Référence multimedia du sénégal
.
Google

LECONS DE CAMPAGNE: Les urnes étouffent l’arrogance et le mensonge

Article Lu 11128 fois

Si huées et brassards rouges n’ont pas suffi pour exprimer le désarroi et l’amertume des Sénégalais, si Wade et Cie ont joué à la surdité pendant 21 jours de campagne électorale, le dernier mot est finalement revenu aux urnes. La réalité a montré le ras-le-bol des Sénégalais face à l’arrogance inqualifiable, l’amateurisme des libéraux qui se croient toujours sur une scène théatrale sur laquelle celui qui sait porter plusieurs masques est toujours le “meilleur”.



LECONS DE CAMPAGNE: Les urnes étouffent l’arrogance et le mensonge
S’il est vrai qu’on peut mentir à autrui, il est aussi vrai qu’on peut pas mentir à soi même. Pour preuve, manipulition, diversion, intimidation n’ont pas empêché aux urnes de prendre la parole. Seules neuf bonnes années de pouvoir ont suffi au régime du “Roi” Wade de bénéficer du même traitement que les socialistes à la fin de leur quarante ans de règne. C’est comme qui dirait le fusil a changé d’épaule entre mars 2000 et mars 2009. Comme le discours. Si en 2000, c’était : “Diouf wathial Wade yék”, “na dém na déma déma dém”, cette année, c’est plutot “Wade dogalignou, sopi sapina”, mais aussi “na déma déma dém”.

Quelle honte pour la famille libérale, quelle honte pour cette jeunesse qui en 2000 brandissait ton portrait, pour cette jeunesse qui avait lutté contre vents et marées pour ton accession au pouvoir. Que de regets… Le langage des urnes est la “seule constante” comme Wade l’est dans sa sphère. Une constance que même Dieu n’ose lui revendiquer des fois. Le constat est presque général. Celui qui n’est pas en mesure de gagner dans son bureau ne peut se vanter d’avoir la confiance de sa population.

La débâcle, sauf qu’ici il ne s’agit pas de glace, a atteint son paroxysme quand Wade fils, Karim pour ne pas le nommer, s’est permis de dire que le vote appartient à ceux qui se lèvent tôt. Ce qui est certes vrai car des milliers de Sénégalais n’ont pas eu la chance d’exprimer leur suffrage à cause des lenteurs notées dans une organisation tatillonne.

Seulement, force est de rappeler au leader de la Génération du concret que si le vote appartient à ceux qui se lèvent tôt, l’accession et le maintien au pouvoir reviennent à ceux qui non seulement sont reconnus, par le peuple pour leur compétence ; mais aussi savent convaincre leurs compatriotes de part leur tenue et les actes qu’ils posent.

Depuis dimanche comme sonnés, les quelques éléments qui restent collés au sopi, s’amusent à divertir les Sénégalais avec des histoires de tendances. Au lieu de reconnaître leur misère du moment. Comble de malhonnêteté. Le 19 mars 2000, à peine 19 heures étaient passées qu’ils étaient allés chanter leur victoire au Point E.

La leçon est que de telle soirée noire n’arrive pas qu’aux autres. Une personne qui n’est pas en mesure de surmonter une défaite est du coup incapable de manager un pays. Si l’argent distribué à tour de bras par les hommes politiques a toujours joué un rôle dans le choix des electeurs, on pourrait dire sans risque de se tromper que les comportements des citoyens ont changé.

D’une éléction a l’autre, le tableau de classement a changé ; cela refléte le vécu quotidien des sénégalais. Les résultats des locales servent toujours de tremplin pour sanctionner. Pour sortir par la grande porte, l’ultime alternative qui s’impose est la dissolution du Senat et de l’Assemblée nationale et l’organisaton d’élections anticipées.

Coura Doumbouya
Source SudQuotidien

Article Lu 11128 fois

Mercredi 25 Mars 2009





1.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 25/03/2009 08:03
CHers compatriotes,

Au lieu de Karim Robert WAde, c'est son perroquet Cheikh Diallo qui débite des sotises.

Karim l'autiste maladroit n'a pas encore fait de déclaration comme on pourrait l'attendre d'un soit-disant leader.

Le silence de son père le pharaon WAde est insidieux.

