrets dont la divulgation au monde extérieur est strictement interdite;
élitisme (ésotérisme) : mise en valeur des membres du groupe comme supérieurs;
brimades et/ou confession forcée en cas de violation des règles établies;
bannissement : interdiction de tout contact avec des anciens adeptes (concept semblable à l'excommunication)
rupture entre la secte et la société

3.Posté par odjia le 08/02/2009 14:46
Le GRAND ORIENT DE FRANCE : "...vers 1935, le G.O groupait des loges traditionnelles et donnant au rituel la place éminente qui convient. Cette tendance ne fait que de se préciser."

Le rituel avec ses grades de TEMPLIERS, Rose-Croix, Illuminés, Gnostiques, Théosophes...
La fraternité de la mort à l'histoire criminelle...
TOUS LES FRANCAIS ASSASSINÉS LORS DE LEUR "RÉVOLUTION" DE 1789 !!!
Décapitations, massacres horribles de femmes, enfants, vieillards... pour instaurer, à la place, leur dictature républicaine, anti-monarchiste, anti-cléricale, malthusienne, et maçonnique !!!

source

http://www.barruel.com/info2.html


4.Posté par lamine le 08/02/2009 15:02
On a rien à foutre de toutes ces justifications sur la franc maconnerie. Pourquoi voulez vous toujours être l'avocat du diable? Au nom de la liberté de culte une personne peut choisir d'être franc maçon ou tout ce qu'elle veut mais ce qu'on ne peut pas admettre c'est l'hypocrisie. On ne peut pas être franc maçon et se réclamer mouride et leurrer les gens.
Pourquoi les franc maçons n'affichent pas publiquement leurs appartenances? C'est parce que celles ci sont en contradiction avec la religion et la morale. Donc de grâce arrêtez de nous tempaniser et d'essayer de nous convaincre avec vos idéaux libertins.

5.Posté par Xaadim mback le 08/02/2009 15:15
À la mort de Wade aucune Église aucun mosqué ne va l'accueillir. Nous serons vigilent déjà à Touba nous, petit-fils de Serigne Touba, on est en train de s'organiser, de prendre nos dispositions. Il ne sera jamais enterré à Touba. La France son 2e pays peut l'accueilllir pas les cimitières du Sénégal

6.Posté par thioki fin le 08/02/2009 15:16
Écoutez,le franc maçonnerie si c'est comme vous le dites limpide comme l'eau de roche,pourquoi ses adeptes ne se montrent pas en plein jour comme les chrétiens qui vont a la messe tous les dimanches ou les musulmans à la mosquée tous les vendredi.Les francs macons ,ce sont des gens qui ont pleines de choses à cacher.C'est juste une nébuleuse et un suppôt de Satan

7.Posté par Militant le 08/02/2009 15:18
Les partouzes pourquoi l'obs n'en parle pas? Youssou est il Franc macon?

8.Posté par la franc maçonnerie!! le 08/02/2009 15:28
Il reste vrai que le peuple sénégalais et le monde religieux se font une idée non favorable aux pratiques sectaires y compris à la franc maçonnerie.
je pense que c'est tout à fait logique de s'en méfier vue leur caractère de groupe réservé.
Car s'il y avait un intérêt pour l'humanité pourquoi ne pas pas l'ériger en règle et en faire bénéficier tout un chaqu'un ?
A ma connaissance aucune religion monothéiste n'est restreint à une catégorie particulier d'individus.
C'est tout à fait logique de se méfier des idées sectaires surtout si on ne doute pas de leurs origines.


