Référence multimedia du sénégal
.
Google

LE PROCÈS DES HOMOSEXUELS S’INVITE À LA RENTRÉE DES COURS ET TRIBUNAUX: Le bâtonnier des avocats dénonce l’ingérence de la France, Wade se fâche

Article Lu 11482 fois

Le débat sur la condamnation des homosexuels sénégalais est encore revenu au-devant de la scène. Après la sortie des autorités françaises pour dénoncer ce jugement c’est au tour du bâtonnier de l’ordre des avocats de monter au créneau pour dénoncer cette ingérence. Une sortie qui n’a pas plu à Me Wade à cause du contexte dans lequel elle a eu lieu hier.



LE PROCÈS DES HOMOSEXUELS S’INVITE À LA RENTRÉE DES COURS ET TRIBUNAUX: Le bâtonnier des avocats dénonce l’ingérence de la France, Wade se fâche
L’audience solennelle de rentrée des cours et tribunaux s’est tenue hier à la Cour de cassation. Sous la présidence de Me Abdoulaye Wade, président de la République du Sénégal. Mais la seule fausse note a été la digression de Me Mame Adama Guèye. Le bâtonnier de l’ordre des avocats a dénoncé l’ingérence de la France relative à la condamnation par le tribunal de Dakar de neuf homosexuels à huit ans de prison ferme. Une décision judiciaire qui a fait réagir Nicolas Sarkozy, le Président français devant le Conseil des ministres,exprimant son « émotion » et sa « préoccupation ». Avant que Roseline Bachelot, ministre de la Santé, ne demande à son homologue Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères, «d'intervenir auprès des autorités sénégalaises pour obtenir la libération» des 9 homosexuels condamnés, tous âgés de moins de trente ans. Après avoir rappelé l’importance de l’indépendance de l’institution judiciaire dans un pays, Me Guèye a soutenu que la justice sénégalaise n’acceptera aucune interférence «d’où qu’elle vienne». Pour ensuite dénoncer l’ingérence de la France dans la justice sénégalaise qu’il trouve «inacceptable».

Lorsqu’il a pris la parole, Me Wade a exprimé sa surprise en tant que Président de la République et en tant que gardien de la Constitution sur l’existence de cette ingérence. Il soutient ne pas être au courant. Mais, il a demandé à Abdoulaye Gaye, Procureur général près la Cour suprême, de lui faire un rapport sur la question. Non sans déclarer à sa sortie d’audience que même si c’était le cas, la manifestation n’est pas l’endroit indiqué pour parler de ça.

La responsabilité des médecins en question

«La responsabilité médicale au Sénégal» a été hier le thème principal de la rentrée des cours et tribunaux au Sénégal. Un thème qui constitue «une actualité brûlante, en raison de la tendance prolifique des procès y affairent», déclare Abdoulaye Gaye, le Procureur général près la Cour de cassation. Désormais les médecins coupables de manquements doivent répondre devant la justice. Une fois ce débat lancé, des positions claires ont été exprimées à ce sujet. Le vice-président du tribunal régional hors classe de Dakar, M. Faye, a laissé entendre dans son exposé qu’un médecin mis dans de bonnes conditions a un devoir de résultat. Et s’il ne donne pas de résultats, il doit répondre. Mieux, il doit dédommager le patient. Me Wade qui ne souhaite pas que le métier de médecin ne devienne un métier à risques et fasse fuir les étudiants, souhaite que les victimes de manquements des médecins soient dédommagées, mais que les institutions sanitaires soient sanctionnées au cas échéant. L’idée de créer des fonds a aussi été agitée, à l’instar du Fonds national de garantie automobile. Ce sera un fonds d’indemnisation des victimes de dommages médicaux. M. Faye explique que toute victime de dommage médical doit saisir le juge qui va poursuivre, instruire ou juger. Et lorsque l’infraction imputée au praticien est qualifiée, les sanctions peuvent aller de l’emprisonnement à l’amende en passant par l’interdiction d’exercer, l’interdiction de séjour et l’incapacité absolue de l’exercice de la profession.

La médecine traditionnelle bientôt formalisée

Mais pour cela, il faut que les autorités prennent en compte la médecine traditionnelle qui, d’après Me Mame Adama Guèye, soigne 85% des Sénégalais. A ce propos, Me Wade est clair, depuis son accession à la magistrature suprême il est en train de réfléchir avec le gouvernement sur comment formaliser la pratique de la médecine traditionnelle. Mais il convient que ce n’est pas une mince affaire, vu les problèmes d’identification des vrais guérisseurs, des vrais tradi-praticiens existants. Mais il a donné déjà des instructions pour moderniser cette médecine et la formaliser.

