Référence multimedia du sénégal
.
Google

LANDING SAVANE : « Ceux qui organisent ce congrès ne sont pas membres des instances du parti »

Article Lu 1927 fois

Veillée d’armes chez Landing Savané ? Le domicile du « folliste » situé en face de la mer est assailli par des militants et des responsables d’And-jef (Aj). Elus comme cadres. Dans ce qui est convenu d’appeler la crise au sein d’And-jef, Landing Savané comptait tenir un point de presse avant le congrès de l’autre camp, qui doit se tenir aujourd’hui. Inutile de dire que Landing Savané récuse le terme de congrès. Il désigne aussi le Pds et son chef comme complice « du camp fractionniste ».



LANDING SAVANE : « Ceux qui organisent ce congrès ne sont pas membres des instances du parti »
La scission au sein d’Aj/Pads semble atteindre un point de non retour. Comment se porte votre camp ?

Il se porte bien. Franchement le parti est devenu plus vivant, plus attractif, plus fort, plus engagé. Honnêtement cela m’étonne de voir des effets bénéfiques de cette crise sur le parti. Il y a des gens qui étaient placés à différents endroits et qui étouffaient le parti. J’avais pris un peu de distance avec l’appareil du parti. Je laissais un peu faire en me disant que tout le monde avait les mêmes motivations positives que moi. Ce n’était pas le cas. « Sant Yalla », comme on dit dans le pays. Si And-jef continue comme je le vois, il y aura des surprises.

Sur quelles bases juridiques vous fondez-vous pour récuser le congrès de ce week-end ?

Ce congrès est illégal. Ce n’est pas un congrès. Seul le Secrétaire général et les instances du parti peuvent convoquer un congrès. Ceux qui organisent ce congrès ne sont ni le Secrétaire général, ni les membres des instances. Ils n’ont aucune qualité pour convoquer le congrès. Avec l’aide de l’Etat, la loi du plus fort est la meilleure. L’Etat fait ce qu’il veut. Nous le savons et cela ne nous gêne pas. Nous avons nos droits qui sont imprescriptibles et nous saurons les faire valoir. Je dirige un parti politique qui est toujours là. Demain est un autre jour. Nous allons réagir en fonction de ce qui arrivera. Selon la situation, les instances du parti vont réagir et dans les règles de l’art. Nous relèverons le défi à tout moment pour sauvegarder l’intégrité du parti et poursuivre notre marche à l’avant. Le complot sur le parti a échoué. Au départ « Decroix » et son groupe pensaient pouvoir tromper le Secrétaire général et la direction du parti pour les entraîner dans la voie qu’ils avaient choisie. Ils croyaient, en installant leurs éléments à la tête de certaines fédérations, contrôler le parti. Pour eux, ils croyaient avoir une majorité pour imposer leur point de vue. Cela a échoué parce qu’ils n’ont pas obtenu cette majorité. Ils sont obligés de recruter des quidams pour meubler le congrès en montrant une quantité de gens et dire qu’ils ont la qualité. Quantité et qualité n’ont rien à voir. Vous constaterez sur le terrain que les militants de qualité sont restés des militants d’And-jef. Le « And-jef » historique, originel et militant est là. C’est cela qui fait la force du parti. Cette force n’a pas bougé. Aucun décret, aucun arrêté ne peut faire bouger cette force

Il est dit que l’argent est la pomme de discorde entre vous et « Decroix ». Que répondez-vous ?

J’ai lu un article parlant de l’argent aujourd’hui (ndlr : hier). Mais quand vous parcourez l’article, vous voyez que c’est faux. Les questions d’argent existent dans tous les partis. L’argent ne peut pas se gérer en grand’place. Cela ne se fait dans aucun parti. Les Sénégalais sont sensibles à ces questions d’argent. Mais ces questions ont existé depuis longtemps. Ce parti je l’ai financé très souvent. Ce ne sont pas les questions d’argent qui sont à la base de cette crise. Ce sont des divergences politiques. Je le dis et je le maintiens. Toute personne qui lira les déclarations sur l’argent se rendra compte que ces questions d’argent, on en parle depuis une éternité. La crise actuelle est due à des divergences politiques. Sur la façon de conduire le parti, sur la direction.

Dans le discours de votre camp, on reproche à « Decroix » de vouloir « vendre » Aj au Pds. Est-ce que vous avez des preuves ?

Même les arrêtés du ministère de l’Intérieur sont autant d’illustrations de la complicité active de l’Etat par rapport au groupe fractionniste. Les déclarations de gens comme Moustapha Diakhaté de « Wacco Alternance » sont autant d’éléments à verser au dossier. Cela ne fait aucun doute que le Pds et son Secrétaire général ont entretenu une proximité avec le groupe fractionniste et l’ont encouragé de mille et une manières à mener ses activités dans l’espoir que ce groupe soit assez représentatif pour caporaliser le parti. De toute façon, c’est le droit de tout parti de vouloir phagocyter un autre parti. Cela n’a pas commencé avec nous. C’est une vieille histoire qui a commencé du temps du Ps. Je l’ai rappelé dans ma lettre ouverte. Cette crise nous a permis d’épurer le parti sans peu de frais et aussi de tester la combativité et la sincérité des uns et des autres devant l’épreuve

Des retrouvailles sont-elles possibles entre vous et Mamadou Diop « Decroix » ?

