Référence multimedia du sénégal
.
Google

LE RWANDA DIT ”BYE BYE” AU FRANCAIS: L’anglais devrait succéder au français dans le quotidien des Rwandais

Article Lu 12676 fois

« Rwanda wants to speak English. » Le Français sera banni de l’enseignement et de l’administration rwandaise. La décision a été annoncée ce mardi par le président Paul Kagamé. Il a boycotté le sommet de la Francophonie qui a démarré ce vendredi à Québec, au Canada.



On parlera désormais anglais dans l’administration rwandaise ainsi que dans l’éducation nationale. « Nous donnons la priorité à la langue qui rendra nos enfants plus compétents et qui servira notre vision de développement du pays », a déclaré mardi le président Paul Kagamé. L’anglais deviendra, en remplacement du français, la langue d’enseignement du primaire à l’université et la langue d’administration. La langue de Molière est reléguée au second plan, à l’instar du kinyarwanda, la langue nationale, enseignée avant le primaire. « C’est une décision scandaleuse. Le peuple n’a pas été consulté. Dictatorial, Kagamé a imposé le changement pour renforcer la petite élite anglophone venue avec lui d’Ouganda, du Kenya, de Tanzanie et d’Amérique du Nord avec la guerre », a déclaré Augustin Baziramabo, du Congrès rwandais du Canada.

Rupture politique et culturelle

La décision du président Kagamé s’apparente plus à une décision politique qu’à un virage culturel. Le chef de l’Etat rwandais accuse les autorités françaises d’avoir été complices du génocide rwandais de 1994. Le Rwanda a rompu ses relations diplomatiques avec la France et entend même traduire en justice de hautes personnalités françaises en poste au moment de la tragédie. Depuis quelques mois, la brouille entre la France et le Rwanda est tangible.

La Société culturelle franco-rwandaise, l’Ecole française internationale, l’ambassade de France et les bureaux des entreprises françaises sont fermées. Membre de la Francophonie depuis 1970, le Rwanda devrait certainement annoncer son retrait de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Paul Kagamé n’a d’ailleurs pas fait le déplacement de Québec où se tient, à partir de ce vendredi, le 12e Sommet de la Francophonie. Son pays se tourne désormais vers le Commonwealth, l’équivalent anglais de la Francophonie. Le Rwanda a fait une demande d’adhésion à l’organisation. Elle sera fixée en 2009. L’OIF n’a encore fait de déclaration officielle sur l’attitude rwandaise.
(Source : Afrik.com)

Article Lu 12676 fois

Samedi 18 Octobre 2008





1.Posté par xuwa le 18/10/2008 10:59
decision dictaoriale mais qui me semble-t-il n'est pas denuée de bon sens vu comment tourne le monde aujourd'hui. En tout cas cela merite une grande reflexion , en dehors du contexte politique franco-rwandais

2.Posté par DEFENDARD le 18/10/2008 12:06
c'est vrai que l'anglais est une langue tre parlé, pratique a utiliser et je dirai plus efficace dans le bisness en general. Par contre elle est inferieure a la langue francaise au niveau de lechange de la liteature ou de la poesie, c'est une langue ou les sentiment et l'emotionnel sont plus facilement exposé , c'est un choix moi je pense que c'est deux langues tres complementaire. Apres on sait tres bien que pour kagamé c'est surtout qu'il ne veut plus ntendre parler de la France qui l'a contrarié et qu'il veut pour responsable du genocide, seulement le rwanda est une ancienne colonie belge, il n'y pas de ressource ni d'entreprise française et pour cause qu'i n'y a pas de richesses au rwanda, ça n'a aucun sens.

3.Posté par boy diouf le 18/10/2008 14:06
Cé une bonne chose
la france é le pays le plus raciste envers cé immigrés
peuple venu d'ailleurs.................................
meme dans nos bureau!!!!! on nous regarde d'1oeil

4.Posté par boydkr le 18/10/2008 14:29
vraiment je crois que c'est une bonne idée!

