Référence multimedia du sénégal
.
Google

LES FAITS DIVERS / CES SUJETS QUI FONT VENDRE: Leur intérêt divise les étudiants

Article Lu 11486 fois

Nombreux sont les événements relatés par la presse et qui font état d'un vol survenu dans un quartier, d'un viol commis sur une mineure, d'une agression subie par une personne vulnérable ou valide. Il y a même une certaine presse qui s'y est spécialisée. Cependant, si certains trouvent nécessaire d'en parler, d'autres considèrent simplement que ces "choses" du quotidien banal manquent de sérieux pour qu'on leur consacre un quelconque intérêt.



Les étudiants se remarquent souvent par leur côté pourfendeur. Ils rêvent d'un monde plus juste, et à défaut de le constater comme tel, ils projettent de le transformer. Souleymane Diallo, Souleymane Mané, Georges Corréa et Antoine Tendeng sont tous d'avis que le journaliste en plus de devoir informer l'opinion publique, doit "la préparer à réfléchir sur les questions de son temps en lui donnant l'opportunité de s'intéresser à la vie des Institutions et de s'affirmer pleinement pour le progrès de son peuple.
"Ce point de vue n'est pas réellement pris en compte par une certaine presse qui se contente de raconter des faits d'une trivialité repoussante qui défie parfois toute pudeur. Et nos étudiants de souligner : "Sous un certain angle, cette attitude peut se comprendre. En plus du fait que beaucoup d'entre les journalistes qui animent ces quotidiens ne se spécialisent pas, il y a que notre opinion publique n'est pas critique et elle semble réclamer la narration de ces faits qui font vendre. Seulement, les journalistes auraient beaucoup plus de crédibilité s'ils parlaient de choses encore plus sérieuses comme les conditions d'échec au campus social". Par ailleurs, les filles qui logent au pavillons des mariées et qui refusent que leurs noms soient donnés, n'ont pas la même position que leurs frères étudiants. Pour A.N, H.D et A.S "Les faits divers sont bien instructifs pour les membres de la société.
Leur valeur éducative réside dans le fait qu'en nous parlant des dérives dont sont auteurs des Sénégalais comme nous, les journalistes nous alertent sur le risque qui nous guette tous face aux péripéties de la vie chargée elle-même d'imprévu. Autant nul n'est censé ignorer la loi, autant nul ne peut prétendre connaître de quoi demain sera fait. Dans ce sens, les faits divers peuvent accroître notre vigilance". En effet, chacune des positions se défendant, une idée pertinente les caractérise toutes en commun quand tous regrettent que les personnes incriminées" soient nommément citées."

Source: Le Matin

Article Lu 11486 fois

Samedi 9 Février 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State