9.Posté par Baptiste le 08/02/2009 15:39
Je persiste et signe que la Franc-Maçonnerie est une secte. Elle était inscrite dans le dictionnaire des sectes, bien avant que la définition donnée par les loges soit rendue publique. Le GADLU est bien un veau d'or, et dans la Bible il est dit "un seul Dieu tu adorera". Les FM sont au même titre que les adorateurs du "nombril" . En plus il est des sectes ou l'on rentre difficilement aussi. En plus si vous voulez le bien de l'humanité vous voudriez comme le christianisme ou l islamisime avoir un public immense. Au contraire vous sélectionnez vos membres . L'incompatiblité est évidente (Chrétien - musulman) ou FM il faut choisir. Un seul maitre suivra... Maintenant la contradiction est constante chez les FM, il faut dire que la morale, ils s'en accomodent facilement. Elle est à géométrie variable chez eux.
( ceci explique certain comportement de certains de nos leaders politique ou sociale en afrique )
En tout cas je note qu'ils ne se dévoilent que s'ils jugent leur interlocuteur peu fiable sur sa religion, c'est le propre des sectes.
Car un catholique ou musulman solidement ancré a peu de chance d'être approché ....
J'ai cotoyé des FM, et ce que je constate maintenant que j'en sais beaucoup sur eux (mais pas tout) c'est qu'ils ont toujours laché des mots qui m'aurait permis de les décelés si j'avais été instruit.
En tout cas ma méthode de le demander carrément est radicale, mais l'hésitation de la réponse vaut son poids!!!! Sutout qu'après le dialogue est impossible pour lui.
En plus je note que beaucoup de catholiques vont vers les loges et bien peu de maçons vont vers l'église. Il y a heureusement des exceptions. Le refus de tout dogme de la part de la FM les exclue ipso facto de l'Eglise... Ils s'excluent eux-mêmes.
Expliquez moi comment vous conciliez les deux.... Quant aux qualités humaines, on les trouve partout... comme on trouve partout des gens de peu!!!

Bien à vous tous.
Baptiste

10.Posté par senegalais le 08/02/2009 15:42
Serigne "Xaadim mback" si vous croyez à ce que vous dites, commencez par lui rendre son argent, et ne recevez plus rien de ce franc maçon. Et puisque Touba est une ville sainte, n'acceptez plus qu'il souille cette terre par sa presence.
Tout le monde attend votre reaction maintenant.

11.Posté par Mansour le 08/02/2009 15:43
Pardon monsieur ; mais franchement il n y a rien de clair dans ce que tu as avancé pour justifier la franc-maçonnerie. Tu n'as fait que contourner les choses; si la franc maçonnerie n'est pas satanique; dis nous donc exactement sa raison d'être. Pourquoi ne pas s'afficher publiquement si elle n'a pour but que de faire des actions aussi nobles et généreuses comme l'aide aux défavorisés? Je crois savoir que ces oeuvres caritatives de leur part ne sont faites que pour se fonder une image positive vis à vis du public qu'ils disent profanes. Que Dieu nous éclaire et nous guide sur le droit chemin.

12.Posté par Baptiste le 08/02/2009 15:44
je partage avec vous ci la reflexion initié par Monsieur Maurice Caillet,
ancien FM en 2006
http://www.cailletm.com/index.php/2006/05/28/83-la-franc-maconnerie-une-secte

13.Posté par namess le 08/02/2009 17:41
un president franmacon des ministres gorjigueen ou va le senegal dans tout ca c du n importe quoi

