Référence multimedia du sénégal
.
Google

LE BOOM DE LA PROSTITUTION SUR LE NET: A la rencontre de deux péripatéticiennes modernes

Article Lu 111191 fois

b[ « J’ai 16 ans. Je suis élève en classe de 1ère dans un lycée de Dakar...»

« Je me prostitue sur le net depuis longtemps sans que mes parents et mes copines ne s’en rende compte... »] b

Avec le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication et la démocratisation de l’accès à Internet, le phénomène de la prostitution sur le net prend de l’ampleur au Sénégal. Fatou a rencontré deux péripatéticiennes modernes.



Le plus vieux métier du monde, la prostitution, se modernise. Après la rue, les maisons closes, etc., les professionnels du sexe ont trouvé un nouveau moyen pour exercer leur métier : Internet. L’un des grands progrès du 21e siècle a permis aux vendeurs de charmes de se faire plus discrets. Pour racoler maintenant, il faut maîtriser l’outil informatique. Au Sénégal, ce phénomène a trouvé des adeptes. Il m’a fallu des semaines pour dénicher deux filles qui s’adonnent à ce type de prostitution.

Après une longue négociation, une jeune fille trouvée dans un cybercafé accepte de me parler. « J’ai 16 ans. Je suis élève en classe de 1ère dans un lycée de Dakar. Au début, je me connectais sur le net pour chercher des correspondants à travers le monde entier. Mais après un certain moment j’ai rencontré des hommes qui me proposaient de sortir avec eux. Finalement, j’ai pris l’habitude de me connecter tous les jours. Ces hommes avec qui je sortais me proposaient des sommes colossales et me faisaient découvrir des endroits très chics où je pensais ne jamais mettre les pieds », lâche-t-elle, la voix tremblante.

Innocente et tentée par l’argent facile, notre jeune lycéenne va débuter dans le milieu de la prostitution sans s’en rendre compte. Aidée par la discrétion apportée par le net, où personne ne peut l’identifier, notre lycéenne est devenue une vraie fille de joie. « Je me prostitue sur le net depuis longtemps sans que mes parents et mes copines ne s’en rende compte. Je gagne beaucoup d’argent en toute discrétion », m’explique-t-elle. Teint clair, taille moyenne, Mimie est une autre adepte de la prostitution sur le net. Elle donne une autre explication sur ce qui l’a poussé à vendre son corps. « Je suis entrée dans la prostitution pour pouvoir payer mes études. Mes parents n’ont pas assez de moyens pour subvenir à tous les besoins de la famille. Mon père a trois femmes et plus de 15 enfants. Donc, c’est très dur pour lui de s’occuper de notre éducation, de la nourriture, des frais de locations, de l’habillement. Je suis obligée de le faire pour pouvoir l’aider à se décharger de certains frais », déclare-t-elle.

Le phénomène des sites de rencontres participe également au développement de la prostitution en ligne. Même si ces agences de rencontres exigent l’âge de l’internaute, ils ne peuvent pas contrôler ni vérifier la véracité de l’âge donné par ce dernier. Les administrateurs de ces sites n’ont pas le contrôle des internautes qui les visitent.

Malgré une récente loi sur la cybercriminalité et le caractère illégal de la prostitution des mineurs, la police a dû mal à contrôler ce secteur faute de moyens conséquents et adaptés. Mais au delà, ces jeunes filles courent aussi le risque de tomber un jour sur un pervers plutôt qu’un Don juan.

Fatou Diouf

Source: Dakarblog.info

Article Lu 111191 fois

Vendredi 31 Octobre 2008





1.Posté par louche le 31/10/2008 02:15
« Je me prostitue sur le net depuis longtemps sans que mes parents et mes copines ne s’en rende compte. Je gagne beaucoup d’argent en toute discrétion »






« Je suis entrée dans la prostitution pour pouvoir payer mes études. Mes parents n’ont pas assez de moyens pour subvenir à tous les besoins de la famille. Mon père a trois femmes et plus de 15 enfants. Donc, c’est très dur pour lui de s’occuper de notre éducation, de la nourriture, des frais de locations, de l’habillement. Je suis obligée de le faire pour pouvoir l’aider à se décharger de certains frais », déclare-t-elle.