5.Posté par sunuspot@yahoo.com le 18/10/2008 16:04
bonne idee!!!

6.Posté par pap le 18/10/2008 23:13
Le senegal devait suivre l'example.

7.Posté par DEFENDARD le 18/10/2008 23:49
La france a cerainement des composantes racistes, mais malgres tout c'est certainement un des pays ou les etrangers peuvent se permettre des choses qui ne seraient pas toleré chez eux, pour avoir vécu en europe et en afrique je trouve quand meme que l'afrique est dans les faits et les actes bien plus raciste par nature, rien qu'entre ethnie c'est affligeant...

8.Posté par Dave le 19/10/2008 00:39
Je crois que la decision prise par Paul Kagame de releguer le francais au second plan a des avantages et inconvenients. Faut juste reconnaitre qu une telle decision ne pourrait se prendre sans un consentement populaire sinon ce serait un acte dictatorial. Le rwanda , comme bcp dautres pays du monde , a toujours eu un passe historique avec le francais ( pour ne pas dire la France). D abord si on considere sa realtion avec srt les pays africains , ca presente plusieurs avantages politiques, economiques et socio-culturels. Et ceci est non negligeable dans les rapports et dans la cooperation africaine et francophone en general.
Cependant , faut noter qu un sevrage brutal du francais presente des inconvenients pr les Rwandais: fermuture des ecoles et des universites, rupture de cooperation, des milliards de dollars a investir pr une education permanente en langlais, changement des lois et textes pr sinspirer du Commonwealth, nouvelles structures pour imprimer les passeports et autres docs en anglais etc. Tout cela engendre plus ou moins un double budget de l Etat. Les inconvenients st mutiples et je ne pourrais les enumerer ts.
L introduction de langlais dans un systeme educatif presente plusieurs avantages socio- economiques et culturels. Nous vivons la globalisation et one peut cooperer sans l usage de l anglais. It s a MUST, sinon on rest a la traine . Le monde bouge et faut bouger avec sinon on devient un imbecile comme disait Alpha Blondy.
L anglais et le francais sont deux langues qu il faut maitriser actuellement. Alors , essayons de favoriser le bilinguisme pour avancer .

9.Posté par FALL *.* le 19/10/2008 02:34
Rupture politique et culturelle.

ce groupe de mots justes seront les maux justes pour le Sénégal.
Ce sera dur mais il faut bien passer par là. C'est une des voies de sortie.

10.Posté par daw thioow le 19/10/2008 03:28
defendard ce n'est pas une affaire de pays tolerant ou quoique ce soit.La France a destabilise' l'Afrique, a pris ses ressources, ces hommes et tout, et que voit tu: on est pas a l'aise chez eux avec des lois en a plus finir et pourtant un Ouest Africain est plus libre aux USA qu'en France.C'est revoltant et je dis pas que la France laisse sa frontiere libre sans reglements ni rien mais au moins mais certains pays Africains devraient pas utiliser de visa pour y entrer surtout le Senegal qui etait le centre de tout leur business d'antan.Et ca eviterait meme cette ruee' vers eux.

11.Posté par DABO OUSMANE le 19/10/2008 03:50
Tout le reste de l'afrique francophone devrait suivre l'exemple du rwanda .
Un bon départ pour ce petit pays , l'ouverture et l'accés aux plus grandes universités et écoles de formations américaines , des plus grandes entreprises et des publications scientifiques et économiques.

12.Posté par DEFENDARD le 19/10/2008 10:49
poste 10 tu nas aucune conscience des realités et du systeme economique français, louverture des frontieres en france meme pour le seul senegal provoquerait un aflux massif de personne en france un pays ou il y a un taux de chomage tres important, elle destabiserait non seuement l'economie française mais qui plus est provoquerait a court terme la suspension de tous les acquis sociaux, acquis sociaux qui ont été si dur a obtenir, arreteé de croire qu'en france c'est la belle vie et la facilité.

