Référence multimedia du sénégal
.
Google

''LE NDEUP'': Une croyance mystique perpétuée par les jeunes lébous

Article Lu 13722 fois

Le «ndeup» est considéré chez les lébous comme une manière de purifier l’esprit de la personne et de le protéger des êtres malveillants. Une pratique plus que centenaire, qui pourtant, malgré les influences du modernisme est toujours en vigueur dans la communauté lébou. En effet, les jeunes attachent une grande importance à ce rite et comptent le transmettre à leurs fils comme leurs pères l’ont fait pour eux.



''LE NDEUP'': Une croyance mystique perpétuée par les jeunes lébous
La pratique est mystique et revêt chez les lébous une importance capitale. Le ndeup, considéré comme une introspection du Moi de l’individu, permet à ce dernier de maintenir son équilibre mental au sein de la société. Une communauté a bien des égards difficiles à comprendre grâce à sa façon de vivre, de parler mais aussi, de par ses rites mystiques. Même si le modernisme a bouleversé les us et coutumes de plusieurs communautés, les lébous quant à eux, semblent attacher à leurs cultes et croyances. Pour Abdou Mbengue, un jeune lébou d’à peine 20 ans les rites lébous sont indispensables pour la stabilité du Sénégal et que ces derniers jouent un rôle très important dans la paix sociale de notre pays. « Ce n’est pas pour rien que chaque année on organise, «le grand sarrakh de Dakar». C’est pour demander aide et protection à ndeuk Daour le génie protecteur de Dakar, face à tous les dangers et malheurs qui peuvent guetter notre pays». La protection de l’individu est un aspect important de la vie de celui-ci. Pour le vieux Alioune Badara Diagne, le ndeup est une pratique qui consiste à purifier l’âme et l’esprit de l’individu, pour le protéger des djinns malveillants. Une cérémonie non pas folklorique, mais qui répond à un besoin de protection et qui a pour base le mysticisme. Tout dans cette cérémonie revêt une signification : les danses, le mil, les battements de tambour, les litanies prononcées. Très peu de personnes détiennent les secrets de cette cérémonie, qui se transmet de génération en génération. Cette transmission se fera continuellement, en vue de garder jalousement les secrets de ce rite lébou. Il n’est pas rare de voir des personnes tombées en transes lors de ces cérémonies. Le ndeup permet d’extérioriser tout le mal qui se trouve en l’individu et pour apporter des remèdes à son mal très souvent d’origine mystique. Abdoulaye, la trentaine, avait du mal à croire à ses histoires bien qu’étant lébou grâce à sa descendance. Abdoulaye a vécu presque toute son enfance en France et avec son esprit cartésien, ce dernier pensait que «ces histoires lébous» ne le concernaient pas. «Au début, je me disais que toutes ces pratiques n’étaient rien d’autres qu’une façon de perpétuer une tradition de vieux nostalgiques. Mais un jour, en participant à une cérémonie dans mon village de Yoff, c’est comme s’il y avait quelque chose qui bougeait en moi. Et je ne sais pas comment cela s’est passé, mais je me suis retrouvé à terre en transe. Lorsque j’ai retrouvé mes esprits, je me suis rendu compte plus tard que ces choses-là existent. J’avoue que j’ai du mal à convaincre ma petite sœur et j’espère qu’il ne va pas lui arriver la même chose que moi». Le ndeup est reconnu comme étant une thérapie de groupe, car plusieurs personnes qui souffraient de troubles mentales ou qui étaient dépressives, ont pu recouvrer leur santé après avoir subi ces séances de ndeup. Existeraient-il des ressemblances avec le « khoye»(prédication de l’avenir) pratiqué par les saltigués séréres ? Une question qui offense presque le vieux Alioune Badara Diagne. Pour lui, le ndeup a une fonction thérapeutique et permet à l’individu de retrouver son Moi intérieur. Même s’il y a du mystique et des pratiques culturelles, il demeure certain que le lébou est avant tout un musulman croyant et pratiquant. Pour le vieux Alioune Badara Diagne, ceux qui font le «khoye» sont très souvent des animistes et des féticheurs. Des choses qui n’ont rien à voir avec le ndeup, qui participe à la protection de l’individu et de la ville. De toute évidence, cette pratique plus que millénaire reste une croyance forte des lébous. Pratiqué depuis des années par les vieux, le ndeup est aujourd’hui perpétué par la nouvelle génération, qui estime que c’est une façon de garantir la continuation du rite et de perpétuer les valeurs reçues de leurs ancêtres.

Samba Sy

Source: 24 Heures Chrono

Article Lu 13722 fois

Vendredi 10 Juillet 2009





1.Posté par bibi le 10/07/2009 16:23
cé pourquoi les lebous pensent tou leur temps a des querelles et batails

2.Posté par frv le 10/07/2009 16:43
karim lagn wara ndeuppeuli

3.Posté par 100m le 10/07/2009 17:06
c'est un communauté trop bizarre ces lébous là jamais je n'aurai une femme lébou

4.Posté par lathiema le 10/07/2009 17:06
bibi ce n est pas vrai ce que tu viens de dire ,un lebou ne reagit que s il a ete offensé

5.Posté par bipbip le 10/07/2009 17:23
Ah ces ndeup ça me rappelle la fin de l'adolescence.

