Référence multimedia du sénégal
.
Google

LE NEUVEU DU PRESIDENT WADE indexé dans la vente illégale de la façade maritime de yoff

Article Lu 1915 fois

L'Association pour la défense des intérêts de Yoff (Adiy) composée d'anciens amis du Diaraf Mbaye Nguirane Mbengue lors d'un point de presse tenu hier ont accusé ce dernier d'avoir morcelé et vendu la seule partie restante de la bande maritime jouxtant le cimetière de Diamalaye et ceci avec l'appui de quelques autorités de la République. Ce que ce dernier a réfuté catégoriquement même si le site visité affiche des morcellements et un bornage accéléré.



LE NEUVEU DU PRESIDENT WADE indexé dans la vente illégale de la façade maritime de yoff
La terre. Encore la terre. Cette éternelle terre restera la source de tous les problèmes à Yoff. Chaque semaine avec son lot de commentaires et de considérations. Il y a quelques mois c'est le Diaraf Mbaye Nguirane Mbengue qui était opposé à l'Apecsy toujours sur un problème de quelques terrains vendus. Aujourd'hui c'est l'Association pour la défense des intérêts de Yoff (Adiy) regroupant des jeunes et anciens compagnons du Diaraf Mbaye Nguirane Mbengue qui se sont levés pour disent-ils contrer le Diaraf mais surtout "défendre Yoff contre la vente illégale de la seule partie restante d'une valeur de près de 2 ha de la bande maritime".

A les en croire, lors d'un point de presse tenu hier pour la circonstance" au moment de soutenir le Diaraf alors qu'il était opposé à l'Apecsy, eux avaient cru que ce dernier était bien intentionné et sûr de sa volonté de défendre Yoff contre les promoteurs immobiliers venus d'ailleurs". Ce qui à leurs yeux n'est pas le cas car selon Abdou Bâ Seck porte-parole du jour de la dite association "le Diaraf de connivence avec certaines autorités du palais dont Lamine Faye le neveu du chef de l'État et même des autorités religieuses layènes ont commencé à morceler cette partie qui jouxte le cimetière et le puits de Diamalaye".
En effet, une visite des sites permet de constater que certains acquéreurs ont déjà commencé à délimiter, voire préparer des briques qui devraient servir aux premiers fondements des futures constructions sur place. Dès lors, pour ces jeunes là dont le président Abdoulaye Samb : "Il n'est pas question que cette seule partie qui reste à Yoff soit vendue à qui que ce soit. Et que pour ce faire ils mettront leur vie en jeu pour s'y opposer". Sur le principe, ils disent informer le chef de l'État afin que "Cette vente illégale soit arrêtée avant que l'irréparable ne survienne".

Source: Le Soleil

Article Lu 1915 fois

Mercredi 26 Décembre 2007





1.Posté par Fatou le 26/12/2007 10:29
Al-Terre-Noce

2.Posté par Khoulibayi le 26/12/2007 15:37
Voilà le résultat de l'alternance et du système Wade ou plutôt le clan Wade. Imaginez Lamine Faye, un quasi....devenir un haut responsable au Sénégal!!!! Nous n'avons encore rien vu!! Attendond leur départ pour constater l'ampleur de leur razzia!!!

3.Posté par niokho de milan le 27/12/2007 17:47
GAYOU KHIFFONE YI se sont abattu comme des rapaces sur les terrains.....

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State