Référence multimedia du sénégal
.
Google

LE MCA REVIENT AU SENEGAL: 250 milliards de Fcfa à la clé

Article Lu 1836 fois

Le projet du Millenum Challenge account (Mca) revient. Selon des sources basées à Washington et généralement bien informées, une délégation de juristes du Mcc, l’organisme d’exécution du Mca est en à Dakar pour signer avec le gouvernement sénégalais dès ce jour, mercredi 1er avril un pré accord de financement d’un montant d’environ 14 millions de dollars américains, soit 7 milliards de Fcfa.



LE MCA REVIENT AU SENEGAL: 250 milliards de Fcfa à la clé
Le gouvernement sénégalais fait face à plusieurs difficultés liées d’une part à la crise économique mondiale, mais aussi à ses relations souvent heurtées avec certains de ses investisseurs. On annonce dans un tel contexte dans la presse, le retrait du groupe Mittal de l’exploitation du fer de la Falémé. L’affaire du State Assane Diouf qui voit des investisseurs chinois de Pékin en majorité perdre déjà 10 milliards de Fcfa avec la décision du chef de l’Etat de retirer l’agrément aux promoteurs, se pliant ainsi aux revendications des populations de Rebeuss et de nombreux dakarois qui se sont élevés contre le projet.

L’éclaircie semble cependant venir de Washington DC. Le projet du Millenum Challenge account (Mca) dont on n’entendait plus parler depuis le départ des Américains de la Plate-forme de Diamgniadio nous revient. Selon des sources basées à Washington et généralement bien informées, une délégation de juristes du Mcc, l’organisme d’exécution du Mca, est en ce moment à Dakar pour signer ce jour, mercredi 1er mars un pré accord de financement d’un montant d’environ 14 millions de dollars américains, soit 7 milliards de Fcfa avec le gouvernement.

Ce premier montant devrait, informent les mêmes sources, servir à la préparation et la mise en œuvre des projets, le développement de l’entité juridique, etc. Une fois la phase de préparation, qui n’est plus très loin de son étape finale, terminée, devrait suivre probablement la signature d’un compact (le jargon utilisé pour les projets Mca), dont le financement global pourrait se situer aux environs 400 à 450 millions voire même 500 millions de dollars, soit quelques 250 milliards de nos francs au taux actuel de change du dollars américain.

Les projets retenus, seront dans les domaines l’agriculture, la construction des routes dans les régions périphériques, de l’assistance judiciaires aux populations éloignées des grands centres urbains, le transport, la gestion des ressources hydrauliques, l’irrigation etc.

Ces sources qui ont requis l’anonymat assurent des avancements notables du projet du Sénégal qui est en bonne voie. Elles ne sont pas cependant en mesure d’indiquer une date précise de signature de l’accord global. La raison est, selon elles, que le Mcc doit suivre les procédures qui impliquent l’accord de son Conseil d’administration présidé par la Secrétaire d’Etat Hillary Clinton elle-même. Egalement, tout de financement d’un compact doit nécessairement passer par le Congrès.

Les mêmes sources signalent que la reprise des négociations entre le Sénégal et le Mcc coïncide avec la grave crise financière qui secoue le monde. Par conséquent, la compétition pour les ressources d’aide publique américaine est encore plus intense. Quoi qu’il en soit, il est possible aujourd’hui de dire que le Sénégal peut-être très près décrocher son compact qui pourrait irriguer une partie de l’économie d’une somme qui dépassera 200 milliards de nos Francs. Cela vaut mieux que rien, mais c’est nettement en deçà des 400 à 500 milliards qui étaient espérés avec la défunte Plate-forme de Diamegniadio. Il est à rappeler que les financements Mcca sont constitués de crédits non remboursables.

Dame BADOU
Source SudQuotidien

Article Lu 1836 fois

Mercredi 1 Avril 2009





1.Posté par naw le 01/04/2009 08:55
LE PRINCE POKOU: Wade recule, l’Afrique avance
Le Prince Pokou se gausse de la défaite de Karim Wade. Un vent d’espoir souffle sur l’Afrique : la démocratie progresse. Les monarchies héréditaires reculent. Pas comme à Neuilly… C’est bizarre, mais depuis quelques temps, il y a chaque semaine le commentaire agressif d’un internaute qui me reproche, pense-t-il, d’être blanc écrivant « petit nègre ». Nous les Africains, nous pouffons de rire en supposant que ce toubab là lève trop le coude et se noircit au blanc.





