Référence multimedia du sénégal
.
Google

LE PDS IMPLOSE A DAKAR: Lamine Ba à l'assaut de Pape Diop

Article Lu 11476 fois

De mémoire de Sénégalais, jamais un parti au pouvoir n’a vécu, à la veille d’élections, la crise que traverse actuellement la formation politique du président de la République. En dépit de la poigne du maire-sénateur Pape Diop , et de la mise en orbite du fils du chef de l’Etat et du Pds, Karim Wade, des responsables libéraux se sont quand même révoltés. Parmi eux, le ministre Lamine Bâ. Pis, aux Parcelles assainies, à Grand-Yoff, Hann-Bel Air et à Dakar-Plateau , ils iront à l’assaut des collectivités locales sous la bannière de la coalition « Bëgg Bëggou Askan-wi ». La banlieue n’échappe pas à la contestation.



LE PDS IMPLOSE A DAKAR: Lamine Ba à l'assaut de Pape Diop
Le « pape du sopi » , saura-t-il recoller les morceaux de la formation politique qu’il a portée sur les fonts baptismaux , il y a de cela trente-cinq ans ? Quoi qu’il advienne, le Parti démocratique sénégalais (Pds) va au-devant d’élections de tous les risques. Car, il n’aura pas qu’en face de lui l’opposition radicale et celle dite parlementaire.

« Beug bijou askan-wi » veut une place au soleil

En effet, outre la société civile, la coalition « sopi 2009 » va en découdre avec des militants de première heure de Me Wade. Ce sera le cas aux Parcelles assainies. Car, après avoir été préféré à Tété Diedhiou, aux élections locales de 1996, qu’il avait pourtant remportées, puis à Mbaye Ndiaye en 2001, en dépit d’avoir été la tête de liste, le ministre Lamine Bâ se présentera contre le candidat désigné par son parti : le député-maire Moussa Sy. Administrateur-adjoint du Pds, sans bureau, le Docteur Lamine Bâ ira à la conquête de la mairie des Parcelles assainies, sous les couleurs de la coalition « Bëgg Bëggou Askan-wi ». Pourtant , M. Bâ, qui a été défenestré plusieurs fois du Gouvernement, est le chargé des relations extérieures du Pds !

Son « frère » de parti, Babacar Ndao, sera la tête de liste de la même coalition dans la commune d’arrondissement de Grand-Yoff, où les libéraux souffriront , du fait du bilan du maire sortant Pape Mamour Guèye, qui a même eu maille à partir avec la justice. C’est Moustapha Diakhaté, inspecteur général démissionnaire du Pds, qui va diriger la liste de la même coalition à Dakar-Plateau, où le camp du maire-sénateur, Fadel Gaye, décrie et s’oppose au « parachutage » de l’ancien ministre Farba Senghor. À Hann Bel-Air, c’est Bassirou Ndiaye qui a été choisi pour diriger la coalition « Bëgg Bëggou Askan-wi » dans cette commune d’arrondissement que dirige le député Amadou Dia, et que convoite également Mbacké Seck ; un produit du mouvement associatif et non moins militant de « Rewmi ». A Saint-Louis, c’est le directeur de cabinet du ministre d’Etat Souleymane Ndéné Ndiaye, qui va diriger la liste de la coalition « Bëgg bëggou askan-wi ». Des « révoltes » de leaders libéraux qui n’augurent rien de bon pour leur formation politique, qui a pris le risque de se séparer de son ancien numéro 2, Macky Sall, qui a basculé dans l’opposition.

Le tsunami déferle sur la banlieue

Le Pds est encore au bord du gouffre, parce que dans la commune de Dalifort, les militants de la « génération du concret », zappés par la tête de liste Kansoubaly Ndiaye, maire de la localité et sénateur, ont décidé de boycotter les élections locales ; la plupart d’entre eux penchent pour un vote-sanction. La fièvre libérale n’épargne pas Pikine et Guédiawaye. Depuis lundi dernier, jusqu’aux environs de zéro heure, hier, les têtes de liste ont essayé d’arrondir les angles avec les contestataires de ces communes. Parmi les « mutins », la ministre Aminata Lô Dieng, les sénateurs Mme Aïda Senghor et Amadou Barry, la députée Fatou Sow, le secrétaire général de la section libérale de Thiatoye Djidah-kao, Ousmane Djigo et son compagnon , le Docteur Modou Bousso Lèye. Ici et là donc , des cocktails Molotov, qui peuvent bien mettre le feu à la case libérale.

Alioune Badara DIALLO

Source: L'office

Article Lu 11476 fois

Mercredi 21 Janvier 2009





1.Posté par BUJUMAN le 21/01/2009 15:37
RIEN ILS VONT TOUS REJOINDRE APRES

2.Posté par DIOPPP le 21/01/2009 19:22
Au moins si K rime Wade jouait à armes égales, mais il profite de l'argent détourné et de produits de sur facturation (ANOCI et autres projets) pour faire une campagne électorale à la Idrissa Seck. Ces deux là nous prennent pour des pigeons. MOBILISATION générale contre ces deux là. Sinon prenons le Maquis tel que le suggère Serigne Mor contre Krime et I.Seck....

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State