Référence multimedia du sénégal
.
Google

LAYLATOUL QADRI - LA NUIT DU DESTIN « Une nuit meilleure que mille nuits » (S 97)

Article Lu 16223 fois

La communauté mouride s’apprête à célébrer le Laylatoul Khadri dans la nuit du 20 au 21 du mois béni du Ramadan correspondant à la nuit du 10 au 11 septembre 2009, 61ème édition. Cette nuit revêt une grande importance aux yeux de l’Islam , parce qu’elle marque le début de la révélation du Saint Coran :



LAYLATOUL QADRI - LA NUIT DU DESTIN « Une nuit meilleure que mille nuits » (S 97)
« Nous l’avons certes, fait descendre (Le Coran) pendant la nuit d’AI Quadri. C’est pour cette raison que le Laylatoul Quadri est intimement lié au Saint Coran, le Livre de référence des musulmans. « Le livre de discernement » (S15,V9)

Le Coran est le « livre dont les versets sont parfaits en style et en sens, et venu d’un Sage et d’un parfaitement Connaisseur. N’adorer qu’Allah » (S11,V1-2). Révélé durant une période de vingt trois années, dix à la Mecque et treize à Médine, le Coran renferme cent quatorze sourates, d’AI Fatiha (l’ouverture) à An-Nass (les Hommes), composés de 6217 versets. Le premier verset révélé, est le verset « Lis » de la sourate « caillot de sang » alors que le dernier est le verset trois de la sourate « La Table servie » où Dieu affirme : « Aujourd’hui, j’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous mon bienfait. Et j’agrée l’Islam comme religion pour vous ».

Il faut cependant noter que selon Ibn Abbas, ce verset révélé au Prophète (PSL) trois mois avant son décès sur le mont Arafat, lors de son pèlerinage d’adieu serait antérieur au verset 281 de la sourate La génisse : « Redoutez enfin le jour où vous aurez à comparaître devant Dieu, où chacun recevra le prix de ses actes et où personne ne sera lésé », qui serait révélé sept jours avant la disparition du sceau des Prophètes (PSL).

Les exégètes définissent le Coran comme le livre incontestable qui contient la chronique de ceux qui nous ont précédés, les nouvelles de ceux qui viendront après nous et les lois qui nous régissent. Le Livre apparaît ainsi comme « une claire destinée aux hommes, une direction infaillible, un avis salutaire pour qui craint Dieu » (La famille d’Imran, V138).

Cette « direction infaillible » éclairée par la « lumière » divine (« une lumière et un Livre explicite vous sont certes venus d’Allah » S5, V15) doit constituer la référence de tout musulman ainsi abreuvé, l’intarissable source divine. Le croyant est armé pour affronter les complexités de la vie éphémère ici-bas et préparer la vie future, meilleure et éternelle. Il comprendra les recommandations divines, discernera le Bien du Mal et se rendra compte qu’ « il ne leur a été commandé cependant que d’adorer Allah, lui vouant un culte exclusif d’accomplir la salât et d’acquitter la zakal Et voila la religion de droiture » (S 98, V5). Le croyant sera d’autant plus à l’aise que la parole divine est complète : « nous n’avons· rien omis d’écrire dans le Livre ... » (S6, V38). Rien n’est laissé au hasard de la législation islamique régissant les pratiques culturelles à la législation administrative réglant l’ensemble des aspects relatifs à la société.

La Parole divine est par ailleurs protégée de l’usure, du temps et de limitation : « Quand même les hommes et les djins s’uniraient pour produire un semblable de ce Coran, ils ne sauraient produire rien de semblable, même s’ils se soutenaient les uns des autres » S17, V88. Mais, disent-ils, « C’est celui-là (Mohamed PSL) qui l’a inventé ? ». Dis : « Composez donc une semblable à ceci, appelez à votre aide n’importe qui vous pourrez, à part Allah, si vous êtes véridiques » (510, V38).

Le Coran a ainsi traversé le siècle sans aucune altération. Sa pertinence, de tout temps d’actualité, et la véracité de ses révélations que la science n’a jamais infirmées (Lire « la Bible, Le Coran et la Science » de Maurice Bucaille) attestent si besoin en était du caractère miraculeux, sacré et divin du livre Saint de l’Islam dont l’auteur disait : « C’est nous qui t’avons révélé le rappel édifiant et nous veillerons certes à son intégrité » (S AL-Hjr, V9).