Plus passionnante est la déculottée historique que ce vieux comique de Wade vient de connaître au Sénégal. Quant à la branlée phénoménale que le prétendant et arrogant Prince Karim s’est pris, elle est inscrite sur tous les sites Internet de la science politique. Il ne suffit pas, à Dakar comme partout sur notre cher continent, d’être le pote du Kaiser Sarkoco pour être respecté par les tenants de la sagesse africaine. Distribuer des tee-shirts et des ballons, arroser les femmes et les jeunes Sénégalais d’argent oriental, appliquer les théorèmes de Guaino vous amène le 4X4 de ce prétentieux Karim bling-bling-bla-bla en plein dans le mur. Ouf ! Salut Guéant !

Voilà enfin un grand message d’espoir pour la démocratie en Afrique. Nous ne sommes pas dans les Hauts-de-Seine où le petit Jeannot Sarkoco peut succéder à son grandissime papa. Nous sommes en Afrique où prochainement les fils Moubarak, Ben Ali, Bongo et autre Sassou ne pourront plus hériter de leur dictateur de père. Les jeunes Africaines et Africains en ont ras-le-bol des mascarades électorales faussement démocratiques.

L’Afrique et ses 53 pays se mettent à l’heure du nouveau monde. Contre ce mouvement irréversible, rien ne fera obstacle, ni l’inutile voyage du Kaiser Sarkoco aux Congo et chez Tanja, ni ses discours durant son périple humiliant dans 3 pays en 36 heures ne le rendront populaire sur notre continent, qui n’oublie toujours pas son sincère discours de Dakar.

Ceci dit, en Afrique, nous sommes les premiers à faire péter l’emmerdomètre : que l’Afrique du Sud ose interdire son territoire au Dalaï-lama du Tibet par trouille des Chinois, beurk ! Votre Premier Ministre François Fillon devrait tout de suite envoyer Rama Yade à Pretoria pour poser la vraie question : la France, pays des droits de l’homme, doit-elle se rendre en 2010 à la coupe du monde de football en Afrique du Sud ?

2.Posté par alain le 01/04/2009 09:38
rend ta demission ........c est mieux pour toi ...tu n as rien a pouvrer au senegalais...........demain ce vieil wade...........va retouner tous ce chaos economique sur toi parcequ etant le ministre des finances...........on a marre de ce jeu de chiffre pour bourrer la population or que en realites ........tout est faut..............

3.Posté par responsable Generation du Concret PA Unité 11 le 01/04/2009 11:36
alue
Moussa Sy je vais pas faire de discours politicienne , nous nous sommes battu pour la COALITION SOPI 2009 ( pas pour k toi tu gagne au P.A)
maintenant tous les parcelles savez que tu es un incapable: tu n'a pas ton BAC, et toute ta vie tu n'a eu que des bulletins de salaire politique, depuis 5 ans tu essaye d'être ministre des sports car ces le seul poste ministériel derrière lequel tu peus cache ta médiocrité.
moi qui suis simple militant de la GC , je pèze plus lourd que toi !!!

LA GC c'est pas ton problème essaye de régler les problèmes de ta municipalité: incompétent, nullard , voleurs de la république

4.Posté par Joloofman le 01/04/2009 13:26
Et vous jeunes de la GC vous n'avez pas de dignité ni de ngoor. Cela fera bientôt une semaine que vous avez perdu de vue votre leader aprés votre terrible défaite électorale.Et personne ne se pose la question de savoir pourquoi il n'a pas rendu compte jusqu'à présent.Même pas un commentaire sur vos résultats!
Cela m'inquiète que vous continuez à polémiquer pour ce vue-nue-pieds qui ne vous respecte même pas!
Quels sénégalais êtes vous alors?

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State