Référence multimedia du sénégal
.
Google

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE CHOISIT 65 SENATEURS : Entre approche Genre et représentativité publique

Article Lu 12722 fois


Le président de la République a signé, hier, le décret portant nomination des soixante-cinq (65) sénateurs. La liste a été présentée, tard dans la soirée, au cours d’un point de presse animé par le ministre porte-parole, Me El Hadj Amadou Sall, le ministre directeur de Cabinet politique, Babacar Gaye et le ministre d’Etat à la présidence de la République, Abdoulaye Faye.

A la lecture de la liste des 65 sénateurs, le président de la République a fait un bon choix. Un choix à la fois juste et transparent qui obéit à une démarche républicaine. Mieux, Me Abdoulaye Wade a voulu que cette liste respecte un certain nombre d’équilibres qui sont le fondement d’une nation riche dans sa diversité. Comme l’a rappelé, Me El Hadj Amadou Sall, toutes les régions ont été représentées ; plusieurs professions choisies et l’approche Genre élevée à un niveau jamais égalé dans le partage des responsabilités au plan national. Qui plus est, sur la liste des 65 sénateurs, 34 sont des femmes.

De l’avis de Babacar Gaye, à l’entame du processus de désignation des sénateurs, le président Wade s’est entouré de ses proches collaborateurs pour examiner l’ensemble des demandes qui lui ont été soumises par les citoyens sénégalais intéressés par cette prestigieuse institution.

’’Un travail préliminaire a été fait par une commission mise en place par le président de la République. Nous avons proposé une première mouture. Et en dernier lieu, Me Wade a porté son choix sur 65 personnalités sénégalaises, en tenant compte du critère Genre’’.

Au-delà de l’aspect Genre, Babacar Gaye a noté que le chef de l’Etat a intégré la Société civile, des personnalités religieuses, entre autres. ’’Les Sénégalais de l’extérieur ont été aussi pris en compte. Sur les quatre (04) sénateurs désignés, trois sont des femmes. Ce qui dénote de la volonté clairement exprimée par Me Abdoulaye Wade de faire émerger les femmes’’, explique-t-il.

Ces Sénégalais de l’extérieur sont établis en France, en Gambie et en Côte d’Ivoire. ’’C’est la preuve que le président de la République recherche des équilibres politiques et socio-professionnels. Ce n’est pas une liste de la génération du concret, du Pds ou de l’opposition. C’est une liste du président de la République’’.

Et à ce titre, Me Sall souligne qu’il ne saurait être question d’appartenance politique dans les termes du décret signé par Me Abdoulaye Wade. ’’Dans un décret, le président de la République ne peut pas mentionner les appartenances politiques des uns et des autres. La Constitution ne l’autorise pas’’. Pour le ministre porte-parole, le choix du président de la République peut porter sur n’importe quel Sénégalais. ’’Alors, il ne faut pas chercher dans la liste ce qui ne s’y trouve pas. Il n’y a pas d’équilibre politique’’, conclut-il. Que dire alors de certaines incompatibilité ?

Simplement qu’il appartient aux uns et autres de se déterminer. Car, on ne peut pas être députés et sénateurs ou encore conseillers de la République et sénateurs.

Le respect de l’équilibre politique

Le ministre porte-parole du président de la République l’a annoncé hier, le Sénat sera installé très prochainement. Le président de la République va convoquer très prochainement le Sénat par décret. Mais, d’ores et déjà, des constantes se dégagent sur cette liste. Le maire de Dakar, Pape Diop a été plébiscité par le chef de l’Etat. Ce qui le conforte, tout naturellement dans son leadership à la tête de cette prestigieuse assemblée. A ses côtés, d’authentiques libéraux comme la St-louisienne Marie José Boucher qui a eu un parcours brillant à l’Assemblée nationale, El Hadj Babacar Badiane, maire de Gossas, Amadou Barry, Sidy Dieng, Yakou Kane la présidente du Conseil rural de Gawane, Meïssa Ndiaye de Kébémer surnommé le ’’Général de Wade", Daouda Ndoye de Ouakam, Ngoné Ndoye maire de Rufisque Est, Grégoire Birame Ndom ancien député de Ndiaganiao, Bintou Sall, Khady Sall de Pikine, Meïssa Sall ancien député, Woré Sarr conseillère de la République, Aïda Senghor de Pikine, Aminata Sokhna Thiam maire de Sacré-coeur Mermoz.