Une nuit de prières et de pardon

Il apparaît ainsi que le Coran occupe une place centrale dans l’Islam. Sa révélation au cours du Ramadan, (Le Coran a été révélé durant le mois de Ramadan. C’est une direction pour les hommes. Une manifestation claire de la direction et de la Foi), démontre largement l’importance de ce mois béni qui renferme la nuit du Leylatul Qadr. « Meilleure que mille nuits », le Laylatul Qadr est la nuit que Sokhna Maimouna MBACKE avait choisie pour glorifier son Seigneur, Lui rendre grâce et magnifier l’œuvre de son père Cheikh Ahmadou Bamba durant plus d’un demi-siècle. Elle a célébré cette nuit pour, disait-elle : « Travailler pour Cheikh Ahmadou Bamba à travers ce qu’il aimait le plus : Le Saint Coran ».

N’est -ce pas le Cheikh lui-même qui a écrit : « Je préfère le Coran et la Sunna à l’or et à l’argent ». Sokhna Maimouna faisait ainsi réciter de milliers d’exemplaires du Saint Coran à travers les Daaras pour la célébration de cette nuit. Elle était consciente qu’occasion ne pouvait être meilleure pour rendre grâce à Dieu et implorer son pardon. Ainsi en atteste ce hadith rapporté par Bukhâry et Muslim, d’après Abu Hurayra, « celui qui prie toute la nuit de El Qadr par Foi et piété, Dieu pardonnera ses péchés précédents ».

Sokhna Maimouna conviait toute la communauté islamique à Touba pour partager avec elle, ces grands moments de communion et de pardon. Elle profitait de l’occasion pour rassembler les Musulmans, raffermir les liens entre les croyants et leur offrir sa générosité légendaire. En véritable Sainte, elle multipliait ses œuvres sociales et ses largesses car « La piété, c’est donner ses biens quelque besoin qu’on en ait ». (S2, V188).

Sa principale préoccupation était de satisfaire les besoins des Musulmans afin de les mettre dans des conditions optimales pour adorer leur Seigneur. Sa fréquentation assidue du Saint Coran avait fini de faire d’elle, sa mémoire vivante et personnifiée. Chacun de ses actes rappelait un verset coranique. Sa bonté était ainsi sous-tendue par les paroles divines : « ceux qui distribuent leurs biens dans la voie de Dieu sont comparables à un grain de blé qui engendre sept (07) épis dont chaque épis porte cents (100) grains. Dieu multiplie les biens de qui lui plait. Car Dieu est incommensurable et omniscient » (S2, V261). Tous ceux qui ont eu la chance d’assister au Leylatul Qadr peuvent témoigner de la bonté, une bonté naturelle sans distinction aucune, pour la seule grâce de Dieu suivant Ses recommandations :

« Soyez bons envers vos parents, vos proches, les orphelins, les pauvres, vos voisins immédiats et voisins non immédiats, vos épouses, les voyageurs et les esclaves » (S Les femmes, V 36). Sokhna Maimouna MBACKE marchait ainsi sur les traces de son vénérable père qui évoquait le Leylatul Qadr en des termes forts élogieux : « 0 ! mois du Généreux, mois qui nous a gratifiés du Leylatul Qadr qui est une nuit de bienfait et d’opulence. Louange à Allah qui répond aux sollicitations. Le Maître du destin qui nous a gratifiés du bienfait du Leylatul Qadr, qui l’a élevé pour toujours, meilleure que mille nuits ».

Après avoir ainsi rendu grâce à Dieu, le Cheikh quafifie le Leylatul Qadr de « nuit de bienfaits et d’opulence, meilleure que mille nuits », pour nous donner son véritable sens et toute son importance dans l’Islam. Il incite par-là même, le musulman à la célébrer et la considérer à sa juste valeur. Avec le grand élan de générosité qui la caractérise.

Cheikh poursuit son poème par des prières pour lui-même, pour son peuple et pour toute sa nation : « 0 ! Seigneur, par la grâce du « Leylatul Qadr » cache mes défauts et écoute ma prière. O ! Seigneur par grâce de ce jour, fais que mes préoccupations et celles de ma nation soient agrées. « O !Seigneur, par la grâce du « Leylatul Qadr éloigne de moi, tout ce qui me nuit et maintiens-moi dans la bonne direction. O ! Seigneur, par la Grâce, offre-moi le paradis et purifie moi le cœur, offre à mon peuple les deux lumières dans les deux demeures. Et fais nous emprunter le chemin du succès et de l’opulence. Attire-nos cœurs vers l’accès et vers l’œuvre pieuse. Accorde-nous le bonheur éternel et le bienfait O ! Celui dont le royaume demeure éternel, « Pour la Gloire de l’Islam ».