Je n’ai pas de problèmes personnels avec « Decroix ». Nous nous réclamons d’un courant où il y a beaucoup d’indulgence. En Chine, il y a eu des luttes extraordinaires. Les protagonistes de ces luttes-là se sont retrouvés ensuite. Au Sénégal aussi pour ne pas aller chercher plus loin. Les gens se sont combattus et se sont retrouvés après. En politique, ce n’est pas un crime de se retrouver. La question n’est pas celle des retrouvailles mais autour de quoi on se retrouve. Il y a toujours des orientations en lutte. C’est ce qu’on appelle la lutte entre deux lignes. La ligne qui a triomphé est celle de l’indépendance et de la souveraineté du parti. La ligne pour servir le peuple. Le jour où ceux qui se sont trompés, constatant leur échec ou leur erreur, feront une autocritique sincère, il n’est pas exclu qu’on se retrouve. Dans le passé, nous avons eu des séparations avec d’autres camarades, nous nous sommes retrouvés par la suite. Dans la clandestinité en 1972, nous nous sommes séparés de camarades qui nous ont rejoints par la suite. Cela arrive surtout que ce ne sont pas des problèmes personnels. Personne n’entend « Decroix » dire des propos violents à mon égard. Politiquement on ne s’entend pas mais il faut reconnaître que le langage reste décent. Les retrouvailles sont possibles mais pas sous les mêmes modalités. Ceux qui se sont trompés devront nécessairement en payer le prix et ceux qui sont restés sur la bonne ligne engrangeront des bénéfices.

Quel appel lancez-vous à la base d’And-jef ?

Fidélité, honneur, intégrité. Rester fidèles à nos valeurs, à notre ligne, préserver l’intégrité du parti contre les agressions d’où qu’elles viennent. Les camarades comprennent bien cela et ils se sont retrouvés massivement autour de ces principes. Nous continuons le combat avec beaucoup d’enthousiasme. Je lance un appel à la raison et à la responsabilité. C’est mon rôle et je le joue dans chacune de mes sorties. Je prône le calme, la sérénité parce que la cause est entendue. Nous avons gagné la bataille. Les militants et militantes sont dans tous leurs états et je les comprends. Maintenant, il faut se conduire en responsables. C’est ma conviction.

Propos recueillis par Oumar NDIAYE
Source Le Soleil

Article Lu 1927 fois

Samedi 13 Juin 2009





1.Posté par MARVEL le 13/06/2009 12:42


Ecoute Landing ……..;

Tu commences à nous les casser avec tes pleurnicheries dignes d'une péripapéticienne qui se plain d'avoir été déflorée. Pendant 10 ans, tu as adopté toutes les positions que t'exigeait ton sale boulot d'objet de défoulement à l'entière disposition de Wade.

Quel spectacle on ne peut plus dégoutant les sénégalais ont dû assister en te voyant en plein journal de 20h, toi et les derniers adeptes de ta maison close, vous offrir, sans condition comme vous le précisiez si bien, aux pieds du vieux maître pervers qui aime voir ses contempteurs d'hier venir ramper à hauteur de ses godasses souillées du sang des cadavres sur lesquels il ne cesse de marcher pour rester dans ce palais qu'il a transformé en hôtel de passe où défilent tous les péripatéticiens de ta trempe, et toutes les filles de compagnie prêtes à tous types de gâteries pour le roi et son prince.

Alors Landing, s'il te plait, ne viens pas nous emmerdder toi et le seul qui soit pire que toi dans votre désormais harem de sa majesté que vous continuez à appeler un "parti". Toi et ton minable Décroix, ce pseudo informaticien qui ne sait même pas manier un clavier et une souris, dont le visage et la bouche ne sauraient tromper sur son véritable métier, le plus vieux métier du monde dit-on, n'avez qu'à vous crêper le chignon loin des regards des enfants et des mineurs.

Ce n'est pas parce que celui à qui vous vous étiez offert sans condition aucune n'éprouve plus de plaisir à vous fouetter, à vous monter, à vous enc….., que les sénégalais vont soudainement oublier le dégoût que vous leur avez inspiré durant ces 10 années au cours desquelles tu disais t'être embourgeoisé auprès de grands voleurs, sans en être un toi - ta femme et tes enfants limogés en même temps qu'on te jetait à la rue - ton acolyte qui lui en redemande encore de ces coups de fouet, de ces menottes, de ces tenues de cuir, de ces godasses que le vieux maître essuyait sur son visage ………….

C'est dégueulasse tout cela !!!! Messieurs les journalistes, s'il vous plait, merci de censurer les sorties et crêpage de chignon de ces deux péripatéticiens sans intérêt


MARVEL
marvel@hotmail.fr

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State