Latir Mane
Source L'Observateur

Article Lu 11482 fois

Samedi 24 Janvier 2009





1.Posté par sam le 24/01/2009 07:25
alors pourquoi le senegal avait signè pour la depenilisation de lhomosexualitè...le senegal franchement la loi ne vaut rien c est vraiment honteux....

2.Posté par sam le 24/01/2009 07:59
tous ces actes de desobeissances que le le sengal pose on le comprend bien...parceque bientot l'acte qui cumule tous les autres sera karim à la presidence...mais wade s'il croit qu'on ne comprend pas il se leure...le sengal se rebelle contre l'occident mais il doit savoir sans l'europe...bientot on ne parle plius de senegal ..un pays sans uncune resource.....soyez humbles.....ces diplomes que vous brandissez ne vallent rien...vous ne pouvez meme pas asurer des paasprts a vos concitoyens...c est honteux...on a votè pour lui ..mais il est en train dhumilier toute l'afric tout le sengal..

3.Posté par Deuglavérité le 24/01/2009 11:13
Sam way khana.....?

4.Posté par wer le 24/01/2009 13:46
ON P COMPRENDRE LES FRANCAIS QUAND ILS PARLENT DE LA LIBERALISATION DES HOMOSEXUELS MAIS LA FRANCE DOIT NOUS COMPREDRE AUSSI SI ON DIT QUE NOTRE PAYS EST UN PAYS A 95% MUSULMANS ET IL EST INTOLERABLE POUR NOUS TOUS SENEGALAIS QUE LES GENS SE PERMETTENT DE PAREILLES AGISSEMENT HOMOSEXUELS SI JAMAIS ON DEPENALISE L HOMOSEXUALITE ON EN SERA A UN MOMENT OU A DAKAR LES HOMOS SE PERMETTRONS DE MARCHER DANS LA RUE AVEC LEURS HABITS DE FEMME ET MEME BRAS DESSOUS BRAS DESSUS COMME EN EUROPE DONC NOUS NE SOMMES PAS DES TOUBABS NOUS SOMMES DES NEGRES DONC QUE LE GOUVERNEMENT FRANCAIS LE SACHE ET QU ILS NOUS LAISSE EN PAIX.

5.Posté par Al le 24/01/2009 14:35
Bien sûr qu'il va se facher. C'est comme si on parlait de franc-maçonnerie, ce sont des lobbies qui tiennent fermement le pouvoir politique et économique.

6.Posté par sam le 24/01/2009 15:53
beuglaverite...pourtant je ne suis pas ce que tu penses ..mais j'accuse le senegal qui l'avait signè pour avoir des aides.. c est pas bien cela..on doit etre consequent.....mais vouloir faire plaisir aux snegalais et à l europe cest parfois impossible...les gens actuellement malades qu'ils voient partout des homos...on les comprend ils sont terrorisès et ils n ont pas confiance en eux..ils croient en accusant les autres dhomos ils se debarassent deleyrs peurs de leur manque de confiance...

7.Posté par diarrra le 24/01/2009 15:56
faut pas meler la religion quend on fait du droit! desolée ùais c comm ça!

8.Posté par Mbouss le 24/01/2009 17:20
mais diarrra, le droit sénégalais l'interdit et le punit de prison

9.Posté par Deug le 24/01/2009 17:28
un president menteur comment il affirme ne pas être au courant de la pression de la france alors que même les citoyens qui vivent dans les villages les plus reculés sont au courant.

10.Posté par zaph le 24/01/2009 19:22
Je pense que cette decision vis a vis des medecins Senegalais doit etre appliquee sans etat d'ame. Le cas le plus chocquant est celui de l'hopital regional de Ziguinchor ou le service des urgence est assure par des secouristes de la croix rouge au moment ou le medecin chef Docteur N'diaye et ses collegues dorment tranquillement chez eux. Ses gosses secouriste on tue beaucoup de patients a cause du laxisme de leur superieurs qui les laissent prescrir des ordonnances. Comment pouvez acceptez un hopital regional sans medecin de garde aux service des urgences??.
Ce qui se passe a Ziguinchor est tres tres grave faites un tour a l'hopital regional et vous verrez de vous meme.

11.Posté par arabe le 25/01/2009 09:02
wade un putain de p-d.

12.Posté par la vérité le 25/01/2009 14:26
regarder ce que vous dite avant décrire voté ou pas en cas tout on a pas besoin de ses homos je peux dire que les 98% des sénégal le rejette s'il veulent pratiquerleur goorjiiguénité ils n'on a les hébergés en france si c l'afrique et nous avons le droit de rejetter.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State