Référence multimedia du sénégal
.
Google

LE BAL TOURNE AU DRAME POUR ELLE: Deux gaillards se relaient sur la mineure de 17 ans

Article Lu 1825 fois


La jeune fille C. Aw, a passé une nuit d'enfer le 15 courant. Après avoir participé à une soirée dansante, elle a été kidnappée par deux gaillards qui l'ont traînée hors de la ville pour se relayer sur elle. La police a mis la main sur deux suspects, qui ont été déférés au parquet.

Dans la nuit du 14 au 15 novembre, une soirée dansante est organisée au quartier Petit Thially de Thiès. Comme d'habitude, les jeunes garçons et filles de tous les environs se sont donné rendez-vous au lieu où doit se tenir la soirée dansante. C'est le cas de la fille C. Aw qui s'y est rendue en compagnie de son amie K. Bâ. Mais, alors que la musique résonnait de plein pied sur la piste et que l'assistance trémoussait à cœur joie, K. Bâ a eu une vive altercation avec deux jeunes Peulhs qui, selon les témoins, semaient la pagaille dans le local. Il s'en est suivi des échanges aigres doux qui feront K. Bâ préférera écourter sa soirée et rentrer pour ne pas être à la merci des deux bandits qui voulaient coûte que coûte lui faire la fête. Quand elle s'est retirée, la fête a continué de plus belle. Et à son tour C. Aw sentit la nécessité de rentrer. Et puisqu'elle habite plus loin que son amie, elle trouve plus prudent d'aller réveiller son amie pour passer la nuit chez elle avant de rentrer tranquillement le lendemain et expliquer à ses parents. Pour plus de précaution, elle est accompagnée par un autre ami du nom de Abdou. Kh. N. Quand elle est arrivée, au moment où elle s'apprêtait à taper à la porte pour réveiller son amie, elle est prise à partie par deux gaillards qui l'ont bâillonnée avant de l'entraîner de force vers une destination inconnue. Celui qui l'a accompagnée, et qui a osé levé le doigt a reçu un coup de coupe-coupe. Selon son témoignage, ses ravisseurs l'ont ensuite conduite jusqu'aux environs du nouveau lycée technique de Thiès, pour la mettre à nue avant de se relayer sur elle, le tout sous la menace d'un coupe-coupe. Elle est parvenue à s'échapper des griffes de ses bourreaux après qu'ils ont fini d'accomplir leur sale besogne. A la maison, elle a fait une description de ses ravisseurs. Aidée par les témoignages de son amie et des jeunes qui avaient assisté à la soirée, sa mère a mené ses propres investigations qui lui ont permis d'identifier les supposés coupables. Après une plainte accompagnée d'un certificat médical attestant les blessures, la police s'est mise en branle pour aller cueillir les suspects. Il s'agit de deux frères, D. Sow charretier au marché central et M. Sow berger. Devant les enquêteurs, ils ont nié les faits, faisant savoir que même lors de la nuit des faits, ils ne sont en aucun moment sortis de leur village. Cependant, mis devant la victime, elle les a formellement reconnus comme étant ceux qui ont abusé d'elle avant de la prêter à un autre peul qui a lui aussi pris sa part du gâteau. Même les témoins de l'altercation les ont formellement reconnus comme étant ceux qui s'en étaient pris à son amie K. Bâ. Des indices graves et concordants pesant sur eux, ils ont été déférés au parquet.

Kader KANE
Source: L'office

Article Lu 1825 fois

Lundi 22 Octobre 2007





1.Posté par khad le 22/10/2007 21:34
Baxna si mom.Amoul kilifa

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State