Référence multimedia du sénégal
.
Google

LE PARTI DE MACKY SALL porte plainte contre l’épouse de Djibo Leyti Kâ pour menaces de mort et injures

Article Lu 12036 fois

L’épouse du leader de l’Union pour le renouveau démocratique (Urd) pourrait être entendue dans les jours qui viennent par les gendarmes de la commune de Dahra Djolof. En effet, Omar Kâ, ex-rénovateur et actuel responsable de l’Alliance pour la République (Apr) dans ladite commune, a porté plainte contre Coumba Kâ, pour « menaces de mort et injures ». Le comité électoral de Benno Siggil Sénégal, qui dit détenir trois preuves matérielles des faits reprochés à l’épouse de Djibo Leyti Kâ, promet d’aller jusqu’au bout pour que justice soit faite dans ce qu’il qualifie « d’agissements gravissimes de Coumba Kâ ». En tout cas, c’est ce matin que Omar Kâ sera entendu par les hommes en bleu.



LE PARTI DE MACKY SALL porte plainte contre l’épouse de Djibo Leyti Kâ pour menaces de mort et injures
A l’image de certaines localités du pays où le front politique est en ébullition, le ton monte dans la commune de Dahra Djolof. Un ex-membre de l’Urd et actuel responsable de l’Alliance pour la République (Apr) investi sur la liste de la coalition « Benno Siggil Senegaal » a porté plainte hier contre l’épouse du chef de file de l’Urd. Omar Kâ, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a décidé de saisir la justice, parce que, dit-il, l’épouse de Djibo Leyti Kâ a passé toute la journée d’hier à l’abreuver d’injures et de menaces de mort. « C’est d’abord à 13 heures 43mn que madame Kâ m’a joint au téléphone, pour me traiter de tous les noms d’oiseaux. Elle a passé son temps à m’injurier de mère, sans raison », s’émeut la victime. Poursuivant, Omar Kâ ajoute : « elle a ensuite pris son téléphone fixe, à 14 heures 45, pour reprendre de plus belle les injures, avant de dire qu’elle va s’attacher les services de nervis pour abréger ma vie ». C’est pourquoi, argue Omar Kâ, « j’ai jugé nécessaire de déposer une plainte contre elle sur la table du commandant de brigade, afin que des mesures soient prises pour garantir ma sécurité ». Et d’avertir : « que l’opinion sache que madame Kâ sera l’unique responsable, si je meurs dans les prochaines heures comme elle me l’a promis ».

Coumba Kâ injoignable…

Nos nombreuses tentatives d’entrer en contact avec l’épouse du ministre de l’Environnement sont restées vaines, son téléphone cellulaire sonne toujours dans le vide. Ainsi, nous avons pris l’attache d’un proche de Djibo Leyti Kâ, afin qu’il la persuade de nous parler, mais là non plus, rien ne bouge. Le lieutenant du patron de l’Urd soutient que ses nombreuses tentatives de la joindre ont été vaines. Notre interlocuteur, qui nous a supplié de censurer l’info, avait promis de ne ménager aucun effort, pour que nous puissions échanger avec madame Kâ sur les accusations gravissimes portées contre elle. Mais, jusqu’à ce que nous mettions sous presse, sa promesse est restée sans suite. Le comité électoral de Benno Siggil Sénégal sur pied de guerre Fait troublant, quelques minutes après l’entretien téléphonique que nous avons eu avec le camarade de Djibo Kâ, Omar Kâ dit avoir reçu à 19 heures 6 minutes un autre appel de Coumba Kâ, qui le noie à nouveau dans des « propos orduriers », accuse le camarade de Macky Sall. « Tu peux aller te plaindre partout, mais je te ferai regretter ta naissance », lui aurait dit Coumba Kâ, pourtant connue pour sa discrétion et son calme. Pendant ce temps, le comité électoral de Benno Siggil Senegaal était à Nguett pour rendre visite au chef religieux de la localité. Et, dès qu’il a pris congé du marabout, ledit comité, qui avait mis le téléphone d’Omar Kâ sous haut parleur, lors du dernier appel téléphonique de madame Kâ, a jugé plus sûr de prendre en charge « cette affaire ». D’ailleurs, c’est ce matin que la victime doit être entendue par les hommes en bleu. L’opposition regroupée au sein de « Benno Siggil Sénégal » entend tout mettre en œuvre, afin que Coumba Kâ réponde de ces « agissements gravissimes ». D’autant qu’elle dit détenir au moins trois pièces à conviction qui accablent cette dernière.

Daouda THIAM

Source: L'as

Article Lu 12036 fois

Mardi 17 Mars 2009





1.Posté par algebre le 17/03/2009 20:20
Mais pourquoi dites vous que macki sall a porté plainte? ce n'est pas le cas d'aprÈs le texte.

2.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 17/03/2009 20:48
Mais où est ce poisseux Ubu Wade qui se vantait, il y a quelques années d'aider Marc Ravalomana.


Où est le médiateur auto -préssenti de la crise magache, notre président Ubu père de Robert Karim.




3.Posté par diaw le 18/03/2009 00:11
Deux peulhs qui se disputent ! faites gaffe les badauds,

4.Posté par LE CLAN SATANIQUE SASSOU NGESSO/BONGO le 18/03/2009 02:12
http://www.dailymotion.com/related/x5eiiq/video/xnvij_noir-proces_events

PROCES DES NOIRS IMMIGRES VERSUS LES DICTATEURS CONGO/SASSOU NGUESSO/IDRISS DEBY.

NOIRS-SILENCE

QUOI QU'ON DISE IL N'YA ET IL N' YAURA JAMAIS DE GÉNOCIDE ENCORE MOINS DE GUERRES CIVILES, AUSSI FORT SOIT CE SOUHAIT DE VOIR LE SÉNÉGAL SOMBRER DANS LE K.O TOTAL DE LA PART DE TOUS CES ENNEMIS EN PARTICULIERS C GNAK.

5.Posté par alain le 18/03/2009 08:46
djobo ka............n est qu un grand fumier.............pour wade.............

6.Posté par Samuel le 18/03/2009 14:30
Vous etes tous des Kà sortez vos coupes coupes cest tout ce que vous savez ne nous amerder pas .tout ça cest wade qui la fait sil avait laisser ces gens là aller au fouta soccuper de leur vache on aura pas tout ça.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State