Référence multimedia du sénégal
.
Google

LEOPOLD SENGHOR DANS SON ROYAUME D’ENFANCE : Le poète immortalisé par des stèles

Article Lu 12039 fois

Dans la continuité des festivités marquant le centenaire de la naissance du poète-président Léopold Sédar Senghor, la Fondation qui porte son nom présente une exposition permanente sur les lieux de mémoire (Ngazobil, Joal-Fadiouth, Mbissel, Djilor, Fimela, Ndangane, Simal, Faoye et Loul Sessène) du royaume d’enfance du poète-président.



LEOPOLD SENGHOR DANS SON ROYAUME D’ENFANCE : Le poète immortalisé par des stèles
Dans son articulation, l’exposition « Hommage à Senghor » se déploie sur trois composantes : 19 panneaux en pierre de lave de volcan monolithe sérigraphiée et émaillée à haute température, très résistante aux intempéries.

Les plaques de ces monuments sous forme de stèles seront dévoilées au public le 26 janvier 2008 à Joal à Keur Diogaye (maison natale du poète-président). Cette inauguration sera suivie de visites guidées des différents endroits des lieux de mémoire.

Sur chacun des panneaux est imprimé en paysage sur un fond unique de couleur bleu-vert : le logo de la Fondation L. S. Senghor. Un ensemble rehaussé par une image du poète-président ou une scène liée au texte choisi.

Sur le reste de la surface un extrait de l’un des poèmes de Senghor, dans lequel se trouve précisément évoqué le lieu-dit du royaume d’enfance où le panneau est installé.

Sur la partie inférieure, défile la liste des villages et sites où sont installés les panneaux et qui représentent un itinéraire de découverte du royaume d’enfance.

Deux panneaux portant le même texte -un extrait de la postface au recueil « Ethiopiques »- présentent le royaume d’enfance sous la plume du poète lui-même, et sont situés à deux endroits stratégiques, considérés comme des portes d’entrée symboliques dans le royaume d’enfance. Ces endroits sont : l’entrée de la commune de Joal-Fadiouth, à la hauteur de Ngazobil, l’entrée par la route qui conduit à Djilor, à partir du croisement de Ndiosmone sur la route qui mène de Mbour à Fatick.

Les ouvrages sont répartis dans des localités où le parrain a grandi ou qu’il a fréquentées durant son enfance : la commune de Joal-Fadiouth où il est né, les villages de Loul Sessène, Ngazobil, Mbissel, Djilor, Simal, Fimela, Faoye, Kamdiame, Ndiosmone, etc.

Ces monuments dédiés à Senghor ont pour but de perpétuer l’hommage à Senghor, non seulement par l’organisation de conférences et de colloques, mais aussi à travers son terroir, son pays profond. Aussi permettront-ils de faire la promotion de certaines valeurs chez Senghor dont l’enracinement et l’échange avec les autres. Dans la même dynamique, la Fondation Léopold Sédar Senghor vient d’achever la construction de ces monuments érigés dans des localités évoquant le royaume d’enfance, source d’inspiration de l’œuvre du défunt poète et premier président du Sénégal.

Source: Le Soleil

Article Lu 12039 fois

Lundi 21 Janvier 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State