2.Posté par Biran le 31/10/2008 03:37
C'est vraiment décevant de lire ce genre de truc.

Moi je blâme les adultes qui n'ont rien d'autre à faire que de coucher avec de très jeunes filles.

Mais qu'ils aillent chercher des femmes matures.

Et faut aussi que certains hommes arrêtent de marier plusieurs femmes alors qu'ils n'en ont pas les moyens.

Mais la solution serait de voter une loi interdisant la prostutition au Sénégal

3.Posté par BRIMA le 31/10/2008 07:33
Les filles, vous avez bien raison de profiter de ces vieux pervers qui ont le cerveau dans le pantalon.......

4.Posté par currieux le 31/10/2008 08:49
Expliquer moi comment on se prostitue sur le net, je n' ai rien compris

5.Posté par martine le 31/10/2008 09:20
prostitution sur le net ou ailleurs c' est la meme chose .donc je ne vois pas ce que cet article peut apporter de plus ou de moins

6.Posté par Ibrahima le 31/10/2008 10:03
Cher frères et soeurs rappelons nous que nous somme créé que pour adorer notre Seigneur. La vie vie d'ici bas est trés courte et celle de l'audela est éternelle. Soyons endurant et patient pour gagner la joie éternelle.

7.Posté par aliou le 31/10/2008 14:55
Que des articles nulls et bidons. Tu lis tout un article a la fin du comprends rien.
Tout cele est cree de toute piece par celui qui ecrit. rien de consistant, rien de serieux.

8.Posté par seck le 31/10/2008 16:00
aliou ta raison d.je sais c kel merde d'articles ca .xibar.net faut pas emmerder les gens avec c articles bidons

9.Posté par XXXX le 31/10/2008 16:31
est ce ke vous avez bien larticle? moi je me dmande si ce n'est pa fatou Diouf(la journaliste) elle mm ki est leleve .parce que le recit est tres correct ou bien elle connai la methode par linternet Bizzar!

10.Posté par chocco le 31/10/2008 16:53
tu as raison aliou cette journaliste a fait ce qu'on appelle dans le jargon journalistique du "bidonnage" . Cet article est une pure invention. Non mais comment une fille de 16 ans peut elle s'adonner à cette pratique pendant des années ? du serieux quand meme . C vrai que ce phenomene existe mais avant de pretendre ecrire sur ça il faut faire des recherches serieuses interroger plusieurs filles qui font cette prostitution, mais aussi des hommes qui ont rencontré ces filles, egalement les parents, pourquoi pas meme un psy ou un sociologue là on pourra parler d'un article.

11.Posté par Sophie le 31/10/2008 16:53
XXXX Waxo fi dara.

Dans un premier temps, il faudrait interdir l'accés des cyber aux mineurs.

INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS

12.Posté par Répose à Biran le 31/10/2008 19:47
pourtant tout le monde est monogame là-bas et il y a plus de putes qu'ici, donc le probléme n'est pas à chercher dans la polygamie

13.Posté par deugeu le 31/10/2008 23:09
merci pour tou les gens ki ont ecris c pour la premiere fois ke je remarke des gens raisonnable parler merci pour tou ce ki on ecrit avant moi at ce ki ecrireron de bonne chose apres moi merci

14.Posté par saneekh le 01/11/2008 03:07
SOPHIE ,

t'es trop bête et ces éléves de moins de 17 ans qui y partent pour trouver des Cours de Geographie ou utiliser WIKPEDIA, GOOGLE


15.Posté par fabiba le 01/11/2008 16:22
slt il ne faut croire que c'est une histoire sachez que c'est une realité qui existe maitenant dans nos société

16.Posté par colle le 01/11/2008 19:58
c bidon fatou bayilen invente c pas ca le role d un journaliste

17.Posté par sarah le 01/03/2009 20:56
expliquer moi sil vou plait comment on fait je voudrait tellement me faire de l argent que je veus faire sa mai j y arrive pas sur internet merci les filles

18.Posté par amine le 22/05/2009 18:58
je sui fou de sex

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State