Pour quelqu''un comme Ubu qui a un verbiage compulsif, le silence est trompeur et n'est jamais signe de retenue .

Ubu Wade prépare son plan pernicieux :

- Nettoyer et restructurer lui-même la génération du concret dont il est le parrain. N'est ce pas lui qui a demandé à son autiste de fils de déguerpir dès dimanche soir . Robert karim n'a fait aucune déclaration et les indiscrétions disent qu'il a pris un jet privé pour l'Europe.

- Wade voudra inflechir les plus durs parmi les tocards qui sont encore au PDS.

- Ubu veut se maintenir encore quelques temps au pouvoir, en mystifiant ses camarades affaiblis par leur "défaite individuelle" .


Je doute fort que le pahraon puisse tenir jusqu'en 2012 !


2.Posté par alain le 25/03/2009 08:26
il faut dissoudre tout et passer a des election s anticiper............pour prouver a wade et a ces bandits et voyous qu ils valent rien...............si ce n est que des voleurs..........

3.Posté par sarysindidi le 25/03/2009 10:58
la vague de honte qui a envahi le corps de notre gorgui national jusqu'aux orteils et ongles a fait vibrer tout le palais dans la nuit du dimanche 22 mars ,une date historique ,disions un jour de delivrance de la puissance de la magie wadienne ,une recette magique faite d'onction de mensonge,de duperie,nepotisme wadepere,wadefils,wademere,et de tricherie,de manigance ,de complot,toutes sortes de somniferes qui ont plongè le peuple senegalais dans un sommeil long et profond de neuf annees.et pire certains marabouts et chefs traditionnels complices d'un regime de dèmon ,alors troquerent les versets des livres saints en eloge pour dorloter le peuple ,un peuple sans ideal ,sans protecteur laissè à lui meme .les rares discours de verite etaient feutres et deliberemment adoucis pour menager les milliards de wade.et quand un peuple asservi est sans espoir dieu devient sans pitie ,le 22 mars avec le chiffre 9 au pouvoir dieu delivra le peuple senegalais l'espace politique senegalais est secouè comme un arbre pour se debarasser des mauvaises feuilles des traitres de la nation enquestrès dans les tiges et branches d'une administration qu'au service de l'interet d'un seul cotoyen.le defi est maintenant de proceder à la rupture generationnelle sur l'espace politique senegalais,la vieille garde dont le chef d'etat major wade avec son cortege de leaders d'une opposition doivent chacun dans son parti respectif rendre le tablier à la jeunesse montante triomphante ,wade bathily dansakho,tanor,ndiass,djobo doivent aller en retraite .le parti socialiste ,est encore interpellè par l'histoire ayant refusè la refondation,le peuple refusa de lui renouveler sa confiance et l'enseignement du 22 mars est que 2012 sera une bataille rangèe entre jeunes leaders devant des spectateurs allergiques aux erreurs du passe et aux blessures recentes de wade,la chance sourira au jeune candidat qui a eu la chance d'etre à cheval entre l'experience des adultes et la fougue et fraicheur des nouveaux venus comme balde,cheikh dieye ou d'un khalifa sall

4.Posté par béguééé le 25/03/2009 11:32
sarysindidi béguéééééé s8 pa dcr avc tw sur baldé il fé parti du clan du pape du sopi génération du congret et pds c la mêm choz il cherch a ns leuré si tu di des jeune com barthélémi ns voulon 2 news leasers 2 news guide religieu mé le reste s8 dcr avc tw sur toute la ligne béguéééééééééé

5.Posté par sarysindidi le 25/03/2009 12:13
begueee balde a triomphè a zinguin pour le pds il est le seul nouveau venant je sais qu'il fait partie du clan des voleurs

6.Posté par béguééé le 25/03/2009 12:23
ya po balde slmt omar sarr a gagné a dagana et tan dotre mé big respect for you...............................on é ensemble sarysindidi

7.Posté par NDIAWS le 25/03/2009 16:21
a mairie de dakar aprés avoir dilapidé le budget de la ville dans les élections est en train de réaliser des travaux superficiels dans dakar (exple:les allées des amitiées ou omar foutiyou tall) pour justifier de l'itulisation du bugdet qui doit courir sur 12 mois. vigilence

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State