Référence multimedia du sénégal
.
Google

LA RUMEUR CONFIRMEE: Encore des rebelles du Mfdc arrêtés et incarcérés par les autorités gambiennes

Article Lu 1523 fois

La nouvelle était connue et commentée dans certains milieux depuis le 1ier novembre. Une quinzaine de rebelles du MFDC, du clan de Magne Diémé, sont arrêtés par l’Armée gambienne alors qu’ils patrouillaient le long de la frontière et se seraient infiltrés en territoire gambien, par erreur, soutient-on.



LA RUMEUR CONFIRMEE: Encore des rebelles du Mfdc arrêtés et incarcérés par les autorités gambiennes
Cette nouvelle qui circulait sous la forme de rumeur s’est maintenant confirmée. Des rebelles du MFDC sont bel et bien arrêtés en Gambie durant la dernière semaine du mois d’octobre. La première version donnée est que ces rebelles cherchaient à attaquer des positions tenues par Salif Sadio. Et c’est en patrouillant dans le secteur supposé être tenu par Salif Sadio qu’ils sont entrés, par mégarde, en territoire gambien.

Mais, une autre source balaie d’un revers de main cette version. Les rebelles arrêtés étaient entrés en Gambie dans le but de libérer, par la force, leurs frères emprisonnés, soutient-elle. Une réunion se serait tenue à Kasolol, il y a une quinzaine de jours et aurait regroupé des éléments de Magne Diémé et leurs alliés de Kasolol. A l’issue de cette rencontre, la décision aurait été prise de faire libérer, par la force, leurs frères si les autorités gambiennes ne les relâchaient pas.

C’est donc en passant à l’action que les quinze rebelles, commis à cette tâche, ont été pris par l’Armée gambienne. Car, on ne peut pas s’expliquer comment ces personnes incriminées ont pu ignorer les limites territoriales nationales au point d’entrer, avec armes, dans un pays étranger où ils peuvent facilement être assimilés à des mercenaires et traités comme tels.

En tout cas, la descente aux enfers n’en finit pas pour le clan de Magne Diémé dont on ignore encore le sort, tandis que certains de ses camarades sont présentement jugés pour leur implication supposée dans la tentative de coup d’Etat menée par le Colonel Ndur Cham.

Cette nouvelle affaire d’incursion de rebelles armés en territoire gambien va davantage compliquer le sort de ceux qui sont encore détenus. Le MFDC est en passe de devenir un problème pour toute la Sous-région.

Source: Africanglobal news

Article Lu 1523 fois

Mardi 6 Novembre 2007





1.Posté par Nder le 06/11/2007 19:41
THIEY NIOUNE FOU NIOU DIEUM AK SU NU REBELLE YI. LAIGUI NGUAINE GUISS NAK MONSIEUR ''WAANEH'' MAITE WEDDI, DEM DI DEMANDER LIBERATION

2.Posté par mob le 07/11/2007 10:46
en tout cas gnome niar meunenagniou deggo ils se prennent pour des rois


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State