Référence multimedia du sénégal
.
Google

LE CROISSANT LUNAIRE: Les éclairages de Abdoul Aziz Kébé

Article Lu 12297 fois

La Korité est encore fêtée au Sénégal en rangs dispersés. Certains membres de la communauté musulmane ont rompu le jeûne ce mardi et sacrifié à la prière de l’Aïd-el-fitr. C’est le cas de la famille de Serigne Abass Sall, à Saint-Louis et à Louga, mais aussi des Ibadu Rahmane qui ont prié à Dakar. Oustaz Abdou Aziz Kébé, chef du département d’arabe de l’Ucad et islamologue, donne un éclairage sur les conditions de début et de fin du mois de Ramadan au micro de Sud Fm.



LE CROISSANT LUNAIRE: Les éclairages de Abdoul Aziz Kébé
Comme il est de coutume au Sénégal, la fête de Korité sera encore célébrée en rangs dispersés par les fidèles musulmans. En effet, aujourd’hui, une partie de la communauté, se basant sur l’observation du croissant lunaire apparu dans des pays de la sous-région ou même à Rosso, a prié dans certaines localités du pays. C’est le cas à Dakar, où les Ibadu Rahmane ont sacrifié au rituel de la prière de l’Aïd-el-fitr à Niary-Tally, derrière la Direction générale de la Sicap, au quartier Ben Tally de Dakar. Ces musulmans qui se réfèrent généralement aux pratiques cultuelles de La Mecque, ont prié sous la pluie qui est tombée sur la capitale.

A Saint-Louis comme à Louga, une bonne partie de la population de ces villes a également prié, suivant en cela les directives de la famille du marabout Serigne Abass Sall dont les habitants sont pour la plupart les adeptes. Toutefois, de nombreux musulmans continuent dans ces cités d’observer le jeûne.

Interrogé sur la dispersion dans les rangs des musulmans qui marque la fin du mois de Ramadan, l’islamologue et chef du département d’arabe de l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad), Abdou Aziz Kébé, estime que ceux qui ont rompu leur jeûne l’ont fait sur une base normale. « Le Ramadan commence avec l’apparition du croissant lunaire et se termine avec l’apparition du croissant lunaire. Cette observation du croissant lunaire est donc la base de l’obligation. Même s’il y a toute une discussion sur l’observation, qui se fait aujourd’hui par d’autres moyens comme l’astronomie », soutient l’islamologue. Et de poursuivre : « les météorologues disent qu’il est impossible de voir le croissant lunaire à cause du ciel couvert. Mais cela ne signifie pas que qu’il n’est pas apparu. Il peut apparaître dans les pays voisins, au Mali ou en Mauritanie. Si nous nous en référons aux quatre écoles hanafite, malikite, hanbalite et chaféite, nous constatons que les trois premières, dont l’école malikite à laquelle nous nous référons au Sénégal, comme dans la sous-région, acceptent que lorsque le croissant lunaire apparaît quelque part, ce soit valable pour tous les musulmans. Seule l’école chaféite estime que chaque ville doit faire son observation », explique Abdou Aziz Kébé.

A l’en croire, « c’est sur cette base que certains musulmans ont rompu le jeûne au Sénégal. Et quand un imam ratib, derrière qui on effectue les cinq prières et la prière de vendredi, qui est un guide pour la communauté (ndlr, musulmane), annonce l’apparition du croissant lunaire, on ne peut que le croire et prier, car on doit lui faire confiance ».

Le professeur d’arabe de convoquer la jurisprudence. « Il y a deux personnalités au Sénégal, Serigne Fallou et Serigne Babacar Sy, alors khalifes des communautés mouride et tidiane, qui ont toujours accepté de commencer ou de terminer le Ramadan avec l’apparition du croissant lunaire dans un pays de la sous-région. Si on ajoute à cela la jurisprudence du Khalife feu Abdou Aziz Sy, on peut bien comprendre ceux qui rompent le jeûne sur cette base », conclut-il.

Source: Nettali

Article Lu 12297 fois

Mardi 30 Septembre 2008





1.Posté par Abou le 01/10/2008 01:04
malheureusement dans notre pays ya des ignorants égarés qui ne comprennent pas les textes de la charia et encore malheureusement en parle comme bon leur semble, la lune a été à fouta, kidira, rosso ainsi que dans 5 régions du mali et que des gens s'entêtent pour dire kils vont continuer à jeûner oohh égarement quand ça nous prend

2.Posté par elijah le 01/10/2008 01:53
je cherche le blog d'un colonel sénégalais qui en était après wade et son régime. je vous saurai gré de me passer le lien dans cette page.
merci de votre compréhension

3.Posté par NASS le 01/10/2008 02:41
IL Y A UNE SEULE LUNE.QU'ELLE APPARAISSE AU NIGER OU AU GUATEMALA C'ESTY LA MEME CHOSE.N'OUBLIEZ PAS QU'AVEC LA TECHNOLOGIE DU 21 SIECLE,LA TÉLÉ,LE TELEPHONE OU L'INTERNET SUFFISENT À NOUS INFORMER EN TEMPS RÉEL SUR CE QUI SE PASSE AU BOUT DU MONDE.ALORS C'EST QUOI CETTE POLEMIQUE INUTILE OU CHACUN À SA PROPRE COMPREHENSION DES 5 PILIERS DE L'ISLAM.LE SÉNÉGAL EST LE SEUL PAYS QUI A AUTANT DE LUNES QUE DES .LA COMMUNAUTÉ MUSULMANE SÉNÉGALAISE N'EST PAS UNIE.EST CE VRAI QU'ELLE REPRESENTE 95 % DE LA POPULATION ?,JE N'Y CROIS PAS AU VU DE CE QUI SE PASSE DANS CE PAYS.WA SALAM !!!

4.Posté par d le 01/10/2008 12:07
daccord avec toi nass
One God, One Sun, One Moon

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State