14.Posté par Tons KK le 08/02/2009 17:40
J'ai lus quelque part que la tolérance religieuse des maçons ne prend pas son essor dans un noble idéal de liberté. Elle ne provient pas non plus d'une tendance au déisme ou à l'athéisme chez les premiers francs-maçons. C'est l'Église d'Ecosse qui a banni la religion de la Franc-maçonnerie : elle n'accepta l'existence des Loges qu'à ce prix. Cependant, il s'avéra que la nouvelle institution, en mettant l'accent sur la moralité sans se livrer à une pratique religieuse spécifique, attira des hommes qui s'éloignaient d'une religion étroite et dogmatique mais qui recherchaient encore un cadre institutionnel, rituel et spirituel pour leurs valeurs morales.
Cette évolution était à la fois inattendue et involontaire. L'Église d'Ecosse n'avait certainement aucune intention d'approuver le principe de tolérance religieuse. Or la tolérance religieuse fut le résultat à long terme de la volonté de l'Église que les Loges se tiennent à l'écart des pratiques religieuses. La tolérance religieuse devint un principe central de la maçonnerie. Il en résulta une organisation composée dans ses premières décennies de calvinistes aux croyances religieuses parfaitement orthodoxes, mais qui allait bientôt être colonisée et adaptée aux besoins, entre autres, des déistes (Stevenson, Origins of Freemasonry, 123-124).
D'après les rares indices concernant les relations entre les Loges et l'Église en Ecosse, en 1649, l'Assemblée Générale de l'Église d'Ecosse débattit du «Mot des Maçons», terme générique donné aux rituels maçonniques. Nous n'en savons malheureusement pas plus, mais il est vraisemblable que l'on se demanda s'il convenait d'autoriser les serments et les rituels maçonniques. Une faction extrémiste parmi les calvinistes venait d'accéder au pouvoir, à la fois au sein de l'Église et de l'État. Ses dirigeants se distinguaient en cherchant tout ce qui pouvait déplaire á Dieu, en particulier les serments illicites. Ce sont de tels scrupules qui ont probablement été à l'origine du débat sur le «Mot des Maçons» Pour un Africain être Franc-macon c'est aussi se sentir europein

15.Posté par Mandione le 08/02/2009 18:43
En tout cas, on va l'interdir de souillerees pieds à Yoff et Cambérène. Reste à savoir si les Mourides et les Tidianes vont nous imiter.

16.Posté par ali le 08/02/2009 18:44
Il n'y jamais fume sans feu.... s'il etait clean pourquoi autant de secret..... Toutes ses societes secretes ne font rien de tres Musulman.....se sont des societes qui veulent domine le monde par l'argent..... Wade a montrer tout les signes digne d'un Freemacon il ne croit en rien se vieux mafieux.... MAIS FI LA NIOUYE FEK....Ballan guaye delou ci sa borom on va regle ton compte sur terre..... comme tu nous prends pour des singes on te montrera de quel bois on se chaufe.... BADOLO VA!

17.Posté par dmk le 08/02/2009 22:05
j m'adresse a celui qui se nomme senegalais cette argent que tu parle n'appartient pas a wade mais au peuple senegalais conwa

18.Posté par Malik le 09/02/2009 01:43
BILLAHI ABLAYE WADE MOO GNAAW...MENI GOLO REKK......AK KANAMAM GU GNAWIIRAL GI.

19.Posté par lam le 09/02/2009 09:28
"La finalité de la formation maçonnique est de progresser spirituellement, " Il n y a pas de spirituel que dans une religion, pour nous l Islam ou christianisme et toute personne qui aspire a nous diriger doit etre de ceux la ou se taire. De toute facon on sait tous ce qui se passe, un autre grand Senghor etait surement de ceux la, cela n a pas empecher le grand serigne Fallou de l aider a diriger ce pays au detriment des musulmans comme Dia Mamadou. L ignorance, voila notre probleme. Mouride vous voila servi, ne nous decevez pas avec Wade. Reagissez cette fois. La meme erreur deux fois c est intolerable.

20.Posté par ALA DERIVE le 09/02/2009 13:47
nous ecoutons toujours les garants de la religions musulman ((( LES GUIDES RELIGIEUX ))) sur se sujet wassalam .

21.Posté par ça deug- deug le 09/02/2009 13:50
heye LAM tu raisone bien

22.Posté par perdu le 09/02/2009 15:01
vous avez beaucoup parlé de tout mais je ne sais toujours ce que c'est qu'un franc maçons et ce qu'ils font de mal !!!!! étonnant quand même !!!!
alors si vous pouviez m'expliquer cela plus clairement , merci d'avance !