Je ne sais pas combien de femmes j'ai «teuyeukh» pendant ce genre d'événement.
J'en guérissais à ma manière quoi!!!lol

6.Posté par Hamid le 10/07/2009 17:27
Toutes ces formes d'exorcismes(ndeup,xooy,et c) ne sont que l'oeuvre du Diable et de ses sûppots.
Ils travaillent en collaboration avec un djinn qui leur transmet des informations et ce dernier fait semblant de satisfaire leur requete, mais celà ne qu'accroitre leurs detresses comme le dit le Tres-Haut dans le coran :

"Or, il y avait parmi les humains, des mâles qui cherchaient protection auprès des mâles parmi les djinns mais cela ne fît qu'accroître leur détresse."
Sourate Jinn v6.

Ce n'est k de l'animisme les "ndeups". Il existe des formes d'exorcismes dans la tradition musulmane si ceux-là se reclament des croyants comme ils le disent.
Ya des sourates qui permet de chasser les esprits(ou demons) dans le corps humain en recitant des sourates comme Saffat,Baqara,etc et des versets comme ayatal koursiy,aussi le verset 10 de la sourate 85, et c

" L'ordre d'Allah arrive . Ne le hâtez donc pas. Gloire à lui ! Il est au-dessus de ce qu'on Lui associe." ( Sourate anNahl v1 ).

Que Dieu ns pardonne tous,Il est celui qui ne cesse de pardonner.

7.Posté par Salaam le 10/07/2009 18:12
La pratique de la magie fait partie des péchés majeurs, en Islam, au meme titre que le polythéisme, le meurtre, l'adultère, le vol...
Il faut s'adresser à Allah quand on a des problèmes. C'est mieux que de s'adresser à des jinns !!!

8.Posté par wi le 10/07/2009 19:33
yéne boulène gnou raay kounékeu ak li nga keum ndeup si diamou yalla la aussi, parce que sarakh yi ngay défaal sa mame gnolaye arr de plus y'a rien de mal dedant. mane apart yalla niom la keum, té niane-na yalla souma amè sa
keur sék-fa samaye nda parce que j'adore ça !, kou kemoul nak khamal losiye wakh

raap mom kougga vivre rek mokeu meneu keum,té niom kouléne togn niou fadala dans 2 mn maléne kawakh nak attention si liséne wakh

9.Posté par diaw le 10/07/2009 19:56
hahaha tu me fais rire wi !

10.Posté par k le 10/07/2009 20:51
mais quels propos ce wi,tu me fais rire moi aussi
yow rap yalla moo ka sakk en mème temps que toi donc yalla moo diara geum ak ragal mè pas rap.
nioun dè laa ilaha illa lah dong la niou wakh.
dou kènn yallah lékk la,lou niou dall moo niou ka tèg, kouka geum doo mass rèr , doo massa tiit thi ay djins
allah, al hakh, dou kènn moom lèkk là

11.Posté par A wi le 10/07/2009 22:26
Wi tu dois avoir des rapp RAB !!!!

12.Posté par Rosalie le 10/07/2009 23:19
en tout cas, c'est une bonne tradition

13.Posté par THE GANGSTA le 11/07/2009 01:40
WI YAW YA NEKH DEE KHANNA RAPP YI DENNE LA MEUSSA DIAPP MOTAKH. SENEGAL GNOUNE AFFAIROU MAME YII GNO GNOU SONNALE. MAME YII ROYOU KAYE LENNOU CI DINEE JII MES PAS SU CES GENRES DE CHOSES COMME LE NDEUPPP.
ALLAHOU MOYE KOU SAKK NIIT AK DJINEE RAGALLALE YALA MO GUEUNE. DIAMOUKO KHAME MOYE KANE MO GUEUNE.

14.Posté par wi le 11/07/2009 08:11
kekh kekh retane léne ca fé du bien de rires :), mé nak néwouma kemouma yalla dé, bagn-na bawaax yalla avant tout dieu. mé mane je crois mes raap et je souhaite même inchallah ndeup pour niom bilaye raap am na, souma teudé dinalaw lou barré lagnoumay wane com liiy arrivé gnom donioumay avertire sisamaay reve di ma wane lou barrè kone kouné raap amoul da nga ko amoul nakk

15.Posté par k le 11/07/2009 10:53
hahaha
et dis moi où est ce que tout ça t'a mené.thièy l'africain, toujours prêt à tou pour se voiler la face, prêt à s'inventer des pouvoirs pour fuir la réalité de la vie
tout ça ne fera que nous retarder, pourquoi chercher les raps quand on a la réalité devant toi?il suffit juste de regarder
mé nakk continuer lèèn sèèn ndeup dans vos coins, mais ne nous ammerdez pas avec, n'essayez pas de nous le vendre

16.Posté par une léboue le 11/07/2009 11:58
je suis désolée 1OOm mais c'est pas permis a n'importe qui d'avoir 1femme léboue et en plus tu fais peur a mon mari en disant que mes parents sont trop bizarrrrrrrrrrrrrrrre!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

17.Posté par wi le 11/07/2009 12:21
le mdeup était jamais vendu sur le marcher ou sur politique, c'est nous même qui donne de l'argent et les gens concerné.

vos mieux faire mdeup que aller voir des marabout qui serre a rien a mon avis

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State