Référence multimedia du sénégal
.
Google

LES BANQUES DU SENEGAL «PENETREES» DEPUIS 1997 PAR DES PIRATES: La Dic sauve la Bhs

Article Lu 12944 fois

Un dangereux réseau de faus­saires, avec à sa tête, Louis Mendès, a été démantelé par les hommes du commissaire Malick Mbengue de la Division des investigations criminelles (Dic). En grands «génies», les faussaires, six au total, pira­taient depuis 1997, les systè­mes des établissements ban­caires de la place. C'est ainsi qu'ils sont «entrés» dans celui de la Banque de l'habitat du Sénégal (Bhs), pour se servir et satisfaire leur clientèle à la recherche du fameux relevé bancaire, document essentiel dans le dépôt des demandes de visa. C'est l'ambassade de France au Sénégal, qui, après avoir reçu le dossier de la dame A.D, a mis la puce à l'oreille de la Banque de l'Habitat du Sénégal (Bhs) pour un contrôle, avant que la Brigade des affaires générales (Bag) de la Dic ne soit saisie pour sévir. Heureusement que les enquêteurs ont mis la main sur les faussaires, car la ban­que avait déjà subi un préju­dice énorme.



LES BANQUES DU SENEGAL «PENETREES» DEPUIS 1997 PAR DES PIRATES: La Dic sauve la Bhs
C'est une rocambolesque affaire de faux que vient d'élu­cider la Brigade des affaires générales (Bag) de la Division des investigations criminelles (Dic). Le préjudice, subi par la Banque de l'habitat du Sénégal (Bhs), est énorme. Sept person­nes, dont le cerveau, Louis Mendès, un Bissau-guinéen, seront déférées devant le pro­cureur de la République, aujourd'hui, gardées à vue qu'elles sont, depuis vendredi dernier. L'affaire commence, lorsque, dans le cadre d'une vérification de routine, l'am­bassade de France au Sénégal, saisit la Banque de l'habitat du Sénégal (Bhs) sur un dossier de demande de visa déposée par la dame A.D. Après contrôle, la banque fait une découverte rocambolesque on est entré dans son système, pour modi­fier des comptes et tirer des relevés utilisés dans les deman­des de visas. Immédiatement, elle saisit les hommes du com­missaire Malick Mbengue de la Division des investigations cri­minelles (Dic).

C'est ainsi que l'affaire atter­rit entre les mains du commis­saire Adramé Sarr de la Brigade des affaires générales. Dans un premier temps, les enquêteurs commencent par identifier et localiser l'auteur de la demande de visa, la dame A.D. Entendue et soumise à l'exa­men des preuves, elle balance le nom de son fournisseur. C'est ainsi que, depuis vendredi der­nier, la Bag a réussi à mettre la main sur la chaîne de faussai­res, au total six, dont le cerveau, Louis Mendès, un Bissau-gui­néen, établi au Sénégal, depuis plusieurs années. L'enquête révèle que le réseau opérait, depuis...1997, et que plusieurs personnes ont pu émigrer, grâce aux faux relevés bancaires qu'ils confectionnaient. Des six faussaires, chacun avait sa spé­cialité : de la démarche des clients jusqu'au piratage du système bancaire. Outre la Bhs, plusieurs établissements ban­caires de la place ont été victi­mes des agissements de la bande. Les perquisitions, effec­tuées par la Bag, ont permis de mettre la main sur plusieurs documents de voyage vierges, dont un...passeport diplomati­que. Le réseau, ainsi que la dame A.D, seront présentés, ce matin au maître des poursuites.

Cheikh Mbacké GUISSE

Source: L'as

Article Lu 12944 fois

Mercredi 14 Mai 2008





1.Posté par diaw le 14/05/2008 04:29
les plus grandes banques mondiales ont été victimes des pirates
bravo à nos policiers

2.Posté par Senegalhacker le 14/05/2008 08:41
L'article n'est pas complet, comment ont il fait vu qu'en 97 les rééseaux de la BHS n'étaient pas interconnectés, ont ils utilisés des complices en interne ce qui est le plus probable?
Comment une banque comme la BHS n'a pas changé d'SI depuis 97 pour ne pas repérer d'éventuels tripatouages.
A la place du journaliste je ne parlerais pas de piratage meme s'il y a faille dans la sécurité electronique de ces banques je dirais plutot une fraude qui d'ailleur était d'ailleur largement utilisé par les sénégalais au temps pour avoir des visas, ce phénoméne n'est pas récent.

3.Posté par Picou le 14/05/2008 10:47
Ils avaient des complicités internes ou ont-ils réellement hacker le système de la banque ? Je penche plutôt pour la première hypothèse !
Nos journalistes ont le don de mettre des titres pompeux qui ne reflètent par leurs articles.

4.Posté par bill ba le 14/05/2008 10:56
l ambassade de france veu simplement coincer les senegalais pour entrer dans leur pays .cette idée est utopique mais n empeche pa d aller voyager .vive bsh du senegal

5.Posté par MAN le 14/05/2008 12:48
Il faut que les banques et certains établissements recrutent des spécialistes en sécurité. Mais dans toutes banques les informaticiens pensent qu'ils savent tout faire. Au lieu de mettre les hommes qu'il faut aux places qu'il faut, on bidouille pour ne pas sortir les sous.

Pour ce cas il doit exister un complice en interne.

6.Posté par Massou le 14/05/2008 12:50
cé vré c journalistes font des titres pompeux,il ne comprennent rien .c vré le systeme bancaire n'est pas piraté.moi je coné tres bien cmt ils ont reussi.reflechissez?

7.Posté par Barack obamah le 14/05/2008 14:59
c pa du piratage ça s'apelle faux et usage de faux.
Thiéy mane c'est à se demander quelle écoledélivre les diplômes des journaliste et qui relis les articles avant qu'on ne les imprime.

8.Posté par bita le 14/05/2008 17:57
Barack c'est toi qui est nul heureusement tu ne ressemble pas à ton homonyme. C'est bien du Piratage et non du faux et usage de faux car les documents sont de vrai document qui ont été piraté à partir d'un autre ordinateur à travers un reseau informatique.
Reflechis un peu way

9.Posté par amicale des anciens le 14/05/2008 18:29
Mais yow m`sieur le journaliste, ou est ce que tu as eu ton ddiplome?. Avec un tel t, l`on s`attendait a autre chose de plus technique, plus dense dans le corps du texte. Fais-toi relire

10.Posté par VRAIMENT YAKHAL NG2NE NIOU le 14/05/2008 20:31
LA POLICE NE DEVAIT PAS S4IMICER

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State