23.Posté par Georges le 11/02/2009 23:38
Voila le code Maconique:( L'Imam peut il etre contre ce code???)
Code Maçonnique

Adore le Grand Architecte de l'Univers.

Aime ton prochain.

Ne fais point le mal.

Fais le bien.

Laisse parler les hommes.

Le vrai culte du Grand Architecte consiste dans les bonnes moeurs.

Fais donc le bien pour l'amour du bien lui-même.

Tiens toujours ton âme dans un état pur pour paraître dignement devant le Grand Architecte de l'Univers, qui est Dieu.

Estime les bons, plains les faibles, fuis les méchants mais ne hais personne.

Parle sobrement avec les grands, prudemment avec tes égaux, sincèrement avec tes amis, doucement avec les petits, tendrement avec les pauvres.

Ne flatte point ton frère : c'est une trahison. Si ton frère te flatte, crains qu'il ne te corrompe.

Écoute toujours la voix de ta conscience.

Sois le père des pauvres: chaque soupir que ta dureté leur arrachera augmentera le nombre de malédictions qui tomberont sur ta tête.

Respecte l'étranger voyageur; aide-le, sa personne est sacrée pour toi.

Évite les querelles; préviens les insultes, mets toujours la raison de ton côté.

Respecte les femmes; n'abuse jamais de leur faiblesse et meurs plutôt que de les déshonorer.

Si le Grand Architecte te donne un fils, remercie-le, mais tremble sur le dépôt qu'il te confie !

Sois pour cet enfant l'image de la Divinité.

Fais que jusqu'à dix ans il te craigne, que jusqu'à vingt il t'aime, que jusqu'à ta mort il te respecte.

Jusqu'à dix ans, sois son maître, jusqu'à vingt ans, son père, jusqu'à la mort, son ami.

Pense à lui donner de bons principes plutôt que de belles manières ; qu'il te doive une droiture éclairée, et non pas une frivole élégance.

Fais-le honnête homme plutôt qu'habile homme.

Si tu rougis de ton état, c'est orgueil ; songe que ce n'est pas ta place qui t'honore ou te dégrade, mais la façon dont tu l'exerces.

Lis et profite ; vois et imite ; réfléchis et travaille, rapporte tout à l'utilité de tes frères, c'est travailler pour toi-même.

Sois content de tout, partout et avec tout.

Réjouis-toi de la justice, courrouce-toi contre l'iniquité, souffre sans te plaindre.

Ne juge pas légèrement les actions des hommes, ne blâme point et loue encore moins; c'est au Grand Architecte de l'Univers qui sonde les coeurs à apprécier son ouvrage.

24.Posté par Georges le 11/02/2009 23:51
Pour ceux qui pensent que les Francs macons sont des athés o mecreant, pour leur information le premier point de la constitution des Francs macons ont peut lire ceci:
I. Concernant Dieu et la religion:

Un Maçon est obligé par sa tenure d'obéir à la Loi morale et s'il comprend bien l'Art, il ne sera jamais un athée stupide, ni un libertin irréligieux.

Mais, quoique dans les temps anciens les Maçons fussent astreints dans chaque pays d'appartenir à la religion de ce pays ou de cette nation, quelle qu'elle fût, il est cependant considéré maintenant comme plus expédient de les soumettre seulement à cette religion que tous les hommes acceptent, laissant à chacun son opinion particulière, et qui consiste à être des hommes bons et loyaux ou hommes d'honneur et de probité, quelles que soient les dénominations ou croyances qui puissent les distinguer; ainsi, la Maçonnerie devient le centre d'union et le moyen de nouer une véritable amitié parmi des personnes qui eussent dû demeurer perpétuellement éloignées. .
Ou est le satanisme dans ce texte???

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:44 Pénurie d’eau à Dakar : la véritable raison…

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:30 Gambie : « La première erreur de Barrow… »

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State