C’est ainsi que Cheikh Ahmadou Bamba Célébrait la nuit du Leylatul Qadr. A l’instar de tout le Ramadan, il régnait une grande effervescence religieuse dans la demeure du Cheikh. Sokhna Maimouna MBACKE a perpétué cette tradition toute sa vie durant. Les centaines de milliers de fidèles qui convergent chaque nuit du Leylatul Qadr vers Touba pour poursuivre son œuvre et lui rendre hommage montre si besoin en était la réussite de sa mission. Cette mission fut entièrement consacrée à porter haut l’étendard de l’Islam. Elle a tracé une voie vers le droit chemin ; une voie faite de dévotion, de piété, de bonté, de dignité, de responsabilité et de courage.

Que Dieu agrée l’ensemble de son œuvre et l’accueille en son paradis. Que Dieu également puisse nous donner longue vie et assez de forces pour perpétuer ses bonnes actions et faire profiter toute la Oumma Islamique son immense enseignement et sagesse légendaire dans ce monde complexe et troublé plus que jamais en mal de repères et de références.

Serigne Mahfouz MBACKE
Chef Religieux
Khalif de Feue Sokhna Maïmouna Mbacké
Khadimou Rassoul
BP 5289 Dakar Fann
Source Sununews.com

Article Lu 16223 fois

Mardi 8 Septembre 2009





1.Posté par Abou le 08/09/2009 20:38
c'est pas vrai cette date n'est pas laylatoul qadr car sera la vingtième hors que laylatoul qadr est certes dans les 10 dernières nuits mais dans les nuit impaires c'est à dire : 21ème, 23éme, 25 éme, 27 éme et 29 éme
arrêtez de vous jouer aux inspirés, vous êtes des nuls et ignorants

2.Posté par Mamour le 08/09/2009 22:13
Assalamoualeykoum
je viens par ce message apporter ma contribution à cet article et aux differentes reactions par rapport à ce dernier nottamment celle de Abou. Pour dire simplement que quand on est sur la toile il faut faire preuve de maturité et de bon sens surtout quand on repond à des érudits comme l'auteur de cet article. je ne connais pas Abou mais ce que je peux dire est qu'il est loin d'avoir reçu une éducation de qualité pour ne pas dire qu'il est mal éduqué. l'article en question est ecrit par un erudit musulmans qui s'y connait tres bien car ayant reçu une education des meilleurs harifs de ce pays, je crois que tout ce qu'il produit comme oeuvre intellectuelle a connu un tamissage avant d'etre proposé aux musulmans et du reste c'est ce qui s'est reellement passé.

Quant à toi abou il faudrait aller parfaire ton français avant de se mettre à faire des fautes que les eleves de CE2 ne font plus. tes conneries vont faire le tour du monde, mon frere soyons plus descents dans nos propos.
Wa salam

3.Posté par Fallus le 08/09/2009 22:17
le 21,23,25 tu dis.
Alors,chez nous les musulmans,nous fêtons toujours dans la nuit du dit.Yarou bakhna.Maouloud se prie la veille dans la nuit.Tamxarite idem.Alors xalébi, yar ak teguine.Ladial makgni té bayyi diengat.Diam ak salam
Nalla Yalla samme

4.Posté par Fallus le 08/09/2009 22:27
Je voulais seulemnt ajouter que la nuit du destinée se fête toujours dans la nuit du jeudi au vendredi.
On dit qu'elle se situe dans les dix derniers jours certes et que "Nul" ne la connait exactement.
Nous ,nous sommes des talibés qui croyions à ce que notre guide nous dit.Libre maintenant à tout musulman FRERE de la fêter tout le mois de ramadan.Le pourrais tu jeune homme ? Non ,? Alors Mandou en bon musulman
Nga balma akh .
On va à l'école pour apprendre non ? avoir des diplômes afin d'avoir du travail.
Serais tu content si on mettait en doute tes diplômes pour ne pas dire ce que tu as appris?
Sama Papa danama wax nan " Mandoul cilo khamoul,lo diangoul"boul werenté lo diangoul" ndakh bouniou ladié lofay tek,nganane "heu,heu,"
dieguelou tey baloti akh

5.Posté par Fallus le 08/09/2009 22:30
Une erreur d'accord que je tiens encore à rectifier .
"la nuit de la destinée en lieu et place de"du destiné"simple erreur de frappe.Bonne nuit

6.Posté par Fallus le 08/09/2009 22:34
Une erreur d'accord que je tiens encore à rectifier .
"la nuit de la destinée en lieu et place de"du destiné"simple erreur de frappe.Bonne nuit

7.Posté par mamadou le 08/09/2009 22:35
je voulais juste vs rectifier aulier de mille nuits mais c milles mois c un sourate faites attention

8.Posté par Thiam (Mille Mois au lieu de Nuits) le 08/09/2009 22:45
Salaam à tous et à toutes.
Je pense qu'il faut rectifier le titre et le contenu du texte car MILLE est en référence à MOIS et non NUITS. Le Coran dit: "La nuit d'Al Qadr est meilleure que mille mois".