D’autres militants comme Léna Diagne, El Hadj Daouda Faye ancien ministre, Mansour Bouna Ndiaye, Aïssatou Diongue, Rokhaya Siby figurent sur les tablettes du Président Wade. Au-delà des libéraux, le chef de l’Etat a inscrit son action dans une dynamique de rassemblement avec le choix porté sur des personnalités politiques ; Sokhna Dieng, Aloise Gorgui Dione, Secrétaire général de l’Union démocratique des forces progressistes patriotiques (Udfp) membre de la Cap 21, Mohamadou Mamoune Niasse premier serviteur du Rassemblement pour le peuple (Rp), Boubacar Thioub de l’Union pour le renouveau démocratique (Urd), Abdourahmane Touré de Matam, Marième Wone Ly du Parena qui avait soutenu la candidature du Pr Iba Der Thiam à la tête du Sénat avant de se rétracter au profit de Pape Diop. Me Wade a aussi désigné Bineta Samb Ba, ex-ministre de l’Artisanat et de l’Industrie de Aj/Pads. Ce qui confirme la reprise du partenariat entre le Pds et Aj/Pads ; quelques jours après le choix porté par l’Assemblée nationale sur Landing Savané pour siéger au Parlement de la Cedeao. Il s’y ajoute aussi, le député Souty Touré, Secrétaire général du Parti socialiste authentique (Psa) qui a été nommé par le Président Wade pour siéger au Sénat. Sans oublier, notre confrère Ahmed Bachir Kounta, par ailleurs porte-parole de la famille de Ndiassane qui portera désormais, le titre de ’’sénateur de la République’’.

Liste des 65 sénateurs

1 - Yaye Mane Albis 2 - Khardiata Bâ 3 - Harouna Bâ 4 - Elhadj Babacar Badiane 5 - Amadou Barry 6 - Diatou Bathily 7 - Marie José Boucher 8 - Mame Faty Cissé 9 - Yaya Dia 10 - Léna Diagne 11 - Tapa Diao 12 - Coumba Souna Dieng 13 - Sokhna Dieng 14 - Sidy Dieng 15 - Elhadi Mohamad Dieng 16 - Abibou Dièye 17 - Anne Marie Dioh 18 - Aloise Gorgui Dione 19 - Pape Diop 20 - Khady Diop 21 - Cheikh A. Mbacké dit Ch. Fatma Diop 22 - Fatou Diouf 23 - Assane Fall 24 - El Hadji Daouda Faye 25 - Marie Lucienne Tissa Guèye 26 - Abdoul Guissé 27 - Abdoulaye Hann 28 - Yakou Kane 29 - Aminata Mamoudou Kane 30 - Hawa Kane 31 - Ahmed Bachir Kounta 32 - Serigne Bara Mbacké 33 - Adama Mbengue 34 - Charles Mendy 35 - Safiatou Ndiaye 36 - Anta Ndiaye 37 - Meïssa Ndiaye 38 - Mansour Ndiaye 39 - Awa Ndiaye 40 - Abiboulaye Ndiaye 41 - Aïssatou Ndiongue 42 - Daouda Ndoye 43 - Ngoné Ndoye 44 - Henriette Dominic Négri 45 - Grégoire Birame Ngom 46 - Maïmouna Niang 47 - Mohamadou Mamoune Niasse 48 - Binetou Sall 49 - Meïssa Sall 50 - Khady Sall 51 - Bineta Samb 52 - Woré Sarr 53 - Ndaté Ndiaye Sarr, 54 - Aïda Senghor 55 - Rokhaya Siby 56 - Oumy Sy 57 - Aminata Sokhna Thiam 58 - Aïssatou Thiam 59 - Awa Thiam 60 - Mass Thiam 61 - Boubacar Thioub 62 - Abdourahmane Touré 63 - Souty Touré 64 - Marème Wade 65 - Marème Wane