13.Posté par osvaldo le 19/10/2008 13:02
Je ne suis pas d'accord le president Kagame pour ce qui est de retirer de la francophonie juste a cause d'une brouille diplomatic avec la france mais je peux assinuer ceci se retirer de cette organisation du moment que le president Sarcozy est le premier a ne pas respecter ce sommet.Il evoque ces raisons suivantes meeting avec G.BUSH pour prendre des mesures a propos de la crise financiere,pendant ce temps beaucoup de pays francophones d,Afrique n'arrivent pas a sortir de cette famine qui perdire,de la guerre,du sous developpement et j'en passe.Vraiment les chefs d'etat africains present a ce sommet devraient avoir honte et se retirer afin de prendre le destin de leur pays en main.

14.Posté par lam le 19/10/2008 18:54
regardez les presque tous les cadres francais parlent l'englais pour le busines international ,pour les etudes du troisieme cycle c'est l'englais . le langue francaise n 'a aucune valeure sur le plan international . Meme les francais le savent . Arrivee a l'aeroport CD parle anglais les agents de l'immigration te laissent passer sans probleme .
LE RWANDA a raison.
Tous les pays qui ce sont developper ressament parlent Englais . tu veux faire des affaires en chine INde ect... parlent englais.

15.Posté par Dave le 19/10/2008 20:11
Moi je suis Senegalais vivant au Canada. Faut dire que le Rwanda a ete colonise par la Belgique et non par la FRance. Alors cest un pays qui a plus de liens avec la Belgique bien que la cooperation le lie aussi avec la FRance. Je crois que l usage de langlais par rapport au francais est plus etendu au niveau mondial sur tt les plans. L anglais s impose sans nul doute. A titre d exemple, ici dans la province de Quebec, le francais est dit premiere langue theoriquement mais en realite , langlais est plus utilise . Beaucoup de Quebequois st bilingues mais ils utilisent plus langlais dans leur vecu quotidien. Et ca pose probleme deja pour les defendeurs de la langue frnacaise. Il existe une bataille farouche mais le francais reste tjrs a la traine. Un desavantage du francais est que les usagers( Francophones ) sont tres bavards .Exemple: langlais utilise 10 mots alors le francais utulise 20 mots pour dire la mme chose. on vit un monde de la pratique , non de la theorie. PRAGMATISM

16.Posté par Serama le 23/10/2008 17:02
J'ai 60 ans et je suis rwandais, rwandophone et francophone.
Tous les Rwandais parlent le Kinyarwanda, qui est langue officielle et langue de TOUTES les administrations. La Justice se rend en Kinyarwanda. Le Conseil des ministres se tient en Kinyarwanda. Plus de 80 p.c. de la population ne maîtrisent ni le français ni l'anglais et ne comprennent pas les débats enflammés des DEFENDARD et autres inconvénients relevés par Dave. Leur vie se passe en Kinyarwanda, même les e-mails, quel que soit leur niveau d'études. L'anglais et le français sont réellement deux langues étrangères.
La question est : quelle langue étrangère proposer à toute la population des élèves et étudiants pour leur avenir et, partant, celui des échanges du Rwanda avec le monde extérieur? Autrement dit : quelle est la 1ère langue étrangère sera obligatoire? Réponse logique: l'anglais.
Pour mémoire, le français était la première langue étrangère obligatoire dans l'enseignement en Italie. Ca ne l'est plus depuis peu.
Et en France, combien de réunions d'entreprises se tiennent exclusivement en anglais? Est- ce qu'on a demandé l'autorisation à l'OIF ?
Pour le Rwanda, la question est simple: SUR LE MARCHE DES LANGUES, quelle est la meilleure langue étrangère pour nos enfants ?
Je pense que vous avez tout compris. Le Rwanda a répondu comme les entrepreneurs français ou chinois, comme l'Education Italienne.
Mais la langue française n'est pas abolie, on fera comme à Maurice ou Ottawa ou Londres. Je fais remarquer à certains que la grande Tanzanie, notre voisine, parle, se gouverne et administre sa justice en Kiswahili. L'anglais bien sur s'y parle aisément, mais elle reste une langue étrangère.
Le Kiswahili est une des conditions d'égalité devant la Loi en Tanzanie. Idem pour le Kinyarwanda au Rwanda. Dans le titre de l'article que nous commentons, l'expression "le français dans le QUOTIDIEN des Rwandais" me fait éclater de rire. Dans le quotidien des Rwandais, il n'y a jamais eu de français, ni d'anglais ni de flamand, ni rien d'autre que la langue maternelle et nationale.
Je me suis toujours demandé comment les personnes camerounaises, tchadiennes ou sénégalaises non-francophones réagissaient en face d'une justice et d'une administration en français dans leurs propre pays. Ceci est un autre débat.
Serama.