Qu'Allah nous guide!

9.Posté par wala le 08/09/2009 23:30
Fêtons le Laylatoul Qadri toutes les nuits du ramadan. Ainsi, on gagne à tous les coups. N'oublions pas que c'est un mois béni où l'on doit se battre pour remplir nos comptes de Tiyaaba.

Peace and Love à Tous.
Qu'Allah nous assiste en tout temps et tout lieu.

10.Posté par Awa DIOP le 09/09/2009 17:44
Le Coran est composé de 114 sourates et de 6666 versets et non 6217 versets. Merci.

11.Posté par mouhamadou n diaye le 10/09/2009 03:00
Je voulais seulement ajouter que la nuit du destinée se fête toujours dans la nuit du jeudi au vendredi.
On dit qu'elle se situe dans les dix derniers jours certes et que "Nul" ne la connait exactement.
nous nous sommes des dignes disciples de cheikh ahmadou bamba eduquer dans le respect et la savoir mon frere abou ya une chose qui te manque que tu ne pourras jamais avoir c est ce que l on appel ikhsan mieux vaut d aller apprendre au lieu de dire des betisses

12.Posté par papa malick camara le 24/06/2010 20:51
bonsoir moi tout ce que je voulais est si vous pouvez m"envoyer des information s trés clairs concernant notre leylatoulkhadry dans ma boite svp

13.Posté par Abdou khadre sall le 03/09/2010 06:46
Asalah mouhalaykoum
Aprés avoir lu toutes les commentaires, il y a 2 commentaires qui m'ont véxé. La première est celle de abou qui n'est rien d'autre qu'un mal élevé et la seconde est celle de Awa diop qui dit que le saint coran est composé de 6666 versets.
Je me suis dit que c'est absurde puisque 6666 ressemble trop au 666 du diable de la bible. Et après quelques recherches j'ai vu en fait que c'était fausse.



Donc après lecture de ce verset on ne peut croire qu'un verset ou même une lettre ne soit retirer ou ajouter du coran .
En ce qui concerne 6666 versets cela est faux.
Maintenant je vais te dire exactement combien de verset le coran comporte , avant il faut que tu sache qu'il existe plusieur facon de lire le coran dont 2 sont plus connu.
Ceci ne veut pas dire que tu trouvera plusieurs versions du coran ,mais différant decoupage de verset .ces deux lectures sont "warch" et "hafs".
Pour que tu comprenne ce que je te dit je te donne un exemple
dans la lecture warch (lecture du coran que l'on retrouve au magreb) la sourate baqara tu trouvera 285 versets et chez hafs (lecture du shark) tu trouveras 286 versets.
je repete, cela ne veut pas dire qu'il manque un verset ou une lettre ou un mot dans la sourate seulement le decoupage des versets est fait differament et ces lectures et decoupages de versets ont été enseigné par le prophete (P.S.L.) lui même .
Le nombre de versets est 6213 et ce nombre correspond a la lecture de warch (lecture du magreb)
quand a la lecture hafs le nombre exacte est de 6236.
J'espere vous avoir aporte un plus dans ce sujet.
Qu'allah vous guide.
Dieudieufé Borome Touba

14.Posté par Abdou khadre sall le 03/09/2010 06:48
En vérité c'est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c'est Nous qui en
sommes gardien .
(15:9)انا نحن نزلنا الذكر وإنا له لحفظون
PS: c'est ce verset dont je vous disais.

15.Posté par Ismail le béninois le 25/08/2011 18:25
Les Musulmans sont tous des frères
Tenons donc des débats d''idées et non des querelles et soyons honnêtes et humbles dans nos propos
Pratiquons l''Islam tel que le Prophète Mouhammad l''a pratiqué
Il n’appartient à personne de juger son prochain car nul ne peut prétendre être Saint et ALLAH est le Seul JUGE
Attachons nous sérieusement et sincèrement au Qur''an et à la Sunnah du Prophète Mohammad et évitons d''être subjectif ou emporté par nos passions dans les actes d''adoration
Qu''ALLAH guide nos pas sur le droit chemin et nous comble de ses bienfaits

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State