Référence multimedia du sénégal
.
Google

LAIT EN POUDRE: Les prix reculent de 25 F Cfa

Article Lu 1431 fois

Le prix du lait en poudre a subi une baisse sur pratiquement l’ensemble de ses catégories. Ceci, suite à un arrêté pris par le ministre du Commerce et rendu public ce lundi 10 septembre.



LAIT EN POUDRE: Les prix reculent de 25 F Cfa
Le ministère du commerce annonce une baise sur les différentes catégories de lait en poudre commercialisées au Sénégal. Les nouveaux prix du lait en poudre fixés par arrêté, portant barème des prix publics plafond du lait en poudre, sont contenus dans un communiqué daté de ce 10 septembre. Le document annonce une baisse de 25 FCfa sur le sachet de 22,5/25 grammes de lait d’origine végétale et pour celui d’origine animale. Le premier doit être désormais être vendu à 75 FCfa et le second 80 FCfa. Concernant le format 400/500 grammes, le communiqué annonce que le prix est également revu à la baisse. « Il est désormais vendu à 1.300 F Cfa pour le lait d’origine végétale et 1.350 F Cfa pour celui d’origine animale ».

La baisse annoncée sur le lait en poudre ne se limite pas à ces catégories. Même le lait qualifié « de luxe » d’origine animal revient à 1500 F Cfa pour le sachet de 400/500 grammes et 100 F Cfa pour le format de 22,5/25 grammes. Pour ce qui est du sac de 25 kilogrammes, le communiqué annoncé qu’il coûte 62000 F Cfa pour le lait d’origine animal et 31000 F Cfa pour celui de 12,5 kg. Selon le document, ces décisions sont prises par ledit ministère conformément à la loi 94-63 du 22 août 1994 sur les prix, la concurrence et le contentieux économique.

Rappelons que les associations de consommateurs avaient eu l’heur de dénoncer la hausse vertigineuse des prix des denrées de première nécessité notamment celui du lait qui, selon elles, avait augmenté de 80% depuis février. Mais il faut bien reconnaître que depuis le mois de juin dernier, le prix du lait s’envole sur le marché mondial. L’offre a diminué, alors que la demande ne cesse de croître. Et c’est l’Afrique qui en paie le plein pot avec un coût de ses importations qui augmente et la production locale, longtemps concurrencée par le lait importé, n’est pas encore prête à prendre le relais.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1431 fois

Mardi 11 Septembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State