17.Posté par completement d accord le 10/11/2008 12:44
Trés bien. Je suis pour le fait que tous parlent anglais et que tous les pays africains demandent l asile a l Angleterre.

Continuez, Londres, c'est super beau !!

18.Posté par roinel le 20/11/2008 15:23
Le président rwandais ressemble à tous ces criminelles avident de pouvoir et de diamants. L'anglais est la langue parfaite pour commettre ces vols et exactions. La france est bien tombée dans le panneau en armant les Hutus en 1994 (au pouvoir) et majoritaire en nombre. C 'était pour éviter justement qu'une poignée de Tutsis ne s'acapare l'ensemble des richesses et laisse 90 % de Hutus dans la misère. Le plan USA, Flamand, anglais a parfaitement fonctionné : introduire le concepte darwinique, la pensée unique, le mode de consommation de consumérisme à outrance. Ce plan fonctionne à Taiwan vis à vis de la chine et j 'en passe des meilleurs. Vous n 'etes pas fier de la France!! ça peut se comprendre. Vous êtes fiers des anglo saxons!!! plus riche!! par ce qu 'ils pillent plus. Allez au diable, et parlez lui anglais il vous comprendra. Le seigneur et autres prophètes parlent toutes les langues parce qu'ils ont l'esprit saint. Vous vous begaierez l'anglais parce que vous avez l'esprit avide, corrompu et malsain. Pleurer vos morts, prier pour leurs ames, mais ne les utiliser pas pour justifier votre médiocrité.


19.Posté par serama le 26/11/2008 11:06
Il est très difficile de répondre à roinel.
Il hait Kagame, insulte les Tutsi et leurs morts, croit que l'anglais est la langue des gens corrompus, voleurs, malsains et avides. Al'hôpital, les médecins appellent cela du délire. Malheureusement, il y a des délires qui tuent.
Je répète que l'apprentissage de l'anglais n'empêchera pas 99.9% des Rwandais de parler et d'écrire le kinyarwanda , langue maternelle et langue nationale, dans la vie courante, en conseil des ministres, devant le juge et dans les administrations.
Le Rwanda a réussi un vieux rêve de Cheick Anta Diop.
Les gens furieux ou en délire devant la décision rwandaise pensent qu'il s'agit d'une catastrophe, alors qu'en réalité, c'est une décision mineure, dont le seul but est de donner plus d'atouts à notre avenir. Mais la langue rwandaise, le kinyarwanda, est et restera la langue du pays. Nos enfants apprennent à lire et à écrire en kinyarwanda. Les langues étrangères, plus tard. Pour ma génération on a commencé à apprendre le français en classe de 6ème.
Ma question demeure: comment se débrouille un sénégalais non-francophone devant la justice, au Sénégal? Répondez-moi, s'il vous plaît ?
Serama

20.Posté par BlaBlacK le 06/04/2011 20:54
Mieux vaut être le valet de l’Amérique que le valet du valet de l’Amérique: à bon entendeur: http://BlaBlacK.com

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State