DOUDOU SARR NIANG
Source: Le Soleil

Article Lu 12722 fois

Vendredi 21 Septembre 2007





1.Posté par GABY le 22/09/2007 01:58
C'est AMADOU BARRY de la fédération PDS de Paris ou pas?

2.Posté par Modou Khouma le 24/09/2007 15:18

Président du Olbia 22/09/2007-IT
Mouvement Parti Démocratique
Sénégalais /ITALIE
Chers Sénégalais

Apres la publication de la liste des sénateurs, tous les immigres surtout ceux d’Italie sont frustres et mécontents, parce que n’y ayant pas retrouvé les dignes représentants capables de les défendre.

Cela prouve une fois encore que le régime de l’alternance ne se soucie guère du sort des immigrés.

C’est pourquoi le MPDS-I ( mouvement du parti démocratique sénégalais–Italie), qui a mené une bataille exemplaire en Italie et en Europe pour élire le Président WADE et sa majorité parlementaire (voir lettre du 19-02-2007 ) ,qui a pour seuls objectifs la défense des intérêts des immigrés, des paysans et des pasteurs (les trois secteurs base de tout développement ),lance un appel à tous ceux qui ont la même vision à se réunir pour manifester leur déception dans le cadre d’ un débat d’ idées qui devra nous conduire vers une grande conférence internationale qui prendra en charge l'ensemble des problèmes des immigres.

Pour toute contribution fax N 0039078925786.

MPDS/I
Sénégalais résidents en Italie

Chers Sénégalais

Après le report du meeting européen initialement prévu à Rome le 10 Février à la
Date du 17 Février et qui a finalement avorté tous les coordonnateurs régionaux et provinciaux Sénégalais vivant en Europe plus ceux d’Italie par ma voix vous saluent et vous demandent de tenir bon et de continuer à soutenir le camarade WADE Un soutien qui ne se limite pas à sa réélection mais qui continuera après les élections moment crucial pour relever les nombreux défis.

A notre niveau nous avons commence un travail qui une fois achève fera tache d’huile dans l’histoire politique du SNEGAL au bénéfice de tous les Sénégalais car notre ambition est d’aider les paysans éleveurs pécheurs immigrés Ets…

Espérons que les efforts que nous avons déployés ne seront pas vains à cause de certaines personnes qui se disent responsables au sein du parti et qui n’agissent que pour leurs intérêts personnels mettant en doute notre crédibilité et celle de Maître WADE. Nous pourrions citer des noms mais l’heure n’est pas aux querelles. Le moment venu nous les présenterons et les responsables seront connus. Les promesses n’ont pas été tenues ce qui relève d’un manque d’organisation et de laxisme au niveau de la fédération, car aujourd’hui on ne devrait pas parler de mouvement de soutien mais de section.

Malgré tout nous restons unis et plus que détermines à travailler avec les responsables soucieux qui font vivre le parti mais non avec ceux qui vivent du parti, Ainsi dans les 14 Régions dont nous sommes présents et qui comptent 70 provinces nous avons récence toutes les organisations sociaux culturelles et les Daïras qui ne lésinent ni sur leur temps ni sur leurs moyens financier matériel et intellectuel pour consolider les acquis du PDS mais surtout pour développer le SENEGAL derrière leur LEADER Maître WADE ;

Olbia 19/02/2007

3.Posté par moussa sy le 16/01/2009 22:02
moussa sy intérim-Maire des parcelles assainies


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:30 Convocation de Barhelemy Dias: le Ps divisé

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State