Référence multimedia du sénégal
.
Google

LA POLICE SENEGALAISE EST CORROMPUE selon l'Ong Transparency international

Article Lu 1867 fois

Le Forum civil, section sénégalaise de Transparency International, a publié hier, le baromètre mondial de la corruption. Celui-ci traite de la perception de la corruption de manière sectorielle par les populations dans le monde et dans un pays donné. Au Sénégal, cette année comme les autres années la police est au banc des accusés.



LA POLICE SENEGALAISE EST CORROMPUE selon l'Ong Transparency international
L’examen des pourcentages des personnes interrogées renseigne que la corruption existe bel et bien au Sénégal. En effet, notre pays se classe 71e sur 180 avec un score en dessous de la moyenne qui est de 5 points. Il convient aussi de souligner que le degré de corruption varie d’un secteur à un autre. Ainsi à la question des enquêteurs : ‘Dans quelle mesure pensez-vous que les secteurs suivants de ce pays ou de cette région du monde sont touchés par la corruption ?’, le tableau récapitulatif de la perception des populations interrogées sur le degré de corruption des différents secteurs et institutions au Sénégal révèle qu’en 2007, comme par le passé, la police est perçue comme étant un des secteurs les plus corrompus de notre pays. En effet, 4 personnes sur 10 au Sénégal estiment que, effectivement, la police est corrompue. Pourtant, elle arrive au deuxième rang derrière les partis politiques. Dans tous les cinq autres pays africains sondés, à savoir le Cameroun, le Ghana, le Nigeria et l’Afrique du Sud, la tendance globale est que c’est la police qui est perçue comme étant le secteur le plus corrompu.
Mouhamadou Seck, le secrétaire exécutif du Forum civil a dénoncé cet état de fait, tout en tentant de fournir quelques éléments d’explication ‘La corruption dans la police est une petite corruption, mais à grande échelle’, a laissé entendre hier, le secrétaire exécutif du Forum civil. Pour lui cette corruption s’explique par le fait que la police est sollicitée par le grand public qui a besoin d’un certain nombre de documents administratifs. ‘Il faut dire que la police est sollicitée par le grand public, notamment les automobilistes sur le terrain, les usagers qui ont besoin de certains documents administratifs. Tous ces gens ont besoin chaque jour de la police qui n’est pas souvent en mesure d’apporter des réponses rapides à leurs demandes, ce qui fait que les usagers ont recours souvent à la corruption’, explique Mouhamadou Seck. Ajoutant que l’accueil pose souvent problème dans les commissariats. Ce qui fait que les usagers qui font appel à la police font tout pour que leur présence soit la plus courte possible. ‘Souvent la proposition ne vient pas de l’usager, mais de la police’, dit-il. Selon toujours le secrétaire exécutif du Forum civil, le mauvais ‘traitement salarial très bas’ de la police favorise la corruption de ses agents chargés d’appliquer la loi sur le terrain.

Pour lutter efficacement contre la corruption dans la police, Mouhamadou Seck pense qu’il faut une amélioration des salaires des policiers, le transfert de certaines activités dévolues à la police comme les légalisations, les déclarations de pertes entre autres aux mairies à défaut de les rendre gratuites. Selon toujours, le secrétaire exécutif de la police, il faut également la création d’une police de la police pour lutter contre la corruption.

Pour ce qui est de la circulation, Mouhamadou Seck estime qu’il ‘faudrait un meilleur comportement du citoyen en respectant les règles du code de la route. Ainsi il sera moins appréhendé par la police’. ‘Mais aussi il faut chercher à dénoncer les agents véreux pour lutter contre le fléau de la corruption’, suggère-t-il.

Source: Walfadjri

Article Lu 1867 fois

Samedi 8 Décembre 2007





1.Posté par soldatdupeuple le 08/12/2007 15:03
Au senegal depuis 19 mars 2000 l'argent est erige comme une arme pour deloger ses adversaires politiques,wade a mobilise des centaines de milliards qui auraient servi aujourdhui d'attenuer la cherte de la vie et d'assister la masse paysanne sous la menace d'une famine.La corruption devient institutionalisèe avec des surplus de salaire ou des salaires informels aux allies du pouvoir,aux autorites administratives ,aux marabouts.l'integration des anciens calots bleus d'une maniere informelle dans la police a largement contribue à la banalisation de la corruption qui est une carecteristique de tout systeme politique liberal ce qui explique les nombreux scandales finançiers depuis l'avenement de wade au pouvoir il s'agit d'un sauve qui peut il faut s'enrichir avant que le regime moribond de wade ne s'ecroule mais qu'ils sachent qu'ils seront audites tous un jour pas lointain et traduits devant le peuple seul souverain.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State